SORE BREATHING COLD - Safe Until Night (Autoproduction) - 04/10/2012 @ 08h01
Je crois que c'est la première fois que je vois arriver à la rédac' un double album avec à l’intérieur le skeud "original" plus un "pack Media" pour la presse ! Assez bien fait et ultra complet, ce pack nous permet de découvrir les fiches techniques du groupe, son remarquable travail sur les logos/flyers/artworks, des photos du groupe, des vidéos (avec un clip, un trailer, et un passage en studio)... le tout servi par un sérieux et une motivation que l'on sent pointer à tous les instants ! Des bosseurs ces pt'its gars !

Pourquoi je vous raconte ça ? Après tout, vous vous en foutez du pack presse... Eh bien tout simplement pour vous dire que les SORE BREATHING COLD sont des gars qui en veulent et qui ne vont reculer devant aucun effort ni aucune besogne pour pouvoir faire voyager leur musique et vous la faire écouter. Bon OK, les mecs sont sérieux et disciplinés mais cela ne fait pas pour autant de la bonne musique... alors quid des SORE BREATHING COLD et de leur premier album, "Safe until Night" ?

Après un premier E.P et moults concerts à droite et à gauche, les Nantais arrivent donc avec un premier album soigné, au son impeccable. Un petit mot tout d'abord sur le soin apporté à l'artwork, superbe image intrigante d'une femme que l'on jurerait sortie d'Albator et qui renvoie presque autant à un univers de manga qu'à la mythologie des dieux grecs. Deuxième bon point pour SBC.

La musique ensuite, elle, est beaucoup moins mystérieuse. Jouant une sorte de Djent influencé par le metal groovy des années 90's, SORE BREATHING COLD mise avant tout sur l'efficacité et sur la virulence du propos.
Pêle-mêle on retrouve des bribes de MESHUGGAH (sur quasiment tous les morceaux), de FEAR FACTORY (l'intro de "Eyes of Starvation" ressemble grave à "Shock") pour partir ensuite vers les terres plus modernes du DeathCore (avec quelques blast beats )et en lorgnant vers les scènes du Nord de l'Europe et en faisant quelques œillades à des groupes "typés" comme DEVIL DRIVER.

La musique est froide, chirurgicale et industrielle ("And Now ?" semble en grande partie complétement remixé et mis à "l'envers" pour créer une ambiance encore plus déjantée que sur les autres chansons). La technique et la précision sont le ciment de ce groupe travailleur et persévérant qui construit ses gifles rythmiques sur une batterie particulièrement raccord avec les guitares sept cordes et la basse. Les mecs ont bossé, cela se sent et ils ont bougrement envie de défourailler sur tout ce qui passe à leur portée.
Seulement quatre, les musiciens ont donc un guitariste-chanteur qui a dû en chier cinq minutes avant d'arriver à chanter (enfin disons plutôt à beugler) sur des riffs aussi techniques.
Noyé dans un océan de noirceur, le propos reste unanimement sombre même s'il est illuminé quelques fois par de timides éclaircies.

Pas évident donc de se faire une identité dans un univers aussi habité de noms prestigieux qui pour certains, s'expriment déja dans un cadre réduit.
On comprend bien vite que le groupe aime sa musique et ce type de metal si particulier mais il lui manque d'affirmer sa singularité pour tenir la dragée haute aux géants de la discipline. "A place for Everyone" par exemple sonne vraiment trop comme GOJIRA à tel point qu'on y retrouve du tapping à la guitare, des accélérations Grind et des passages planants comme il y en avait sur "The Way of all Flesh"... aïe aïe aïe.

SBC n'a pas l'air cependant d'être une ribambelle de branleurs, donc je suis persuadé qu'on va vite revoir nos amis pour de nouvelles aventures... que j'espère toujours d'aussi bonnes qualités rythmiques et musicales et avec un air de folie supplémentaire et une identité plus forte et détachée de ses glorieux modèles... Bonne route en attendant.


Rédigé par : Pamalach | 12/20 | Nb de lectures : 12057




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker