STELLAR MASTER ELITE - III : Eternalism - The Psychospherical Chapter (Essential Purification) - 27/04/2016 @ 07h38
Ce groupe a tout pour me plaire. Il a bon goût (pochette signée P. Girardi) et, surtout, il a de la mémoire. Stellar Master Elite emprunte son nom à un morceau du grand Thorns (que les prétendues Encyclopédies du BM oublient régulièrement… alors que ce groupe est fondateur). Il œuvre dans une veine proche, mélangeant à son BM de forts relents d’indus, de drone et de funeral doom. III – Eternalism – The Psychospherical Chapter est, comme son nom l’indique, son troisième album et il mérite une écoute attentive. C’est parti pour une heure de musique, pour une heure de descente dans les abysses.

"Transmission : Disruption" happe immédiatement l’auditeur. Les sons indus comme martelés l’attirent au fond du gouffre où gronde, au loin, une sourde colère. Le son un poil étouffé accompagne la démarche alors qu’une mélodie comme plaquée à l’orgue monte des tréfonds. Cette montée en puissance rappelle Thorns mais surtout place de suite l’auditeur au cœur du propos. Ce BM sera atypique, je te l’ai dit. La voix gronde (proche du death, voire du funeral, pour un rendu très pertinent). La progression est lente, lourde mais jamais dénuée de mélodies, ni de petites accélérations qui viennent briser la dynamique et relancer l’intérêt du titre ("Desperate Grandeur").

Quelques bidouillages électroniques discrets brouillent les pistes ("Desperate Grandeur" ; "Perdition Time Loop") en conférant aux morceaux une aura spatiale sympa ("Hologram Temple" ; "Downfall"). Parfaitement intégrés à la structure, ils n’en brisent pas la cohérence mais tout au contraire soulignent les contrastes des titres (parfois en servant de pont, comme sur "Desperate Grandeur" précisément ou sur "Eternalism" ou encore en apportant une touche sombre et menaçante comme sur "Hologram Temple").

La touche rock n’ roll n’est pas non plus absente des titres, qui imprègne un certain nombre de rythmiques (comme sur "Perdition in Oblivion" ou sur "The First Principle" par exemple) et offre son groove au service du mid-tempo utilisé. L’emphase est également souvent utilisée pour souligner les ambiances (sur "Perdition in Oblivion" ou "Perdition Time Loop") et confére une épaisseur bienvenue aux titres, comme les sons étouffés (ce tambour sourd sur "Perdition Time Loop", qui s’accouple bien avec la voix parlée, grave et profonde).

Mais c’est finalement lorsque le BM de Stellar Master Elite s’accouple au plus près du funeral doom qu’il est le plus convaincant (question de goût, sans doute), comme sur "Transmission : Disruption" et surtout comme sur "Hologram Temple". L’atmosphère toute entière s’en ressent. Les titres gagnent en profondeur, en puissance sourde. Ils deviennent rampants, inquiétants et finissent de happer l’auditeur. C’est dans ces contrées, à mon sens, que le groupe est le meilleur.

Le principal écueil finalement de cet album tient dans son caractère un poil décousu. Les influences sont nombreuses et on passe d’un type de morceau à un autre sans qu’une véritable logique ne soit identifiable, ce qui est regrettable. Les morceaux manquent clairement de cohésion car le passage d’un morceau typé funeral doom à un titre plus punk n’ roll (par exemple, la transition "Hologram Temple" / "The First Principle") a tendance à annihiler les atmosphères sombres développées.

Atypique mais un poil désordonné, Stellar Master Elite mérite pourtant une écoute attentive, qui sait développer de belles ambiances et propose au final un produit sympa.




Rédigé par : Raziel | 14/20 | Nb de lectures : 6168




Auteur
Commentaire
funeral-fog
IP:82.242.46.54
Invité
Posté le: 29/04/2016 à 10h21 - (119946)
Vla la pompe de Thorns, c est carrement abusé a ce point ! Autant ecouter l original a ce niveau la....

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker