STRIDE AGAINST LIES - Stride Against Lies (Autoproduction) - 05/11/2015 @ 07h34
Un petit mercredi soir du début des années 2000, j'étais à un concert d'un groupe de Metal racé et je trompais l'ennui des soirées étudiantes tarnaises en pogotant joyeusement au son d'une chanson qui s'appelait (il me semble) "Pain Decided". J'avais remarqué en entrant qu'il y avait dans la salle un petit groupe de punks dont un était facilement remarquable puisqu'il devait bien serrer le quintal et affichait une superbe veste militaire germanique un poil trop ajustée. Alors qu'avec mes camarades metalheads nous nous adonnions à la danse du scalp, j'aperçus alors le sanglier punkoide nous foncer dessus à une vitesse supersonique, son visage affichant un rictus terriblement haineux et son regard demeurant vide de toute expression humaine. Démontrant un sens du pogo incroyablement élaboré, le massif Razorback fit au dernier moment un incroyable renversement, s'abattant ainsi de tout son poids sur un infortuné camarade peu sportif qui apprécia alors chaque centimètre carré du gras de l'animal qui s'écroulait sur lui. Je fis alors les frais de ce que l'on appelle un "dommage collatéral" en recevant sur la nuque une vague main projetée par le tsunami teutonique. Mais même en prenant cher, nous avons livré bataille... après tout est ce le combat ou la victoire qui importe ?
Si je vous raconte ça, c'est parce que je crois que c'est ce soir là que j'ai pris la pleine conscience (physique) de ce qu'était le Hardcore : une violente bourrasque de punk qui vient percuter des fondations Metal bien décidées à ne pas lâcher. Une leçon apprise dans la violence diraient certains...

Fier groupe tarnais comptant dans ses rangs des musiciens ayant sévi dans de nombreux groupes de la région, STRIDE AGAINST LIES propose avec ce huit titres son premier album. Musicalement, STRIDE AGAISNT LIES sonne comme un groupe Hardcore/metal et semble jouer de façon permanente à l’équilibriste entre les canons des deux styles. Drivé par une grosse voix gutturale n'hésitant pas à moduler dans le Scream et le Pig Squeal, S.A.L pose sur une grosse base de Hardcore "bagarre" du Metalcore, un brin de Beatdown, une louche de 2-step, des épices Death, de la polyrythmie, du mosh part et éventuellement du metal typé power des 9O's. Oui, je sais, les assiettes sont toujours bien garnies dans la région.
A l'instar d'un HATEBREED ou d'un TERROR, S.A.L joue carré et propre. Le coté punk du Hardcore s'éclipse ici face à une succession de déflagrations "guillotine" qui font évidemment très mal lorsqu'elles tombent. Très axées sur les riffs et les dynamiques qui en découlent, les chansons ne font pas de quartier et s’articulent autour de motifs simples que les musiciens développent au fil des minutes suivant leurs envies de meurtres.
Si les titres sont tous un peu construits de la même manière, "Five Times a day" et "Unleash the Anger" sont les deux chansons qui me semblent s'extraire de la mêlée, le joker de la galette étant certainement "BrainWash" titre audacieux moins "In your face" que ses camarades il développe sur le final un ralentissement tout simplement écrasant avant de repartir de plus belle comme des gorets sur le chemin de la bataille et de la violence !
Accompagné par une production brute et massive, le propos général prend vite des aspect de règlement de compte tant l’atmosphère "coup de poing" se reflète dans un son sale "juste ce qu'il faut". Bien sûr, le coté frontal de la production lui fait perdre en relief et en dénivelé, de même que les chœurs manquent un peu de pêche quand ils se manifestent. Gageons cependant que ce type de désagréments souvent relatifs à une première prod' sauront être réduits par la suite. En résumé si vous aimez que ça pète, qu'il y ait des casquettes dans le public et que ça défouraille sans faire de détails, STRIDE AGAINST LIES vaut que vous y posiez une petite oreille !




Rédigé par : Pamalach | 14/20 | Nb de lectures : 7302




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker