SOUND OF MEMORIES - To Deliverance (Finisterian Dead End) - 08/01/2016 @ 07h33
Après FALLEN JOY et EVERRISE, voici un nouveau groupe français qui donne dans un mélodeath d’obédience 90’s. Ça n’arrête plus et c’est tant mieux ! SOUND OF MEMORIES est parisien et existe (dans son line-up complet) depuis 2013 seulement. Le quintette est allé vite, après un premier 3-titres (Living Circles) dès son année de formation, voici son premier album To Deliverance qui nous est fourni par Finisterian Dead End. F.D.E. qui nous avait déjà proposé PICTURED en 2012, et qui nous a trouvé un groupe dans la même veine, celle d’un « Death mélodique » (plutôt que « mélodeath ») assez thrashy qui renvoie au CARCASS de Heartwork et au vieux ARCH ENEMY. Mais, dans la grande tradition de ces (trop rares) groupes de mélo-death « old-school », on pourra bien évidemment trouver des touches de AT THE GATES, DARK TRANQUILLITY et IN FLAMES (le vieux, s’entend) et aussi une touche Heavy au sein de ces nombreux solos et autres mélodies (IRON MAIDEN étant également cité en influence par le groupe). Living Circles donnait donc dans le pur Death mélo nineties, avec des mélodies en veux-tu en voilà et un chant assez criard, un peu dans l’esprit de ce que FALLEN JOY avait fait pour son premier EP Order To Die d’ailleurs.

Pour ce premier full-length, SOUND OF MEMORIES va à l’instar de FALLEN JOY évoluer un peu. Quelques changements s’opèrent, notamment au niveau du chant, cette fois-ci très majoritairement growlé, bien que quelques cris subsistent. Le son lui est bien plus groovy, la basse est d’ailleurs très présente, ce qui n’est pas toujours le cas pour du mélodeath. To Deliverance rééquilibre les influences du groupe et on a souvent affaire à un croisement entre du CARCASS et du AMON AMARTH, l’ensemble finissant par être plus « Death » que Living Circles. Les parisiens n’oublient pas les indispensables mélodies et leur penchant Thrash/Heavy, le tempo est souvent élevé et leads/solos demeurent en vue. Après l’intro "Non Compos Mentis", "Momentum" sonne un peu comme un faux départ avec un son plutôt brouillon. Rien de catastrophique, mais les choses sérieuses commencent surtout avec "Confined in Struggle" qui dès les premières secondes aligne des mélodies léchées, avant de proposer un mélodeath assez lourd et chaleureux qui fonctionne. Les morceaux de To Deliverance sont globalement de facture classique mais SOUND OF MEMORIES se montre inspiré dans la plupart de ses compos, et même si au bout du compte l’album est un poil linéaire difficile de ne pas prendre son pied devant ce bon élève du death mélo nineties.

"Eulogy" est donc bien entraînant et efficace grâce aux rythmes plus thrash et les excellents leads se font bien remarquer. "Amenaa" est le hit de cet opus, penchant même par moments vers le Death technico-progressif façon KALISIA ou SYMBYOSIS mais version Thrash couillu, le très thrash/death "Pray for Blood" lui emboîte le pas avec à la clé un super refrain mélodique. Et il y a encore de quoi faire avec "The Vulture’s Pride", ses rythmiques puissantes et ses beaux leads, et l’expéditif et salvateur "Beyond the Maze". Dommage que "From Above" n’apporte rien de plus et que le final-titre, bien que plaisant, se traîne un peu en longueur, pour au bout un premier opus atteignant tout de même 44 minutes. Dans l’ensemble, SOUND OF MEMORIES manque de personnalité, mais ce n’est ni le premier ni le dernier groupe à pondre un premier album pas forcément abouti, il y a du chemin à parcourir mais les parisiens sont sur la bonne voie. Et du death mélo 90’s bien fait comme celui de To Deliverance ne se boude pas, surtout quand il parvient tout de même à se distinguer de par son énergie thrashy par moments. Après, et tout comme FALLEN JOY d’ailleurs, ma préférence va à leur premier EP, mais ce full-length en vaut la peine. Pas encore aussi classieux que Inner Supremacy de FALLEN JOY et Dawnlight d’EVERRISE (et FRACTAL GATES aussi…), To Deliverance n’en est pas moins un bon petit album de mélo-death-thrash couillu et accrocheur, et il ne nous reste qu’à suivre de près SOUND OF MEMORIES en espérant qu’il puisse devenir une des références françaises pour le genre.




Rédigé par : ZeSnake | 14.5/20 | Nb de lectures : 7226




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker