SUBDIVISION - Day Zer0 (Autoproduction) - 02/04/2013 @ 08h03
On dirait que l’Alsace commence à être une terre de Deathcore, ou plus généralement de Death moderne. Après ABSURDITY, voici SUBDIVISION. Formé à l’été 2010, le groupe se destinait pourtant à la base à faire quelque chose de mélodique dans la veine de IN FLAMES et OPETH. Leur premier EP va pourtant taper dans une direction bien précise et assumée, à savoir un Deathcore/Djent se revendiquant lourd et complexe mais toutefois mélodique. Un EP ambitieux de 31 minutes (certains disques du style, pour une durée équivalente, sont considérés comme des albums) nommé Day Zer0 qui va nous montrer ce que le groupe sait faire, sous la conduite d’une autoproduction qui passe, une fois n’est pas coutume, par un pressage physique quand bien même le format digital est récupérable gratuitement sur bandcamp.

Après une intro symphonique inattendue et bluffante, SUBDIVISION va démarrer timidement Day Zer0 avec "Nil", un morceau correct mais peu surprenant pour le genre, légèrement handicapé par une prod un peu brouillonne et un son de batterie un poil trop stérile, même si les leads post-metal et solos maîtrisés ressortent bien. Le groupe est capable de mieux et heureusement, va le montrer sur le reste de l’EP qui va être une bien bonne surprise. "Rain of Pain" est particulièrement accrocheur et entraînant, avec des effets électro très bien intégrés amenant un soupçon d’originalité, de même que le break acoustique. Et après l’excellent instrumental mélodique aux accents futuristes "Recoil of Nature", SUBDIVISION poursuit sa marche en avant avec "Impersonate", pur morceau de Djent groovy et mélodique bénéficiant du chant crié de Julien de ALL THE SHELTERS. C’est dans cette lignée que va se terminer Day Zer0, avec deux morceaux au format « tube » que sont "Forget My Past" (avec même un peu de chant clair) et "Day 0" (dont le final est excellent).

SUBDIVISION a donc avec cet EP de solides arguments pour devenir une très bonne formation de Deathcore un peu progressif tendant vers le Djent « mélodique », faisant un pont entre AFTER THE BURIAL, BORN OF OSIRIS, PERIPHERY et du Death moderne plus groovy comme… ben ABSURDITY tout simplement. De bons riffs syncopés, des breakdowns efficaces, des effets électro bien amenés, un chant classique mais bien adapté (ni trop crié, ni trop growlé), et une petite ambiance futuriste pour l’originalité font de SUBDIVISION un parfait élève. Dommage que la production faite maison, avec des guitares un peu étouffées et un son de batterie limite, desserve légèrement Day Zer0, sachant que bon nombre de groupes du genre sortant un premier EP ont déjà fait mieux. C’est vraiment le point à améliorer à mon sens, et je pense qu’il ne fait nul doute que ça sera le cas pour la suite. Bref, Day Zer0 est un très bon EP de Djent/Deathcore et SUBDIVISION se montre particulièrement prometteur. A suivre !

http://www.facebook.com/subdivisionfrance - 131 visite(s)

Bandcamp - 95 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 7.5/10 | Nb de lectures : 11263




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker