STYGGMYR - World Massacre (Head not Found/VME/Adipocere) - 14/02/2004 @ 12h30
Si d’aventure vous tombez sur une chronique faisant l’éloge de cet album, faites une bonne action : allez brûler un cierge pour le salut de son auteur. On savait l’âge d’or du black metal norvégien révolu, ses ténors rouillés (à l’exception de Taake, mais peut-on parler d’un ténor ?) ou en exode stylistique vers des terres de non-rébellion. On découvre grâce à Styggmyr à quel point l’underground local est dépeuplé, lorsque même un de ses labels pionniers (Head not Found) doit recourir à la lie de la nation pour actualiser son catalogue.. D’un premier degré trempé d’idiotie (encore un avatar de cette fascination puérile des black-métalleux norvégiens pour la Wehrmacht) à un contenu musical tondu à blanc, aucun adjectif ne semble adapté pour cadrer la bassesse du produit et de sa présentation. Styggmyr aspirent au toxique et au repoussant, leur black metal est foncièrement infect et décoloré de tout ce qui pourrait en aplanir les rides. L’idée se défend, sa concrétisation désespère deux minutes, puis indiffère. Au niveau de la composition, « World Massacre » n’offre pas deux idées qui se tiennent ensemble. A l’exception d’une batterie qui, quoique préhistorique, reste honorablement tenue, les musiciens labourent des lignes aussi encroûtées que mal jouées (les approximations pullulent), dont le degré d’imagination végète dans le négatif. L’illusion est comme souvent entretenue lorsque le tempo entre dans la zone de surchauffe, mais comme aucun riff ne se porte volontaire pour venir soutenir l’action, on s’en fatigue vite, très vite. Le reste du temps est passé à patauger dans des déambulations larvaires prétendument venimeuses, notamment en raison d’un chant de rapace qui se cambre et se tord en tous sens dans la gorge, et ne fait aucun usage des poumons. Tout cela est bien inoffensif, pour ne pas dire affligeant, et pire encore si on est suffisamment mesquin pour mettre Styggmyr dans l’arène en face de groupes rodés en matière de black malsain, par exemple Ondskapt, Shining ou Bethlehem. Il faudra peut-être le leur dire en face : on ne massacre pas le monde avec une armée d’éclopés et de délinquants du dimanche qui se désunissent ainsi dès la première charge. L’éructation du vocaliste à la toute fin du dernier titre « Flammekstaerdauden » dépose en quelque sorte la cerise d’un mauvais goût prémédité sur un gâteau tellement avarié qu’il tombe en poussière au premier coup de fourchette. N’allez pas chercher votre dose de sensations jouissives dans ce CD, il n’y a rien à y trouver, pas même un résidu de subversion. Lorsque la médiocrité bout à une telle température, autant se tenir à distance par crainte de vilaines éclaboussures…
Cela dit on ne peut pas non plus charger tous les maux de la planète sur les épaules de Styggmyr (à choisir, alors sur celles du label qui ose polluer le marché avec une pareille misère). Pour être tout à fait honnête, il faut concéder que 1° s’évertuer par tous les moyens à toucher le fond est déjà en soi une entreprise courageuse. Et 2° en redéfinir la profondeur relève quelque part d’une certaine forme de génie. C’est pourquoi, même si dans l’absolu un 3 ou un 4/20 auraient pu sanctionner cet album, je ne leur ferai pas l’offense de leur refuser la note qu’ils ont si durement travaillé pour mériter.



Rédigé par : Uriel | 0/20 | Nb de lectures : 7498




Auteur
Commentaire
Stefan
Invité
Posté le: 14/02/2004 à 13h03 - (7269)
Stefan rentre chez Blackfield a Metz, le dealer de metal local :
S : "Bonjour, des nouveautés ?"
B : "2/3 trucs, regarde dans les bacs"
S : "Tiens ? Une nouvelle sortie Head Not Found ! Ca doit peter... ca faisait longtemps !... Aller gentil marchant de Cd, veux tu bien passer cette galette en fond sonore ?"
B : "Certes je le peux"
... le Cd demarre ...
S : "Hum, bizarre cette intro... je passe au morceau 2"
S : "Hum Hum, visiblement c'etait pas une intro, mais c'est comme ca tout le temps..."
S : "C'est quoi cette merde ! Tu t'ai encore trompé de Cd ! Je t'ai demandé le truc de chez Head Not Found !!"
B : "Mais c'est ce que j'ai mis !!!"
S : "????"
... Silence ...
S : "C'est vraiment de la merde..."
B : "Certes..."

Loufi
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2004 à 13h09 - (7270)
Quel menteur ce Stefan.
Tout le monde sait que les beumeuhs ne disent pas "bonjour" en entrant dans un magasin...:-)

Nagel
Invité
Posté le: 27/02/2004 à 18h15 - (7387)
tiens j'avoue être assez étonné vu que j'avais adoré le promo 2003 d'Eljudner, formation avec un membre de styggmyr si je ne m'abuse. tiens d'ailleurs vous pouvez le telecharger entierement sur www.eljudner.com (la qualité est au rendez vous, pour les amateurs de pagan/black mid tempo !)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker