SOULLINE - We Curse, We Trust (Mighty/Season of Mist) - 26/06/2012 @ 08h27
Si la neutralité légendaire des Suisses est toujours source de raillerie en tout genre, leur inventivité et leur créativité métallique n’est plus à prouver. SOULLINE nous le confirme une fois de plus, avec un nouvel album attractif, pas franchement complexe, mais qui ne se laisse pas appréhender aussi facilement qu’il y parait...

SOULLINE s’est formé il y a plus de 10 ans, a déjà sorti deux albums, et effectué plusieurs tournées européennes en compagnie de Vader, Pro-Pain ou Rotting Christ.
Par-delà les influences et les styles, "We Curse, We Trust" démontre avant tout un groupe mature, sur de son fait, et serein. Serein dans son approche, serein dans sa mélancolie et sa résignation. L’ombre des premiers KATATONIA et PARADISE LOST plane au-dessus de Soulline, plus par l’ambiance que d’un point de vue strictement musical, enveloppant le groupe de son approche ténébreuse et prenante.
Mesurer SOULLINE uniquement à ces deux géants serait néanmoins malvenu.
En effet, notre quintet suisse laisse majoritairement exploser par subtiles touches ses accointances musicales pour GHOST BRIGADE, TIAMAT ou les premiers DARK TRANQUILLITY. Par une base musicale fouillée, en équilibre permanent entre les résurgences de Death mélodique, et un Metal Mélancolique portant des brides de HardCore. Peut être parfois trop présente, l’influence des deux groupes scandinaves pourra s’avérer être un écueil massif pour certains d’entre vous. Ce qui est dommage. Car SOULLINE possède suffisamment de cran et d’audace pour s’en détacher.

Sur les deux premiers titres, l’expiation est radicale et cru, la rancœur est tenace, l’explosion sonore s’approche grandement d’une forme de Death rageur teinté d’HardCore virulent. Mais "We Curse, We Trust" est un chemin tortueux dans l’esprit de metalleux qui le sont tout autant.
Au fur et à mesure du déroulement de l’album, la violence et le radicalisme musical se tempèrent, s’estompent, et les mélodies poignantes prennent peu à peu le dessus. Tout l’inverse de la résignation, qui se fraye, peu à peu, avec certitude, un chemin en nous.

Débutant son oraison avec un Metal rageur et vindicatif, amplifié par un chant exclusivement hurlé, SOULLINE glisse doucement, au cours de l’écoute, vers un Metal mélancolique captivant. Une douce et triste torpeur, où les mélodies et les partitions de piano se substituent subtilement à la violence des débuts, où les hurlements laissent de plus en plus d’espace à un chant clair, plaintif et émotionnel. Evoquant des brides de TO/DIE/FOR, ou la mélancolie métallique de ‘Draconian Times’ de PARADISE LOST.

Habilement conçu, subtilement construit, "We Curse, We Trust" est fluide et cohérent, en dépit de ce cheminement musical. Une force certaine, un talent réel.
Captivant, mais également entrainant : constat résultant autant des rythmes variés et du chant polymorphe, que des riffs et envolées musicales accrocheuses et attirantes.

36 minutes suffisent à SOULLINE pour afficher une personnalité affirmée. Une orientation musicale parfois trop proche de ses influences, mais dont la diversité est intelligemment exprimée.
Et surtout cette aptitude réelle pour exprimer tout un concept de conflit intérieur et de résignation. SOULLINE n’hésite pas à jour sur quelques apaisements acoustiques pour accentuer l’expression des sentiments qui le submerge. Reléguant les riffs ou association commun et sans attrait à un simple rang de figurant, privilégiant son authenticité expressive et ses couplets et refrains efficaces.

Un flot d’émotion s’extirpe des enceintes, amertume et mélancolie se manifestent, voyageant au travers de textes lucides et désabusés, parcourant l’espace sonore à dos de mélodies poignantes et émotives, s’incrustant dans notre cortex par le biais du chant très expressif, à la fois envoutant et révolté. Captivant et plaisant. Une excellente découverte.

http://www.soulline.ch/ - 124 visite(s)

Site Social - 80 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 14,75/20 | Nb de lectures : 11595




Auteur
Commentaire
Antiq
IP:82.253.230.130
Invité
Posté le: 27/06/2012 à 01h17 - (102801)
Quand SOULLINE a des problèmes de lineup, lave le linge en famille.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker