STUNTMAN - Incorporate the Excess (Solar Flare / Head / Loist Pilgrims) - 11/04/2014 @ 07h59
Aaaaaah le Sud-Ouest, le saucisson, le rugby, le petit rouge, le cassoulet, le Téfécé, le massacre des taureaux au nom de la tradition, heu pardon, ses corridas. Aaaaah le sud-ouest, une certaine idée de la France, la vraie quoi. Bon ça manque un peu de banlieue et de station de métro à mon goût mais bon… A toutes ses spécialités locales, il faudra bien vite ajouter « les groupes de truccore » car dans le sillon de Plebeian Grandstand, avec lequel il partage d’ailleurs un membre (hum…), surgit STUNTMAN, qui n’aime rien tant que martyriser nos petites oreilles. Pourtant les sétois ne sont pas de jeunes pucelles sur la scène nationale car, formés en 2002, ils ont déjà à leur actif plusieurs e.p, splits, albums et compilations. Aujourd’hui c’est le troisième album « Incorporate The Excess » qui nous intéresse. Et il y’a pas mal de choses à en dire. Bonnes, pour la plupart, ce qui ne gâche rien.

La France ne cesse de nous envoyer de grosses tartes dans la gueule depuis quelques mois, tout juste remis des albums de Year Of No Light, Celeste, Calvaiire, Plebeian Grandstand (pour ne citer que ceux-là) qui, d’ailleurs, tournent encore souvent à la maison, on doit maintenant dealer avec STUNTMAN qui s’inscrit grosso-modo dans la même veine de « unpeutoutcequisefaitenextremecore ». Ici on y trouve du grindcore, ça blast sévèrement par moment, du hardcore chaotique, la base Botch-Converge-Coalesce, du gros sludge qui tâche, quelques riffs se noient sous des litres de mélasse maronnasse et enfin des petits bouts de death metal bien purulent pour la saveur âcre et méphitique de l’ensemble. Une belle mixture, aussi baveuse que l’artwork qui orne la pochette du disque, seule vraie faute de goût de l’ensemble. STUNTMAN livre un album court, quoique pour ce genre de sonorités, vingt-six minutes c’est parfait, mais d’une densité et d’une incroyable luxuriance. L’album est ramassé sur lui-même, rendu pratiquement opaque par la production d’Amaury Sauvé (pas un hasard de le retrouver là lui non plus) plus que compacte.

On ne va pas y aller par quatre chemins, STUNTMAN tabasse sévère, dans un style on frappe un peu partout, y’a du déchet certes mais quand ça touche mon pote, ça touche fort. La base est résolument grindcore-hardcore, les tempos sont élevés et les rythmiques de batterie envoient du feu, entre blasts et roulements supersoniques. Mais là-dessus, le groupe pose de petites choses piquées à gauche à droite, de petites exergues chaoscore, des moshparts lourdes comme le plomb et une grosse dose de sludge qui s’exprime principalement dans le dernier titre, le rampant et dissonant « Scarecrow Warfare » dont la lourdeur et la longueur n’a d’égal que la vitesse des titres qui le précède. Le disque est presque trop compact par moments, on ramasse tout en pleine face et il faut faire le tri là dedans. Chaotique et violent, « Incorporate The Excess » ne laisse pas d’autre choix que celui de la reddition. On abandonne, on baisse les armes et on se laisse tabasser. On a beau se rebeller, mieux vaut serrer les dents, les fesses, fermer les yeux et attendre que ça passe. Un peu gratuit peut-être, un peu trop monotone dans la brutalité peut-être, un peu sur de surf sur la vague peut-être mais on ne va pas non plus faire la fine bouche. On va plutôt en redemander dans un élan sadomasochiste. Oui parfois, c’est bon de se faire du mal.




Ecouter. Acheter. - 85 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 15.5/20 | Nb de lectures : 12170




Auteur
Commentaire
RBD
Membre enregistré
Posté le: 11/04/2014 à 17h41 - (111738)
Chronique très juste ! La petite touche Metal extrême mais classique (qu'elle soit Doom-Stoner ou Death) a toujours été présente chez les Sétois.
En live, c'est très bien aussi.

Sinon les spécialités sétoises ce sont plutôt les joutes nautiques, les tielles, les zézettes, Georges Brassens, Paul Valéry, Jean Vilar, di Rosa, le café sur le port au petit matin ou aux halles plus tard, et le rosé au Social le soir. La vraie vie, les vrais gens...



head records
Membre enregistré
Posté le: 14/04/2014 à 20h59 - (111767)
RBD t'as raison la prochaine fois on postera aussi un guide touristique de la région avec le disque et la bio du groupe !


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker