SOILWORK - The Living Infinite (Nuclear Blast/EMI) - 07/05/2013 @ 07h56
Après un "The Panic Broadcast" épatant et rassurant, j'avoue que j'étais à nouveau complètement perplexe en apprenant que Soilwork s'était lancé dans le défi de sortir un double album. Vous allez me dire que ce projet n'est pas si original que ça et qu'il a déjà été accompli par pas mal de groupes .... vous avez raison !

Mais se lancer dans ce projet alors que l'on vient de subir le départ - pour la seconde (et dernière ?) fois - de son guitariste et surtout compositeur principal Peter Wichers, c'est un peu comme si un fan de metal allait à un festival sans bière, comme si la Juventus devenait champion d'Italie sans avoir acheté les arbitres ou comme si "t'es une fille et t'as pas de shampoing, non mais allo quoi ?"

Pour me rassurer, je me suis dit qu'In Flames avait bien réussi à s'en sortir en proposant un agréable (si si, moi j’ai bien aimé …) "Sounds of a Playground Fading" sans leur membre fondateur Jesper Strömblad.

Les premiers extraits et premières écoutes me rassurèrent bien vite.
Oui Soilwork restait Soilwork sur "The Living Infinite" tant le trademark du groupe transpire sur la majorité des titres de ce double opus qui propose un total de 84 minutes. Soilwork est tellement en forme qu’on se demande si Peter Wichers n'a pas composé les titres signé Speed Strid pour cet opus tant l'identité du groupe est omniprésente à travers ce melodeath ... à la Soilwork !

Soilwork a profité d'avoir toute la place disponible sur ces 2 cds (20 titres en tout) pour étaler toute l'étendue de son talent. Le groupe dévoile son savoir-faire avec des titres de pur mélodeath (à la "Natural Born Chaos/ Figure Number Five") où les mélodies se marient avec des refrains catchy pour un résultat classique mais supra efficace ("Spectrum Of Eternity", "Rise Above The Sentiment", "his Momentary Bliss " etc.). Les titres plus rapides et agressifs sont aussi de la partie nous renvoyant à l'époque de "A Predator Portrait" avec "Leech" ou le thrashy "Let the First Wave Rise".

Le combo ose ensuite sortir de ses limites en devenant doux comme un agneau (la ballade "Antidote In Passing") ou proposant des titres moins surchargés où la voix claire de Speed Strip prend le dessus sur les cris et autres grognements. On citera ainsi "Whispers And Lights" et ses passages quasi pop, la ballade FM "Antidotes In Passing" ou encore le dépouillé "Memories Confined".

Les expérimentations s'invitent à la fête avec des titres plus atmosphériques et redoutables qui sont pour moi les grosses réussites de l'album. Je citerais ainsi le sombre instrumental introductif au second disque "Entering Aeons", le pachydermique "Owls Predict, Oracles Stand Guard" aux relents gojirien où Speed se surpasse à la fois en chant clair et en growls ou encore le second instrumental "Loyal Shadow" qui démontera que Soilwork n'est pas qu'un groupe à refrains catchy !
N’oublions pas le fourre-tout "Whispers And Lights" où le groupe s’éloigne de son melodeath habituel avec ses passages cleans au chant FM avant de distribuer quelques blasts dans la gueule pour finir par un retour au calme plus subtile.

La prestation de Speed Strid est une fois de plus bluffante et ce dans tous les registres. Si on sait bien qu’une grosse partie des voix a été trafiquée et améliorée en studio, on ne peut que saluer le professionnalisme du résultat ainsi que la variété des parties. Une multitude de détails figure sur cet opus à la longue durée de vie tant on découvre et redécouvre l’album au fil des écoutes.

Au final, le pari du double album est une vraie réussite… sans le savoir Soilwork s’est mis une pression d’enfer pour son prochain album studio surtout si ils choisissent de revenir au format d’un seul CD, il leur sera effectivement très difficile de proposer autant de diversité et de hits que sur ce flamboyant "The Living Infinite".

http://www.soilwork.org - 189 visite(s)


Rédigé par : VsGreg | 16.5/20 | Nb de lectures : 17495




Auteur
Commentaire
webswordmaster
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2013 à 10h18 - (107255)
complètement d'accord et je trouve perso que les deux morceaux Living Infinite sont de pures merveilles.

J'ai quand même préféré l'album précédent mais c'est quand même une énorme claque dans la tronche qui nécessite quand même plusieurs écoute.

je n'ai pas accroché tout de suite et je pense vraiment qu'il faut écouter les deux disques séparément.
Déjà parce que 80 min de métal c'est un peu long pour ma concentration, et ensuite parce que le découpage des morceaux fait qu'il y a une vraie cassure je trouve.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2013 à 10h19 - (107256)
C'est du bon mais arrivé à la moitié du deuxième album ça commence à lasser je trouve.

Après je ne suis pas un grand grand fan du groupe non plus.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2013 à 10h21 - (107257)
Oui c'est vrai que c'est peut-être pas une bonne idée d'écouter les 2 CD d'une traite, je me mettrai le deuxième tout seul pour mieux l'apprécier.

levelu
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2013 à 10h31 - (107258)
PAreil pour la première écoute c'était un peu long, mais après quel bonheur! Vraiment excellent !!!! J'ai trois albums préférés de Soilwork :
- Steelbath suicide
- Predator Portraits
- Living Infinite



NightSoul
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2013 à 11h17 - (107259)
Meilleur album depuis A Predator's Portrait haut la main.



panzerfaust
IP:188.60.184.164
Invité
Posté le: 07/05/2013 à 11h19 - (107260)
@VSGreg : nabilla a breveté sa réplique tu risque un procès.

vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2013 à 11h25 - (107261)
@webswordmaster : Je partage ton opinion sur la durée des 2 albums, je prefere aussi écouter chaque disque séparement (et dans ce cas je prefere le cd 2).

En gros on a 2 albums séparés pour le prix d'1. On peut d'ailleurs saluer SOILWORK d'avir sortir un double album et non 2 disques séparés par quelques mois ... ce qui aurait couté plus cher aux fans du groupe.

Ici on a 2 opus dans un très beau digipack pour 10 euros sur amazon marketplace = c'est cadeau !




Usul
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2013 à 13h04 - (107264)
Superbe album.

J'avais progressivement décroché de Soilwork après Predator's Portrait, jusqu'au désintérêt total. The Panic Broadcast m'avait déjà foutu une bonne claque, mais alors là quelle tuerie ! On sent un groupe totalement décomplexé, qui fait ce qu'il sait faire de mieux, tout en explorant quelques nouveautés. Nul doute que l'arrivée de Mr Coudret à relancé le groupe au niveau qualitatif (et on veut un nouveau Scarve aussi !!!)

Alors oui, c'est un peu long pour tout s'enfiler à la suite, mais voilà quoi. Comme l'a dit vsgreg, 2 CD de cette qualité pour le prix d'un, certains devraient en prendre de la graine (*touss* wintersun *touss*)

Chapeau bas les gars.



Meridian
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2013 à 21h25 - (107274)
Hum j'attendais cette chronique et je suis beaucoup plus dubitatif que vous, pour ne pas dire très déçu.

Après un Panic Broadcast rassurant comme vous dites (pour ne pas dire très inspiré et techniquement impressionnant) qui a égayé mon année 2010, j'ai fait la tronche en apprenant le départ (bis) de Wichers... et en lisant par la suite que le monstre s'apprêtait à se lancer dans un double album ; d'ailleurs, depuis des mois, ils n'oubliaient pas de nous rappeler que c'était le PREMIER DOUBLE ALBUM DE L'HISTOIRE DU DEATH MELODIQUE... sorte de promo abusive pour nous dire "hey, le Peter s'est barré mais c'est pas pour autant qu'on va venir vous servir de la merdasse les mecs ! On en a encore à revendre !"

Et lorsque les premiers morceaux ont pointé leur nez j'ai été vachement mitigé : si la track introductive envoie du gros pâté et s'impose comme le "Late For The Kill (...)" de ce Living Infinite ie le missile qui met en bouche, si certains morceaux ont des couplets/refrains vraiment excellents et nous font chanter/taper du pied comme à la belle époque du Figure Number Five ("This Momentary Bliss" par exemple), je trouve que l'album (pardon, le DOUBLE ALBUM !) manque d'inspiration et s'essouffle très rapidement sous les rythmiques et mélodies faciles, carrément réchauffées, et les blasts incessants de Dirk qui me semble moins inspiré qu'à l'accoutumée.

Certains morceaux sont même des ovnis et la sauce ne prend pas... vraiment pas. J'ai comme la désagréable impression qu'ils ont coché l'option remplissage. Ce n'est que mon humble avis et peut-être que sur le coup j'exagère un peu, mais on est en droit d'attendre énormément d'un tel groupe : c'est pas The Devil Wears Prada, c'est pas Bring Me The Chorizo ou le groupe que vous choisirez dans cette gamme : c'est Soilwork ! Ils auraient du selon moi condenser cette masse de titres en un seul album, en privilégiant l'efficacité, la dose de came directement et immédiatement accessible.

9,5/20 pour le moment, et je me donne encore 3 ou 4 écoutes avant de revenir commenter... Parce qu'en relisant, je me dis que je peux pas rester sur ça :)



..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2013 à 22h25 - (107275)
Waou, ça donne carrément envie !

En gros fan de la période "Natural Born Chaos / Figure n°5", J'ai bien accroché pourtant au p'tit dernier.
Et les extraits que j'ai entendu de The Living Infinite m'ont donné envie, mais j'avais le sentiment que ça s'annonçait peut être moins immédiat, moins chiadé ou accrocheur....
Bon, on dirait que non, donc je vais m'acheter ce digi je pense, Greg a achevé de me convaincre....

Slumber
IP:81.53.118.178
Invité
Posté le: 07/05/2013 à 22h46 - (107276)
Soilwork: 2 albums
A chainheart machine avec des riffs de fou et une technique impressionnante. Le tout survitaminé. Et natural born chaos qui marie la créativité et les ambiances. Le reste fait pâle figure même si le niveau technique est bien remonté. Le feeling n'est plus là depuis bien longtemps..
Mention spéciale à la bouse qu'était sworm to a great divide qui à l'époque m'avait fait penser à une démo.

lolo
IP:90.24.148.194
Invité
Posté le: 08/05/2013 à 11h24 - (107278)
eh ben, j'aurais pu écrire la même chose que Slumber, je pense exactement la même chose !

fernand raynault
IP:88.141.71.172
Invité
Posté le: 09/05/2013 à 13h35 - (107285)
Cet album n'a aucune âme. Depuis stabbing the drama, soilwork est insipide. Un disque sans saveur fait par des musiciens exceptionnels qui veulent juste continuer à tourner pour ne pas aller à l'usine. Dommage le début du premier morceau augurait un truc bien mais ces refrains mielleux désolé c'est has been total.

ginzu
IP:83.157.148.68
Invité
Posté le: 11/05/2013 à 07h11 - (107313)
Je suis plutot dubitatif, a part le premier titre, et un autre, je ne rretrouve ni l'intensité, ni l'inspiration et la technique mélées de the panic broadcast. J'ai un sentiment de remplissage aprés plusieurs écoute, les riffs sont loin du niveau de panic. Je ne suis même pas sûr que condensé en un album aurait changé quelque chose. Alors bien sûr, ça reste agréable mais on attend plus. Mention + a verbeuren et strid, et des solos sont sympa, mais il manque l'essentiel.

ginzu
IP:83.157.148.68
Invité
Posté le: 12/05/2013 à 23h06 - (107334)
J'ajoute un truc : il faut quand même pas mal d'êcoutes pour le digêrer, comme panic. Sinon je vais finir par me lasser de jens bogren.
Ok ç'est mortel, le kreator êtait au top, le sutur rising d'amon sonnait bien, mais à force de vouloir faire dans l'êpais, ça bouffe la lisibilité. Certains riffs (comme ceux de sylvain coudret de mémoire) sont peu lisibles lorsqu'ils sont rapides et touffus, en qu'en plus le jeu de verburen vient prendre toute la place (et je n'ai rien contre, avec un feeling pareil). Là où le son debogren est sympa avec paradise lost (mais avec du clipping quand même sur fdu,duu).

Félix Rome
IP:90.84.144.5
Invité
Posté le: 13/05/2013 à 09h25 - (107337)
Très bon disque avec un côté townsend sur la deuxième partie.

Ginzu
Membre enregistré
Posté le: 14/05/2013 à 23h48 - (107375)
Je vois qu'à moitié ça, vaguement. J'êcoute le second tous les matins en allant au boulot, et bien que vraiment bien fait, je peine à avoir un avis. Je commence à aimer leech de sylvain pour le côté riff limite sortie de route, mais j'ai pas le choc que j'ai eu au bout de miltiple êcoutes de panic pour lequel j'étaisplutot dans l'indigeste aux 1eres écoutes

DaisyGore
IP:82.234.144.129
Invité
Posté le: 15/05/2013 à 15h13 - (107385)
Double album fantastique pour ma part .
Rien à jeter .
C 'est de loin le meilleur album de leur discographie ,ce double album est tellement riche et varié.
Ce groupe est incroyable , à chaque coup dur ils ont su se relever et revenir bien meilleur et surprenant qu'avant.
Depuis l'arrivée de Sylvain Coudret ce n'est que meilleur et avec le nouveau ,David Andersson ,c'est le duo de guitaristes parfait , bien mieux qu'avec Wichers.

Le meilleur album de metal depuis des lustres ! Intense , creatif, original , melodique ...

C'est la marque des grands je vous dit !


Ginzu
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2013 à 23h07 - (109896)
J'ai envie de revenir sur celui là, je l'écoute souvent et je ne m'en lasse pas. Il a fait son chemin, il edt toujours dans ma bagnole. Bref au final un grand album malgré mes réserves

nico
IP:78.236.37.188
Invité
Posté le: 27/12/2013 à 00h05 - (110526)
c es entierement vrai je kif ce grouppe depuis leurs debuts jusk a predator s portrait ils etais possedé , a partir de natural born chaos bourré de creativité puis progressivement apres stabing the drama l ame c es eloigné et avc ce double album encore plus dommage le talent ne suffit pas

nico
IP:78.236.37.188
Invité
Posté le: 27/12/2013 à 00h08 - (110527)
kan je dit: je sui entierement daccord
je parlais bien entendu de l avis de slumber et lolo

nico
IP:78.236.37.188
Invité
Posté le: 27/12/2013 à 00h09 - (110528)
et meridian biensure tres bonne annalyse

nico
IP:78.236.37.188
Invité
Posté le: 27/12/2013 à 00h15 - (110530)
et je rajoute qu au niveau vocal c es bcp moins travaillé et surtout changement de style radical a partir de sworm to great divide

nico
IP:78.236.37.188
Invité
Posté le: 27/12/2013 à 00h18 - (110531)
je trouve que speed et revenu a une voix moins travaillé et bcp plus criallarde(aigu) comme a leurs debuts steelbath suicide ect...

nico
IP:78.236.37.188
Invité
Posté le: 27/12/2013 à 00h20 - (110532)
je trouve que speed et revenu a une voix moins travaillé et bcp plus criallarde(aigu) comme a leurs debuts steelbath suicide ect...

Meridian
Membre enregistré
Posté le: 09/01/2014 à 10h55 - (110659)
Plusieurs mois après sa sortie et mon avis négatif ci-dessus, j'ai repris cet album et je commence à vraiment l'apprécier.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker