SPAWN OF POSSESSION - Incurso (Relapse/Pias) - Selection VS du 16/03/2012 @ 08h22
Il y a des groupes qui, toute appréciation subjective mise de côté, suscitent admiration et respect. Tant de par leur passion, leur abnégation, que de par leurs indicibles aptitudes.
En seulement deux albums, SPAWN OF POSSESSION a montré à l'univers du public Metal toute l'étendue de son talent. Affirmation dénuée de subjectivité, puisque bien rares sont les groupes dit techniques, qui réussissent à rester efficace et pertinent, sans jamais endormir l'auditeur.

2012 : SPAWN OF POSSESSION est enfin de retour. 6 ans, il aura fallu attendre 6 longues années, pour voir nos Suédois revenir enfin sur le devant de la scène. Plus de 70 mois d'attente, ponctués de nombreux changements de line-up. 2010 enregistrera d’ailleurs le retour de l’ancien batteur du groupe, Dennis Röndum, au poste... de chanteur. Je ne peux que m’en réjouir, moi qui adore sa prestation sur les deux premiers albums de VISCERAL BLEEDING. La version 2012 du quintet nous propose également : à la batterie, Henrik Schönström (ex-TORCHBEARER), et à la guitare, Christian Müenzner (Actuel OBSCURA, et ex-NECROPHAGIST tout de même). Le parallèle avec Obscura s’arrête cependant ici, et fort heureusement : SPAWN OF POSSESSION possède suffisamment de personnalité et d’atout pour ne pas se contenter d’une une pâle copie.

Sans jamais sombrer dans les dérives musicales récentes qui parasitent la scène extrême, SPAWN OF POSSESSION se réapproprie les fondamentaux du Death Technique, et utilise avec parcimonie son incontournable brochette de talents qui forme le groupe. Avec pour blason, érigé en maître : une musicalité ingénue, génératrice d'un aspect accrocheur incontournable, véritable force du groupe.

Une nouvelle fois, le quintet surdoué s'affranchit des normes en vigueur dans le Metal Extrême, pour créer sa propre approche musicale. On ne peut qu'être ébahi devant la fluidité et le naturel qui se dégagent de l'écoute d’"Incurso".
Maniant les cassures rythmiques avec précision et avec un talent rare, SPAWN OF POSSESSION nous rappelle, on avait tendance à l'oublier, que musicalité et technicité font très bon ménage - pour qui sait les maîtriser, bien entendu... Reprenant les choses où il les avait laissées, le groupe place de nouveau les mélodies au premier plan de son arme de destruction massive, non sans délaisser pour autant la violence pure.
Libéré des structures habituelles, SPAWN OF POSSESSION laisse ainsi exploser sa créativité, enchaînant d'improbables variations, dont la force est d'être en permanence fluides et pertinentes.

Renouant avec la complexité frontale de "Cabinet", tout en laissant les mélodies gagner plus de terrain, "Incurso" est une synthèse édifiante des aptitudes du quintet. La brutalité n'est pas mise au ban, mais demeure un moyen, plutôt qu'une fin en soi. Il en va de même avec l’orientation technique, qui jamais ne sombre dans la démonstration gratuite.
Les soli hallucinants s'agencent avec des riffs surpuissants et travaillés. La frénésie créatrice des deux mélomanes guitaristes est transposée au travers d'un échantillon de riffs incroyablement diversifiés, évitant le piège des sweepings saoulants et des plaisirs onanistes pour guitaristes. Et encore et toujours portés par la fluidité d'une harmonie sonore captivante et des mélodies imparables.

Les hurlements graves et rocailleux peu diversifiés mais puissants, sont en parfait accord avec la teneur musicale, et permettent de moduler et de réguler les accès de rage et d’agressivité.
Un album réussi inclut forcément un bassiste talentueux et survolté ; ce qui est bien évidemment le cas avec "Incurso", dont les jouissives lignes de basse, la plupart du temps différentes des riffs alignés par les deux guitaristes, embellissent encore un peu plus l'album. L'écoute au casque révèle et amplifie la subtilité et la créativité des lignes de basse, dont la symbiose avec le duo de guitariste enchante nos oreilles. J'en viens presque à regretter que la basse ne soit pas mise un peu plus en avant, tant la richesse apportée par Erlend à l'édifice est époustouflante.

Plus mélodieux que son prédécesseur, "Incurso" est néanmoins un album captivant, complexe, mais jamais compliqué ; sa musicalité guide l'auditeur dans un dédale sinueux et escarpé, mais dont les fluctuations transcendent le voyage.
Bien qu’étant moins violent que ses grands frères, je ressens à l’écoute d’"Incurso" un sentiment indescriptible, presqu’addictif, dont l’incroyable efficacité fait oublier cette légère carence de blastbeats. Associé à une inspiration Jazzy marquée, "Incurso" se pare d’un enrobage mélodique étonnamment fluide et naturel, conférant à l’album une puissance d’accroche assez rare pour du Death Technique.
Doté d’une production presque irréprochable, illustrée notamment par un son de batterie très naturel, "Incurso" est sans conteste bien plus qu’une excellente surprise : la confirmation d’un talent rare.
A l'instar du dernier album d'ORIGIN, SPAWN OF POSSESSION opère à un tel niveau que seules de menues différences infinitésimales permettent de réellement se positionner en terme de choix.

L'opus se clôt en beauté, avec un titre aventureux ; "Apparition", pièce osée et aboutie, où les notes jouées par un orgue et les envolées symphoniques ne sont pas simplement greffées par-dessus le morceau, mais pleinement intégrées à la composition et la structure du morceau. Frais et mélodieux, ce titre permet à SPAWN OF POSSESSION de terminer sur une note résolument variée, mais toujours en harmonie avec le style du groupe.

Tout au long de l’écoute, accélérations et décélérations font corps avec les (avalanches de) riffs et le grondement hypnotisant de la basse, ondulant et se mouvant dans une chorégraphie aboutie, aussi complexe qu'efficace.
Chaque instrument tient parfaitement sa place, et n'existe qu'au travers des autres.
C'est à ce niveau que s'opère à mon sens un rapprochement avec les orchestres classiques, où chaque soliste joue sa partition, tout en demeurant pleinement intégré dans un ensemble. Dont l'harmonie et la cohésion de groupe apportent une dimension supplémentaire à l'œuvre.
SPAWN OF POSSESSION est à la fois un groupe, mettant en valeur le talent de ses individualités, et un orchestre, où l'individu s'efface pour mieux s'unir et créer une dynamique unique. C'est ce qui fait, je trouve, toute la force de SPAWN OF POSSESSION. Et qui participe à sublimer cet album.

On ne s'improvise pas talentueux, on l'est, ou on ne l'est pas. A la surenchère de technicité, de rapidité et de brutalité, SoP répond avec classe et efficacité.
Cela s’appelle « Incurso ».


Rédigé par : ..::Ju::.. | 18/20 | Nb de lectures : 16161




Auteur
Commentaire
zozo
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 08h50 - (101032)
Je ne serais pas aussi enthousiaste que toi hélas Ju... Album époustouflant de technique certes (une nouvelle fois) mais encore et toujours cette foutue impression que le groupe en fait des tonnes, comme s'il avait quelque chose à prouver. Et lorsqu'il tente quelque chose de vraiment innovant, c'est pour le foutre en tout fin de disque et le limiter à un seul morceau, comme s'il avait peur de la réaction de ses fans les plus conservateurs... Moralité: je ne sais que penser de tout ça. Album de la transition peut-être???

Serviet
IP:83.206.243.76
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 09h10 - (101033)
Très belle chronique qui évite de tomber dans un track-by-track trop spécifique.

Par contre, l'influence Obscura est quand même audible sur les solis de Müenzner, j'ai l'impression d'entendre Cosmogenesis.

A part, ça je suis d'accord de bout en bout et la note est méritée

Zen
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 09h31 - (101036)

ça me tente bien ... même si la surenchère du death technico-fulgurant-über-rapide me saoûle !!! Toujours cette impression d'arriver en plein championnat ...


MaxxBullet
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 09h31 - (101037)
Eh beh, ça ne me touche ni l'une ni l'autre. Je trouve ça d'un chiant, l'impression de coller un riff technique par-ci et un autre par là. Même n'étant pas un gros fan d'Origin, je préfère quand même ce dernier à Spawn Of Possession car y a le truc qui fait la différence, l'efficacité et surtout un fil conducteur dans les chansons. Enfin bon, je retourne m'écouter un bon vieux We Bleed ou un Ever Know Peace Again de chez nos compères Québécois qui eux savent en faire du death technique 5 étoiles!!!



BozKiller
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 09h52 - (101038)
Superbe disque. y a tout ce que j'aime dans le style, avec un matraquage en regle, unson d'enfer et du riff hallucinant.

je ne regrette que: le chant trop monocorde, avec de temsp en temsp un debit mitraillette qui n'apporte rien - au contraire on perd en clarté. Des soli tres Muenznerien, il finit par toujours retomber sur ses pattes le Christian, et donc on le reconnait bien vite... il ne faut pas qu'il nous lasse trop vite celui-ci.

sinon c'est la classe, et l'arrivée du synthé est une mega bonne idée dans leur style!



Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 10h06 - (101040)
Disque qui poutre sa maman et que je commence (à peine) à comprendre après 5-6 écoutes... Mais je suis d'accord avec toi Maxx... "We Bleed"... Putain tu viens de me donner l'envie de me réécouter du Cryptopsy période DiSalvo ! ^^



Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 10h11 - (101041)
"puisque bien rares sont les groupes dit techniques, qui réussissent à rester efficace et pertinent, sans jamais endormir l'auditeur"

... Perso je range justement "Nocambulant" dans la case "démonstratif, sans queue ni tête et soporifique" contrairement à "Cabinet" qui avait un petit côté old-school bien sympa.
En revanche je trouve Incurso bien plus réussi que son prédécesseur : les morceaux sont plus cohérents, plus mélodiques par moment et en tout cas plus mémorables (toute proportion gardée).

Blind
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 11h05 - (101044)
Très bon album de brutal death technique, moi qui ne suis d'habitude pas ultra fan de ce style, je dois dire que j'écoute cet album avec plaisir.



tetragrammaton
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 11h19 - (101045)
J'ai écouté le titre sur le sampler hard rock mag .... euh il n'y a pas trop de notes ?



human
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 11h44 - (101046)
Je suis évidemment d'accord avec le chro mais le ton employé m'agace prodigieusement.
Soit tu es condescendant, par exemple; "Sans jamais sombrer dans les dérives musicales récentes qui parasitent la scène extrême,..."
Bonjour les préjugés et autres a priori.

Ou alors tu as l'air de t'excuser, par exemple:" Il en va de même avec l’orientation technique, qui jamais ne sombre dans la démonstration gratuite."
Si les gens ne sont pas capable de comprendre des riffs avec plus que 3 notes qu'ils retournent écouter Autopsy ou Asphyx, la c'est sur ils comprendront tout.

Je ne te jette pas la pierre, c'est dans l'air du temps de casser le death tech mais je dois avouer que c'est particulièrement irritant.

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 13h47 - (101050)
@ Human : Il faut dire que le gros problème de la scène death technique moderne, c'est cette impression que 80% des groupes jouent la même chose et te pondent le même album avec la même pochette de Par Olofsson !

getz
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 14h02 - (101051)
@Jotun35: dis comme ça, c'est valable pour tous les styles...

Sinon disque monstrueux, une vrai baffe alors que je l'attendais de pied ferme, adorant les deux précédents! Une envie d'évoluer qui se ressent énormément, une plus grande diversité (temps qui se ralentit plus fréquemment, dernière piste étonnante).



hainemijuré
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 15h59 - (101058)
Leur meilleur album.



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 16h27 - (101059)
j'ai essayé trois morceaux : c'est tout ce que je déteste dans le techno-death-branlette à la Obscura et consorts. zicos qui se regardent jouer leurs sweepings, vocaux inutiles, basse en avant qui n'apporte rien, son pas brutal pour un sou... etc etc. définitivement sans moi ce pan du death technique.

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 16h44 - (101060)
@ ZeSnake : Ouaip, c'est ce que je pensais aussi après une ou deux écoutes de "Where Angels Go Demons Follow", mais c'est le genre d'albums très exigeants que je commence à apprécier seulement après 6 ou 7 écoutes.

... Par contre je trouve Obscura très loin d'être de la branlette. Franchement je ne vois pas quelle autre groupe de death technique reste technique sans sombrer dans le démonstratif (non pitié, ne cite pas "Antithesis" de Origin et son abus de sweeping ultra casse-couille... le sweeping est même carrément moche sur cette album).

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 16h58 - (101062)
les 3 morceaux que j'ai écoutés, c'est les 3 que tu recommandais dans une précédente news :D
par contre le début de "Apparition" est intéressant.
Obscura c'est pareil, sur un morceau je peux aimer (comme "Vortex Omnivium" par exemple), mais sur un album complet l'avalanche de sweepings et autres leads deviennent vite insupportables. Origin c'est la même chose, bien que ça soit un peu plus brutal. en fait je préfère les groupes qui savent équilibrer technique un peu "branlette" et brutalité, comme Apocalypse Warhead ou Archspire par exemple (dont la chro est en base depuis hier...). un peu de sweeping c'est bien, sur tout un album tout le temps c'est non.

patdeath
IP:86.213.143.137
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 19h07 - (101066)
c'est bizarre, j'ai pas encore tout compris mais c'est très enrichissant à écouter.Besoin de plusieurs écoutes. Généralement les albums de Death metal terminent avec des morceaux moins forts qu'en ouverture (c'est mon opinion) mais là c'est tout le contraire. Le dernier titre est un monument annonciateur d'un virage important pour le groupe.Et quel son!!

Darkmorue
IP:88.137.247.101
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 19h46 - (101068)
Tuerie intégrale, va également finir en Selection sur NIME quand j'aurais réussi à le chroniquer, mouahahark

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 19h52 - (101069)
@ Ze Snake : Je viens de checker Archspire... Laisse tomber, le son de batterie est tout simplement affreux et est un bonne exemple de ce qui ne faut surtout pas faire niveau son de trigger sur la grosse caisse (même les toms sonnent horriblement synthétique sur les descentes à fond la caisse). Désolé mais ce genre de truc c'est rédhibitoire pour du death technique chez moi (et c'est con parce que les compos ont l'air pas mal).

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 20h23 - (101071)
Le soucis avec ce genre d'album, c'est que certes ça joue mais les gars ont quand même oublié l'essentiel : écrire des morceaux et non pas un copier/coller de gammes/plans shred !
Triste finalement car dans "Human" par exemple, la technique est au service de la musique et non pas l'inverse comme ici.



Nem Vapeur
IP:90.29.197.161
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 20h33 - (101072)
Mais il est génial ce dernier morceau ! Le reste j'accroche moins,

Nem Vapeur
IP:90.29.197.161
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 20h33 - (101073)
Mais il est génial ce dernier morceau ! Le reste j'accroche moins,

Nem Vapeur
IP:90.29.197.161
Invité
Posté le: 16/03/2012 à 20h33 - (101074)
Mais il est génial ce dernier morceau ! Le reste j'accroche moins,

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 21h46 - (101078)
@ZSK : ah ben oui, non, mais en fait si t'aimes pas le Death Technique, c'est juste normal que tu n'aimes pas Spawn..... :)
Jotun a bien résumé le truc, c'est quand même un style très exigeant qui demande pas mal d'écoutes.... Faut aimer, mais faut aussi accepter que la musique ne soit pas immédiate et facilement assimilable

Par contre, là où je suis pas trop d'accord, c'est que justement "Incurso" n'est pas un album où il n'y a que du sweeping et de la branlette, bien au contraire, tu utilises un peu un raccourci générique là...

Archspire, heu, c'est pas du tout le même style, ça touche déjà beaucoup plus au Brutal/DeathCore à tendance technique, style Beneath the Massacre et Anomalous. Et, à titre perso, j'aime pas du tout leur album, que je trouve justement sans âme et trop clinique.
Bref,
Ce qui est cool avec le Metal c'est qu'il y a des styles différents pour tous les goûts.....



..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 21h55 - (101079)
@human : je vois ce que tu veux dire.... Mais En fait non, je n'essaye pas du tout de casser la scène Death tech - je ne savais même pas que c'était à la mode.
En fait, je trouve que certains groupes récents (que je ne citerais pas) usent et abusent des "ficelles" du style, mais sans personnalité et sans âme. Je voulais préciser que Spawn n'est pas (à mon sens) dans cette catégorie de groupes "techniques mais vide de sentiments", qui polluent, à mon avis, la scène extrême. Ce n'est pas un à priori, mais un constat personnel bâti sur l'écoute d'albums récents (je ne dis pas que tout est naze non plus, loin de là)
Après, fort heureusement, toute la scène Death tech/Exrême n'est pas dans ce cas là.
Désolé néanmoins si ma façon de le formuler n'était pas claire ou réductrice

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 21h59 - (101080)
eh bien justement, tu dégages bien les deux catégories, j'aime bien la seconde et je déteste la première :)
je sais que le style est exigeant, mais les sweepings me cassent trop vite les oreilles pour que je multiplie les écoutes. j'y arrive pas. dans ce style (en général), pour moi c'est tout ou rien...

j'essaierai peut-être l'album en entier, mais sur que j'ai écouté ça rentre pour moi dans la catégorie "branlette". même s'il y a pire...
le problème c'est que je ne trouve pas ça brutal, juste démonstratif.
quant au côté "clinique", ça ne me dérange pas si c'est bien fait, ou si ça poutre un minimum. dans le genre, je cherche surtout de la technique au service de l'efficacité, pas de la technique juste pour de la technique quoi...

Arnahud
Membre enregistré
Posté le: 16/03/2012 à 22h39 - (101081)
La pochette est magnifique!!!



human
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 00h26 - (101084)
@ju: C'est sympa de répondre à mon petit coup de gueule ;)
Mon problème c'est justement que tu ne cites pas les groupes que tu critiques, tu fais des généralités, du coup ça fait cliché. Ça m'a donné l'impression que tu faisais une fleur à SoP de dire du bien d'eux bien qu'ils fassent du brutal death tech. Ta chronique reste très bonne mais un peu plus de clarté dans tes gouts personnels permettrait de mieux comprendre ton point de vue.
Après quand tu me dis dans ta réponse qu'il y a des groupes qui polluent la scène extrême je trouve que tu y vas un peu fort. Personne ne pollue quoi que ce soit, soit tu aimes soit tu passes ton chemin.
Voila pour une fois c'était plus un problème sur la forme que sur le fond car je pense cet album va être incontournable cet année.

Phil
IP:173.254.121.195
Invité
Posté le: 17/03/2012 à 01h24 - (101085)
Archspire la grosse plaisanterie ce groupe. Des riffs archi pompé sur Origin en mille fois moins bien avec des touches de breaks deathcore mécheux dedans. et un son plat comme c'est pas permis.

damikachu
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 10h38 - (101087)
J'ai du mal à voir ce qui est bon là dedans : son ultra moderne sans saveur (ça devient grave, ça), paroles (même si c'est pas l'intérêt numéro 1) ridicules et clichesques, compos stériles, titre finale carrément marrant ! Cradle of Borgir death metal... tu parles d'une prise de risque.

Ravi que ça plaise à d'autres.

Relapse me fout les jetons...



Tonton
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 10h47 - (101088)
J'ai trouvé ça très (trop ?) démonstratif. Je crois que je préférais ce qu'ils faisaient avant. Plus rentre dedans et moins de fioritures.



Pondababa
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 10h51 - (101089)
Très impressionnant.

Nul doute qu'il faudra plusieurs écoutes attentives pour se délecter (égoïstement pour ma part) de ce joyaux.





Reflebe
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 13h36 - (101091)
Style totalement maitrisé, bien exécuté... Mais bon tout ça, ça se démarque pas franchement du reste de la concurrence. Quelles différences finalement entre Spawn, Gorod, Necrophagist, Origin et cie? Et puis c'est solos de shreddeur néo-classique "regardez comme je joue vite"... La barbe... Vivement l'album de Gorguts ou un nouveau Martyr, parce que progressivement je perd foi dans le death metal.

Pedrito
IP:66.147.244.218
Invité
Posté le: 17/03/2012 à 13h54 - (101092)
@Reflebe, les groupes que tu cites ici n'ont absolument aucun rapport à part que c'est du Death et que c'est technique. Pour le reste écoute le dernier Origin par exemple et compare le à ce Spawn, j'y entends autant de différence qu'entre Paradise Lost et Motley Crue: un océan. Origin est moins démonstratif, moins alambiqué, les morceaux sont moins fragmentés et l'ensemble est beaucoup plus brutal et cohérent. Avant d'écrire des bêtises, t'arrives t il de réfléchir un peu? Depuis quand Necrophagist ressemble de près ou de loin à Origin ? N'importe quoi...

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 14h07 - (101094)
@ Tonton : Marrant parce que je trouve que "Noctambulant" est bien plus démonstratif que "Incurso". Un titre comme "The Evangelist" est long, mais il a une structure cohérente, après plusieurs écoutes on voit où le groupe veut en venir alors que sur Noctambulant j'avais l'impression que les 3/4 du temps c'était une suite de shreds neo-classique sans queue ni tête.

Reflebe
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 15h48 - (101095)
Pedrito : Je pensais pas que émettre un avis pareil me reléguait immédiatement et sans discussion au rang de bêtises. A ce titre, je trouve que "Pour le reste écoute le dernier Origin par exemple et compare le à ce Spawn, j'y entends autant de différence qu'entre Paradise Lost et Motley Crue: un océan." relève dans ce cas autant de la bêtise : Paradise Lost et Motley Crue proposent des musiques radicalement différentes tandis que Origin et Spawn sont des groupes de death technique qui partagent des éléments communs (blast beat, growl, shred...). Mais je suis d'accord sur le fait que Origin pratique un death plus brutal et qu'il y a de nettes différences avec Necrophagist... Simplement, je voulais exprimer une certaines lassitudes de cette manie du shred intempestif et de l'empilage de riffs et de blast inhérent à beaucoup de groupes du genre qui me semblent plus relever de la volonté d'épater la galerie que de celle de produire une musique singulière. Mais je sens bien que j'ai titillé ta corde sensible de fan...

Pedrito
IP:66.147.244.218
Invité
Posté le: 17/03/2012 à 17h04 - (101096)
Pas du tout, je suis objectif et je maintiens ce que j'ai dit. Lis bien, tu verras que je ne tiens en rien des propos de fan. Au passage il faudra me désigner la présence de shreds chez Origin...

Reflebe
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 22h22 - (101100)
Il y a beaucoup de sweeping chez Origin, et c'est souvent associé au shred... Mais bon peut-être que Origin n'était pas un bon exemple.

Enfin puisque tu es objectif...

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 17/03/2012 à 23h28 - (101101)
Ah ben, comme Jotun, désolé mon Cher Tonton, mais je trouve justement que "Noctambulant" était plus démonstratif que ce p'tit dernier... Plus intense, mais plus démonstratif aussi...

Bref, qu'importe. C'est de la bonne ce groupe !

philgore
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2012 à 12h00 - (101107)
C'est plus une chronique c'est une déclaration d'amour. Quel lyrisme, quel enthousiasme... C'est pas un tout petit peut trop ?


RWIN
Membre enregistré
Posté le: 18/03/2012 à 12h39 - (101108)
Le grand danger dans ce style c'est de tomber dans la branlette frénétique et inutile. Je trouve ici que ça passe plutôt bien même si c'est vrai (et c'est d'ailleurs inévitable), que certains plans ne servent à rien. Il en reste quand même un très bon album qui est passé d'une traite lors de la première écoute, et les suivantes me procurent toujours autant de plaisir :p



Seb`
IP:86.211.73.196
Invité
Posté le: 19/03/2012 à 15h51 - (101119)
Ca m'fait rire les gens qui disent "ouais, trop de branlette, gnagnagna". Oh les gars, ça reste un album de Death Technique. Forcément qu'on s'y attend. Ils vont pas jouer 3 accords pendant 6 minutes. C'est le style qui veut ça. Alors, OK, c'est pas du Death. Les choses ont évolué depuis. (Et tant mieux, je supporte pas Death.) Après, on parle de soit disant "démonstration". Spawn Of Possession, c'est bien un groupe qui fait pas de la démonstration à l'instar de Brain Drill, Monumental Torment et compagnie. (Même si je suis également très friand de ce genre de Brutal Death Technique.) Y'a beaucoup de richesse musicale, mais ça, 'faut pouvoir passer entre les lignes pour le capter. C'une question de finesse, de subtilité.
Bon, sinon, pour en revenir à l'album. C'est sûrement l'album Death Technique de l'année (pour moi, n'attendant plus de grosses sorties dans le genre.) Aucun défaut, l'album passe crême. Un chef d'oeuvre dans le genre qui dépasse largement Noctambulant. (Qui était déjà un TRES bon album.)
Maintenant, bon courage en live =D

OeufConique
IP:90.46.126.70
Invité
Posté le: 20/03/2012 à 09h50 - (101129)
Monumental.

RBD
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2012 à 11h36 - (101184)
Pour ce que j'ai écouté de ce nouvel album, je le trouve un peu trop dans la lignée de "Noctambulant" dont j'ai fini par me lasser.
J'avais découvert SoP dès "Cabinet" que j'aimais bien, j'avais même spécialement fait le voyage à Aix pour les voir sur la tournée de "Noctambulant". Et puis rapidement je me suis mis à préférer des groupes de Death Technique plus faciles d'approche, à commencer par Obscura justement mais qui a explosé après, ou certains groupes Québécois. En fin de compte je prends mieux mon pied avec le dernier Psycroptic alors qu'"objectivement" il n'est pas meilleur.
Tout ce courant à la SoP, Odious Mortem, Gorod, Severed Savior, voire Decrepit Birth, j'ai finalement trop de mal même si en live je digère mieux (comme souvent). J'avais aimé "Cabinet" parce qu'il était encore assez direct à cause de leur jeunesse, en fait.

SoP et Obscura tournant ensemble, je vais donc quand même revoir les Suédois avec plaisir.


monzami
Membre enregistré
Posté le: 23/03/2012 à 10h09 - (101212)
Moi je trouve qu'il n'y a pas vraiment de rapport entre cet album et Noctambulant.

Reflebe
Membre enregistré
Posté le: 23/03/2012 à 11h34 - (101230)
Réessayé... Rien à faire, ça passe pas... Il y a des bons riffs mais rien ne se démarque fondamentalement d'un morceau à l'autre et passé l'épatement face au niveau technique, l'ennuie s'installe. Et puis, ce son super clinique et la double super triggé... Peux pas.

Seb : J'écoute du death technique depuis un bail maintenant. Quand on m'annonce qu'un groupe fait du techno death, je m'attends à ce qu'il y ait une part importante de virtuosité. Mais la qualité d'un groupe ne peux se résumer qu'à cela. Je considère pas qu'être super technique fait qu'on produit une musique fine et subtile. La musique gagne parfois à être simple. La vaine virtuosité, ça existe aussi...

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 23/03/2012 à 15h32 - (101254)
"La vaine virtuosité, ça existe aussi...."

Ouaip, ca s'appel Brain Drill ou "Symbols of Failure". :P

el rojo
IP:2.11.152.110
Invité
Posté le: 24/03/2012 à 21h54 - (101276)
Mouais... éblouissant de technique à la première écoute, mais finalement compliqué à mémoriser et surtout, impossible à siffler sous la douche. Et ça, c'est rhédibitoire.

Zebrowsky
Membre enregistré
Posté le: 25/03/2012 à 20h46 - (101285)
@El rojo : T'as tout dit mec.

J'ai même pas réussi à tenir une écoute. Au bout de 4 titres sans qu'aucun riff ne dure plus de 3 seconde ou ne revienne je me suis fait chier... du coup j'ai mis du Krisiun. Technique aussi, sans doute moins, mais alors niveau efficacité, y'a pas photo.

De la zic pour zicos quoi...

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 25/03/2012 à 21h51 - (101288)
"Au bout de 4 titres sans qu'aucun riff ne dure plus de 3 seconde ou ne revienne je me suis fait chier"

@ Zebrowsky : Apprend à écouter de la musique alors. Si je prend l'exemple de Bodiless Sleeper : le riff qui débute à 00:08 est réutilisé à 00:59 et 4:42 par exemple. Tout comme le plan bien lourd et groovy à 3:34 qui est rejoué à 5:00. Bref la prochaine fois que tu écoutes un album de death technique, branche ton cerveau et tes oreilles.

Zebrowsky
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2012 à 10h46 - (101295)
"Apprend à écouter de la musique", comme c'est prétentieux...

J'ai rien contre les structures complexes, par exemple le dernier Abigor est hyper chiadé et super technique avec des tas de riffs de fous mais par contre il y a un fil conducteur qui rend le tout suivable. Alors que là il faut s'écouter le machin 40 fois dans la journée et l'apprendre par cœur pour commencer à apprécier. Tant mieux pour ceux qui ont le temps et le cerveau suffisamment frais pour ça.

Et puis la musique c'est très subjectif, je n'ai donné que mon avis, sans insulter personne ni même remettre en cause les qualités intrinsèques du groupe. On aime pas les mêmes choses dans la musique, accepte le mec, pas besoin d'être pédant.

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2012 à 13h26 - (101299)
@ Zebrowsky : Je suis pédant car commenter un album de death technique après avoir écouté juste une fois la moitié de l'album (probablement en faisant autre chose en parallèle... mais ce n'est que pure supposition de ma part) je trouve cela à peine moins trollesque que le fameux "j'ai pas écouté mais c'est de la merde".

Alors j'accepte totalement le fait que nous n'aimons pas la même chose, mais encore faut il que tu réalise qu'on écoute pas un album de death technique comme on écouterais un album de true black metal (et n'y vois aucune prétention de ma part, je ne dis pas que le death technique est supérieur au BM).

Zebrowsky
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2012 à 14h40 - (101302)
Oulah... mais tu prêches un convaincu là, j'ai toujours dis et pensé que le metal nécessite une écoute active pour être apprécié. Et pour ce Spawn of Possession j'ai bien évidemment fait en sorte que ça soit le cas (dans le train avec rien d'autre à faire). Et même comme ça rien à faire... Je vais lui donner une seconde chance sur ma chaine, mais la prod en carton ne risque pas d'arranger les choses.

Après je suis pas non plus un die-hard fan de techno-death (à part Origin) donc je suis pas le mieux placé pour ouvrir ma gueule.

Allez... on range nos haches et on s'ouvre une bière^^

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2012 à 17h29 - (101303)
Deal ! ^^
Par contre je l'ai écouté en 320kbp/s sur mon lecteur mp3 (un vieux Archos 104) ainsi que sur mon PC portable avec un casque Steel series Siberia V1 dans les deux cas (bon c'est loin d'être du matos audiophile mais je trouve le son de ce casque vraiment bon) et franchement la prod est plutôt bonne et ne fait pas plastoc comme beaucoup d'autres groupes du genre. Le kick de la batterie a beau être triggé, ils sonne bien et il y a suffisamment de basses pour que ca reste brutal et qu'on évite de tomber dans l'abominable "tic tic".
La basse n'est pas aussi audible que sur un album d'Obscura mais je la trouve pas trop mal positionné dans le mix et certes le son de guitare est assez propre, mais c'est normal vu que c'est un album de death technique bourré de shreds et non galette d'Immolation ou d'Incantation. ;)

Conclusion : donne lui une seconde chance sur ta chaîne !



Zebrowsky
Membre enregistré
Posté le: 26/03/2012 à 21h54 - (101305)
Bah écoute, j'ai essayé cet aprèm et franchement je crois définitivement que je suis pas très death technique... j'ai juste eu besoin d'une aspirine XD

Je passe.

Stephane
IP:209.112.248.158
Invité
Posté le: 29/03/2012 à 20h22 - (101356)
Envoutant

schrissse
IP:109.11.22.197
Invité
Posté le: 15/06/2012 à 00h29 - (102535)
Ecouté, trouage de cul, acheté.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker