STREAM OF PASSION - A War of Our Own (Pias) - 22/07/2015 @ 07h07
Avant tout, ce qu’il faut saluer chez S.O.P c’est l’obstination et l’énergie déployée pour ne pas disparaître. Voilà un groupe qui aurait du mourir 10 fois et qui se relève tout autant. Mises bout à bout, les avanies subies par la formation transnationale sont telles qu’elles auraient du lui ôter toute envie de persévérer. Fluctuat nec mergitur !

Parmi ces embuches sur un parcours pourtant promis à un bel avenir, citons le départ de son créateur et mentor en la personne d’Arjen Lucassen. Le démiurge batave a mis les voiles après un premier album bien accueilli (Embrace The Storme en 2005 kroniké ici même par mézigue) et une tournée écourtée par les services de l’immigration britannique refoulant les membres Mexicains du groupe. Cette tournée avortée fut malgré tout gravée dans le marbre avec le double Live In The Real World (2006), sorte de mix entre les compos du premier album et d’autres extraites du répertoire d’Ayreon. Autre avatar gênant, les changements de personnels fréquents chez S.O.P ! En plus de Lucassen, exit Lori Linstruth (guitare), Alejandro Millan (claviers) et Davy Mickers (batterie).

Mais la raison la plus objective de ce manque de réussite peut-être faut-il la chercher du côté du phénomène de lassitude face à la pléthore de groupes gothico-symphoniques à chanteuse qui inondent la scène métal…Après la défection du Maître, 2 autres albums sont venus étoffés une discographie en dents de scie : The Flame Within en 2009 et Darker Days en 2011. 2 opus qui personnellement ne m’ont pas laissé de souvenirs impérissables. En tout cas, le départ de Lucassen n’a pas étouffé l’ambition de la mexicaine Marcela Bovio, chanteuse, violoniste et désormais plaque tournante de cette formation au linup composé aujourd’hui aux ¾ de hollandais.

2014 voit donc l’aventure se poursuivre avec A War of Our Own. Une aventure qui n’a pas été de tout repos puisque la belle Marcella propulsée leader a du faire appel aux dons de généreux donateurs qui ont répondu à l’appel. Preuve que le groupe a encore une « fanbase » solide et que le kronikeur blasé que je suis se trompe. Mais, je ne vais pas vous raconter d’histoire, S.O.P n’est pas le groupe de l’année et il m’étonnerait beaucoup que A War of Our Own figure au top ten de fin 2015. Les raisons sont simples et déjà évoquées plus haut : manque d’originalité !

Perso, je ne suis pas friand de cet autre genre de métal. Cependant il serait mal venu de les enterrer trop vite l’un et l’autre (le groupe et le genre) car les adeptes peuvent y trouver leur compte. Le principal obstacle à surmonter est l’apparente simplicité des compositions. Il faut plusieurs écoutes pour se défaire de ce désagréable sentiment quand - comme c’est mon cas - on a plus d’atomes crochus avec le complexe ou le barré. Une fois passé cette difficulté, il est possible de trouver des qualités réelles à certains titres. De plus, l’utilisation du violon, le bilinguisme utilisé par la belle violoniste peuvent être des atouts et apporter une touche d’exotisme bienvenue.

Dans ce registre et parmi les titres à retenir citons Exile – Monster et Delirio. Sur ce dernier titre, le duo piano-violon fait mouche. Mais S.O.P est d’abord et avant tout un groupe de métal. Symphonique certes, mais métal surtout et il sait faire parler les guitares pour nous le rappeler au cas où. Quoiqu’il en soit difficile de s’extasier à l’écoute de ce scud. Alors, valeur sûre pour certains ou énième clone du genre pour d’autres, à vous de juger. Moi, je passe mon tour…




Rédigé par : Karadok | 12/20 | Nb de lectures : 7561




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker