SPIRAL SHADES - Hypnosis Sessions (Riding Easy) - 23/09/2014 @ 07h44
Si vous avez un tantinet mis les pieds dans le revival 70’s actuel, vous devriez inévitablement sentir l’overdose venir. Et vous auriez raison car même les plus acharnés d’entre nous commencent à tourner les talons, les labels ayant tendance ces derniers temps à inonder le marché de copycat de Black Sabbath, Electric Wizard et consorts…

C’est donc en traînant les pieds que l’écoute du premier album de Spiral Shades fût commencée il y a de ça plusieurs semaines. C’est avant tout, soyons honnêtes, l’histoire du groupe qui nous a marqué. Formé par un duo virtuel composé du guitariste Norvégien Filip Peterson résidant à Vennesla et du chanteur Indien Khuslal Dhadra habitant lui à Bombay, Spiral Shades est une exception en matière de rencontre car celle-ci a eu lieu grâce à YouTube. C’est en explorant respectivement les goûts et les reprises que chacun proposait sur sa chaîne personnelle que les musiciens se sont vite retrouvés à discuter de longues heures sur leurs passions et références communes : Black Sabbath bien évidemment, dont ils s’inspirent franchement sur leur premier album, Deep Purple sans oublier Saint Vitus et son mentor Scott « Wino » Weinrich. Une amitié était née, une idée folle encore plus. Former un groupe 2.0 et enregistrer un album.

S’aidant d’un logiciel de programmation de batterie, le duo décida que chacun ferait ses enregistrements dans son coin. En même temps, difficile de faire autrement quand on habite à des milliers de kilomètres l’un de l’autre. Filip enregistrant ses parties de guitares et de basse afin de pouvoir les envoyer à l’autre bout du monde pour que le chant de Khushal y soit à son tour ajouté. Tout ça sans avoir ne serait-ce qu’une seule seconde pu se serrer la main. Il est bien loin de temps des groupes se formant à raison de soirées alcoolisées dans les bars locaux. La musique ne souffre pour autant pas de ce manque de connexion humaine et même si leurs influences transpirent par tous les pores, le résultat est plus que satisfaisant. Hypnosis Sessions, leur premier album, est donc une très belle surprise. Que ce soit avec des morceaux assez classiques comme "Frustration", "Grim Rituals" et ses superbes 13 minutes ou encore "Wizardry", le duo sait également proposer quelques fulgurances bien senties comme sur "The Slowing Deep", "Torment" et son riff entêtant à souhait sans oublier le très groovy "Fear". Nous avons au final un album très équilibré, tout à fait convaincant et unique en son genre. Il ne reste plus qu’à succomber à l’une des multiples et superbes éditions vinyles proposés par leur label et spécialiste en la matière, l’agitateur de talents Riding Easy Records.




Rédigé par : Madrigal | 15/20 | Nb de lectures : 10005




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker