SOURVEIN - Aquatic Occult (Metal Blade) - 22/06/2016 @ 07h05
Ouaips. Un disque passé entre les mains expertes de ce bon vieux Mike Dean (bassiste historique de CORROSION OF CONFORMITY) et masterisé par Shiva-Brad Boatright (NAILS, SKINLESS, XIBALBA, SLEEP et à peu près 50% de la production metal/hardcore de l'année passée), ne peut pas fondamentalement être un mauvais disque. Bien au contraire, c'est ici une marque de qualité qui sert à merveille les intentions de T-Roy, unique rescapé du line-up originel de SOURVEIN, instrumentiste émérite depuis 1993 au sein de cette incantation sludge/doom de premier ordre. Pas de surprise donc sur ce son dantesque qui souffle le groove chaud et humide des profondeurs de la Caroline du Nord sur les premiers accords d'un "Avian Dawn" boursouflé et titubant, dry county ou pas. On sait où on pose ses panards : en plein marécage.

Quoique.

Parce que même s'il colle ici sa calotte sans attendre, ce son immersif et rugueux vous attrape les esgourdes en mode 20 000 lieux sous les mers, et bloub au fond de l'océan. Un bon gros coup de tronçonneuse huilée au millimètre servant comme il se doit l'aqua-thématique que se plaît à incarner la fine équipe sur "Aquatic occult". Un album imposant en forme de gros coup de pied occult qui donnera son pesant d'algues baveuses et collantes à l'amateur de sludge sur "Hymn to Poseidon" ou "In the wind" comme il ravira le fan de doom éclairé sur le grandiose "High tide" ou le Sabbathien en diable "Mermaids". Tout en garantissant au passage quelques sueurs froides aux amateurs d'embardées heavy sans chichis sur "Ocypuss" (où Randy Blythe de LAMB OF GOD vient se défouler) et le sauvageon "Urchins", du meilleur effet. De la belle ouvrage ma bonne dame qui voit donc s'éloigner SOURVEIN des marais malfaisants qu'il se plaisait à fréquenter sur "Black fangs" pour s'aventurer sur des terres moins hostiles. Des terres lumineuses, balayées par une brise marine qui laisse deviner au loin un orage naissant : bienvenue à Carolina Beach.

Mais tout cela ne serait pas grand chose sans le travail de composition au poil de boule initié par l'infatigable T-Roy, qui aura traversé un paquet de tempêtes de toutes natures avant d'arrimer solidement son embarcation sur le ponton Metal Blade. Une nouvelle terre promise qui lui laisse toute latitude pour trousser cet album en forme de retour aux affaires, débarrassé de nombre de ses vieux démons. Epaulé dans sa renaissance par des taulards avisés, Reed Mullin au claquage de peaux, Kevin Rochelle (SEA OF TYRANTS) et Lou Gorra (HALFWAY TO GONE) ici préposés aux caresses de grosses cordes, le bougre balance un pavé de quarante-deux minutes qui donne plus envie de serrer son prochain entre ses bras que d'appuyer sur la gâchette pour en finir une bonne fois pour toute. La vie est pas si moche... finalement. N'y'a qu'a j'ter un dernier coup d'cochlée sur ce finisher de toute beauté, "Oceanic procession", qui résume bien ce nouveau mood qui sied à merveille à SOURVEIN.

Une lente et paisible descente dans les fonds marins, sereine, tranquille mais pas totalement rassurante, persuadé qu'on est bien en route pour enchaîner ces foutus paliers de décompression sans sourciller. Sans savoir ce qui se trame vraiment plus bas.

Le grand bleu... avec une pointe de gris, non mais !




Rédigé par : TarGhost | 16/20 | Nb de lectures : 6112




Auteur
Commentaire
ManOfShadows
Membre enregistré
Posté le: 22/06/2016 à 11h47 - (120455)
Je suis en phase avec ta chronique TarGhost. Un excellent album, très bien écrit, très fin et diversifié, au son très confortable et rond.

C'est la première fois que j'écoute un disque de Sludge au son si apaisant et doux, mais renfermant une sale couche de crasse et de noirceur. Une sorte de bain de boue dans un centre de thalasso sordide.



sludge jm
Membre enregistré
Posté le: 22/06/2016 à 17h51 - (120458)
ah bah enfin, trop souvent galvaudé, ici le terme "sludge" est placé à bon escient ! et j'y trouve une touche (légère ) de Mastodon à cet album....



Azerty
IP:79.81.23.78
Invité
Posté le: 23/06/2016 à 11h13 - (120462)
Ah oui c'est bon !! Poisseux et sinueux comme une anguille ou une pieuvre ! Petit côté mastodon ok !

daminoux
Membre enregistré
Posté le: 23/06/2016 à 13h28 - (120463)
je suis plutot déçu. je ne vois en ce groupe plus rien de sludge. limite un doom grungy.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker