STRYPER - Fallen (Frontiers) - 25/01/2016 @ 07h05
Depuis 2 bonnes années, le plus chrétien des combos de hard rock américain affiche une activité musicale en pleine santé. Album de ré-enregistrements séduisant, nouveau disque plaisant, production live de qualité, il n'y avait plus qu'à espérer que "Fallen" n'arrive pas trop vite, point de vue créativité. D'un autre côté, grâce à l'élan pris suite à leur collaboration avec le label Frontiers Music, on pouvait s'attendre à retrouver un groupe en grande forme, acteur d'un hard rock mélodique racé au propos certes fort classique, mais dont l'interprétation ne souffre d'aucun reproche.

Les chœurs grandioses nous accueillant sur "Yahweh", composition (pardonnez mon langage Seigneur) foutrement heavy, plongent de suite l'auditeur dans le vif du sujet. Et ce n'est pas le long cri imparable de Michael qui va nous relâcher, le bonhomme affiche des intonations haut perchées remarquables pour son âge. "Yahweh" constitue 6 minutes d'un hard/heavy bombastic et épique rassurant définitivement quant à l'état de Stryper. Le morceau-titre ne coupe pas cet élan, nouveau 'screaming' hallucinant du sieur Sweet, riffing à l'avenant et refrain coup de poing. Le tempo alterne lui intelligemment phases mid-tempo et passages plus dynamiques.

Question gros riffs à la sauce ricaine, "Pride" se fait remarquer (alignant au passage des lignes vocales bien hard fm) tandis que "Heaven" dévoile d'excellents soli, faisant oublier un refrain un poil lourdaud. A tous les niveaux, le groupe se montre performant, au moment d'aborder des compos mélodiques (la bonne ballade mièvre "All Over Again", "Big Screen Lies", "Pride" sur les couplets), rapides et sans fioritures ("Till I Get What I Need", "The Calling") ou même de reprendre du Black Sabbath, avec une relecture finalement assez classique d'"After Forever".
Plus loin, "Let There Be Light" affiche des caractéristiques précédemment évoquées, entre refrain lumineux rehaussé de chœurs, soli fournis et rythmique qui s'emballe progressivement avec un entrain apprécié.

Bon il y a bien certains moments poussifs, à l'image du mid-tempo "Love You Like I Do" sans saveur qui plombe le milieu de l'album. Reste que globalement "Fallen" nous confirme que Stryper est loin d'être mou ou has been, et se maintient au contraire, en tant que vétéran, dans le haut du panier du style.



http://www.stryper.com/ - 77 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 15/20 | Nb de lectures : 6766




Auteur
Commentaire
Bernard
Membre enregistré
Posté le: 25/01/2016 à 09h30 - (119230)
Une bible en cadeau?

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker