SOMAN - World On Fire (Buil2Kill/Season of Mist) - 30/12/2014 @ 08h42
Parfois, ou souvent même, on tombe sur des albums dont on se dit qu’ils auraient mieux fait de rester dans les cartons, au mieux on se demande qui va acheter ça. Le genre de disques juste dignes d’une démo que des groupes n’auraient même pas osé nous envoyer par eux-mêmes. Le monde du Metal étant une source intarissable de paradoxes, alors que certains groupes triment dans l’autoproduction et travaillent pendant 5 ans au minimum pour nous livrer un premier album parfait en tous points, d’autres sont signés après deux ou trois années d’existence avec à la clé un album aux qualités discutables sans avoir pondu de démo. En général, groupes et labels concernés par le second cas sont italiens, donnent dans le death mélodique ou non ou le thrash (ou le gogoth sympho bien kitsch), et bien évidemment ne valent pas tripette. En 4 années d’existence, le label Buil2Kill s’est affairé à repousser les limites de l’inutilité musicale en signant des groupes tous plus anecdotiques les uns que les autres, certains étant tout juste corrects, d’autres étant carrément mauvais. La nouvelle « signature » de l’écurie se nomme SOMAN, groupe de Gênes existant depuis 2011 seulement (et actif depuis 2012 seulement), qui nous balance son premier album World On Fire sans démo ou EP préalable si l’on en croit la page Metal-Archives du quintette (oui, j’ai même pas de fiche promo). Rien qu’à ce niveau l’originalité n’est pas de mise, SOMAN étant déjà le nom d’une minable formation de Dark-Electro, et également le patronyme d’une formation de Black-Metal, italienne également (!), qui a pour thème… le fascisme. Vive la confusion et les polémiques pour ceux qui auront un peu creusé et mal recoupé les infos… #cédénazi #cépadénazi #jesaisplus

SOMAN ne donne (heureusement) pas dans le mélodeath (auquel cas j’aurai probablement fait une chro bien plus expéditive parce que bon, voilà quoi), plutôt dans un gros Death-Metal présenté comme « Brutal » sur facebook, mais qui ne poutre pas pour un sou. SOMAN se trouve plutôt à la croisée de chemins entre la tradition américaine et les particularités du son danois (oui c’est étrange pour un groupe italien), à savoir que sur certains morceaux le groupe essaie de groover et de caser quelques mélodies comme ILLDISPOSED mais ô surprise, ça ne fonctionne pas le moins du monde. World On Fire est tout de même bien produit, emballé dans un son moderne mais gras assez décapant, on est bien loin des prods circa 2002 affectionnées par les clones italiens de DARK TRANQUILLITY. Mais ça sera à vrai dire le seul bon point à mettre au crédit de SOMAN car pour le reste, inutile de dire que son Death-Metal se trouve bien au fond de la seconde division, englué dans la zone de relégation, et ses efforts pour en sortir ne paient pas, la faute à un manque de talent et d’expérience. 35 minutes c’est court, mais 35 minutes de Death pataud, usé et générique, c’est long. World On Fire est hyper linéaire, rien ne ressort de tout ceci, même si le groupe essaie de montrer de quoi il est capable, ce qui nous donne la plupart du temps des choses incongrues comme des passages plus thrashy ou techniques qui arrivent comme un cheveu sur la soupe. Les bons riffs se font rares, les solos également (bon en même temps ils sont repompés de MORBID ANGEL), de même que les franches accélérations pour dynamiser le tout, et cette galette devient vite très, très ennuyeuse, ressortant bien vite des esgourdes sans avoir pris le temps de bien les nettoyer. Et pour couronner le tout, brouillon et hésitant, le chant (omniprésent en sus) est absolument nullissime, entre growls mi-gueulés hyper poussifs et hurlements assez ridicules, et finit de desservir ce Death-Metal « à l’italienne », c’est-à-dire totalement anecdotique et parfaitement inutile.

Où s’arrêteront ces italiens ? C’est la question que je me pose, que je vous pose aussi, que je voudrais bien poser aux groupes et aux labels. A quoi servent ce genre de disques ? Ça intéresse qui, combien de copies sont vendues ? Est-ce que seulement un seul de ces groupes finira par percer, signera ensuite sur un plus grand label, finira en bonne position sur l’affiche des grands festivals ? Est-ce que ces groupes ont seulement une ambition autre que de sortir un album sur un label pour se faire mousser plaisir, aller plus loin que « on a composé enregistré et sorti un album c'est trop de la balle » ? Pourquoi persister à inonder le marché ? Est-ce que l’activité de tels labels est seulement rentable ? L’activité florissante de cette « scène » n’est-elle finalement pas uniquement la résultante du combo « labels pay to sign » / « groupes de fils à papa » ? Y’a-t-il une vraie scène italienne, qui marche vachement bien localement, et dont on ignore l’existence ? Faire du Metal en Italie est-il une chose plus facile à faire que dans d’autres pays, matos locaux et studios sont-ils plus abordables ? Est-ce que la scène italienne a tout simplement 15 ans de retard et que l’Italie, actuellement balbutiante, deviendra un vrai pays de Metal d’ici quelques menues années ? Suis-je trop méchant et/ou les autres chroniqueurs sont trop gentils ? Est-ce que l’entourage de ces groupes n’est-il pas trop gentil et pousse les groupes à sortir trop vite des albums plutôt que de travailler sur quelque chose de plus original ? Y’a-t-il en Italie un fort esprit de compétition et de prétention à tel point que tout le monde veut avoir son groupe de Metal ? Ou y'a-t-il tout simplement trop de metalleux en Italie et la multiplication des groupes en devient purement mathématique ? Est-ce que la franchise et le réalisme sont des notions qu’ils comprennent, se rendent-ils compte de la qualité réelle de leurs productions, et surtout leur intérêt ? Ont-ils écouté ce qui se fait en autoproduction par ailleurs pour comparer ? Comment on fait les bébés ? Quelle est la différence entre un pigeon ? A quelle heure joue PLEVRE ? Ta di koa ? Tant de questions à répondre, je vous laisse le tarif agreg’ : 6 heures. En attendant, cet album de SOMAN est à oublier et/ou à ignorer. Un de plus… Italia, Itaaaliaa…



http://www.soman.it - 110 visite(s)


Rédigé par : ZeSnake | 09/20 | Nb de lectures : 9357




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 30/12/2014 à 16h37 - (115318)
Et encore musicalement ça tient plus la route que la pochette absolument immonde ...



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker