STRENGTHCODE - Inside Power (Buil2Kill/Season of Mist) - 24/04/2014 @ 08h58
Je ne vais pas vous refaire le laïus sur les groupes et labels italiens, vous commencez à le connaître. De toute manière, STRENGTHCODE c’est un groupe italien qui fait du Metal américain, donc le groupe aurait été allemand, français*, kazakh ou des Philippines que ça n’aurait pas changé grand-chose. Si ce n’est encore plomber la scène transalpine qui n’est décidemment pas capable de nous proposer des groupes qui sortent un minimum du lot. Oui, car il ne faut pas chercher de l’originalité du côté de STRENGTHCODE qui, comme je le disais, se contente de faire une sorte de Metal américain. Soit un mélange de Thrashcore, de Groove et de Metal alternatif.

Inside Power, le premier album de ce groupe romain formé en 2009, se situe donc dans la moyenne tout juste haute des formations de Buil2Kill et consorts. C’est-à-dire que c’est correct dans l’ensemble mais que ça ne casse pas trois pattes à un canard qui se serait perdu dans une fontaine de Rome. Pour ce qui est de la forme, STRENGTHCODE ne bénéficie hélas pas d’une production suffisamment puissante pour le style pratiqué, le son est chaud mais j’ai l’impression que le mastering a été un peu raté car le son n’est pas très fort, et l’ensemble manque de patate, avec des guitares tournant parfois à la bouillie de saturation. Le chant, particulièrement poussif, est casse-pieds et dessert très nettement l’ensemble (l’invité sur le morceau-titre, le chanteur du groupe EXTREMA, lui donne la leçon en quelques lignes), quant au chant clair il est sûr et certain qu’on a déjà entendu bien mieux… oui car il y a du pseudo-chant clair typé « Metal alternatif US » à l’intérieur de Inside Power, nous donnant d’ailleurs des morceaux plus posés et mélodiques comme "Bloody Fury" ou "Final Fate" (et bien sûr la Power-Ballad de rigueur, le final "Unspoken"), dont la qualité et l’intérêt sont discutables…

STRENTHCODE ne parvient finalement à convaincre que quand il envoie un minimum la sauce grâce à des riffs Thrash bien sentis, des morceaux plus efficaces comme "Burst Heaven", "Inside Power" ou encore "Abyss" sont là pour en témoigner. Le mix Thrashcore/Alternatif des romains semble bien rodé, l’équilibre se sent dès le morceau d’ouverture "Broken Mirror" même si le groupe muscle plus ou moins son jeu selon les morceaux, mais bon le problème est toujours le même, c’est que cet album et ce groupe sont anecdotiques. Et qu’il y a nettement mieux dans le genre, STRENGTHCODE ayant beaucoup de points à améliorer (chant, production) pour pouvoir sortir du lot. Reste donc quelques riffs punchy et groovy sympas mais c’est vraiment tout ce qu’il a à signaler sur Inside Power, un album bien moyen qui va rejoindre l’incroyable pile de disques italiens inutiles, un de plus…



* non en fait si le groupe avait été français il aurait eu 14/20, c'est bien connu.


Rédigé par : ZeSnake | 11/20 | Nb de lectures : 11166




Auteur
Commentaire
ennemi juré
IP:93.14.83.48
Invité
Posté le: 24/04/2014 à 10h36 - (111878)
Le chanteur veut tellement plagié Phil Anselmo qu'il en devient chiant. Je lui conseillerais de changer de registre ou d'arrêter car il n'est que l'ombre de lui même.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 24/04/2014 à 11h40 - (111879)
+1 mec

GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 24/04/2014 à 13h28 - (111880)
Assez moyen l'extrait, en même temps c'est signé chez Buil2Kill donc faut pas s'attendre à des miracles



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker