SLOWMOTION APOCALYPSE - Mothra (Scarlet/Season Of Mist) - 16/12/2009 @ 09h13
Mama Mia comme j'en avais pris une bonne sans la voir venir avec le second album des Italiens de SlowMotion Apocalypse. C'est bien simple, "Obsidian" était une des toutes meilleures surprises de l'année 2007 avec leur death metal mélodique à la suédoise teinté de thrash (ou l'inverse).

Après une tournée européenne en ouverture de Mnemic, le groupe annonça le départ d'un de ses guitaristes, Ivan Odorico, prétextant des divergences musicales et une évolution dans sa musique...

Hein ? Quoi ? Une évolution dans son style ?
Oui, vous avez bien lu, SMA a décidé de changer et de ne pas faire comme 90% des formations actuelles du monde du metal qui se contentent de répéter d'albums en albums les mêmes plans... avec quelques variations, il faut l'admettre. Je dois avouer que j'étais un peu dubitatif et presque déçu par cette nouvelle, tant je trouvais "Obsidian" excellent... enfin qu'importe, je peux me le repasser quand je veux "Obsidian".

SlowMotion Apocalypse sont ainsi entrés aux Planet Red Studios en Virginie pour enregistrer leur nouvel album avec le producteur Andreas Magnusson (The Black Dahlia Murder, The Agony Scene, Scarlet, Twelve Tribes) et ils profitèrent du voyage pour inviter Mike Terry (Bury Your Dead) et Matthew Rudzinski (Killwhitneydead) à hurler sur cet opus.

Le résultats est un album de 10 titres pour un peu plus de 35 minutes sur lequel le groupe a quelque peu modifié son thrash accrocheur à la The Haunted en y intégrant des passages brûlants et des pauses malsaines où l'on ose à peine reprendre son souffle.
L'ambiance est noire et tendue comme le string d'une Mama italienne. On navigue porté par des rythmiques thrash, balayé par des accélérations plus chaotiques aux touches noisies, retenant sa respiration la tête sous l'eau par les quelques passages mélodiques qui apparaissent. Quelques titres plus thrash dans les riffs et la structure rappellent par instants l'ancien SlowMotion Apocalypse, pourtant il n'y a pas de doute la bête a muté... aussi étrangement qu'un virus de la grippe au mois de décembre.

Il m’a été difficile de rentrer dans cet opus, tout comme il m’est aujourd’hui difficile de juger réellement la qualité de ce troisième album aux couleurs sombres illustrant une colère noire et suffocante. Félicitons SlowMotion Apocalypse pour avoir osé se remettre en question, c’est devenu si peu fréquent.

http://www.slowmotionapocalypse.com - 189 visite(s)

Myspace - 214 téléchargements


Rédigé par : VsGreg | 14/20 | Nb de lectures : 10752




Auteur
Commentaire
sarah
IP:188.155.0.130
Invité
Posté le: 16/12/2009 à 17h20 - (78825)
ENORME !!! De la puissance et des putains de partie slowmotion du plus belle effet. Après Sadist voici encore un groupe Italien qui déchire à la perfection.

pedroabsinthe
Membre enregistré
Posté le: 18/12/2009 à 19h08 - (78903)
Pas très original, mais très bon quand même.



cava76
Membre enregistré
Posté le: 19/12/2009 à 16h14 - (78909)
Ca dépote forza Italia et quel son !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker