SLAYER - Repentless (Nuclear Blast) - 02/10/2015 @ 08h19
..::Ju::..

Attention, cette chronique n’est pas objective…
SLAYER est un monstre, une icône, un géant. 
SLAYER est vivant, survivant même après la disparition de Jeff Hanneman. Je ne vais pas m’étendre sur cela, sa mort a fait couler beaucoup d’octets.
SLAYER règne sur le Thrash depuis 30 ans, et ‘Repentless’ le confirme encore un peu plus.

Je me suis encore réécouté ‘Reign In Blood’, ce matin. Y’a pas à dire, il est vraiment terrible, cet album.
Pourtant, attention, loin de moi l’idée de comparer ce monument du Thrash, et ce nouvel album. Du trémolo a glissé sous les cordes depuis, le groupe a évolué, sa popularité également ; et les attentes qui en découlent sont devenues aussi impitoyables que les sites sociaux sur lesquels les metalleux même pas nés en 1986 déverseront à n’en point douter toute leur bile. Et il est évident que le Slayer d'aujourd'hui n'est plus tout le même - ce qui ne m'empêche pas de l'apprécier toujours autant !

11ème album pour les natifs de Californie, le premier sans Jeff. Et sans aucun doute le meilleur hommage que les 3 survivors pouvaient léguer à leur pote. 
‘Repentless’ est sincèrement excellent, tant de part son énergie débordante et explosive, que via la variété des morceaux. J’avais bien aimé ‘World Painted Blood’ à sa sortie, sans plus ; mais à l’écoute de Repentless, on mesure pleinement la progression foudroyante du groupe (c’était pas difficile, argueront les grincheux).
‘Repentless' est sans problème le meilleur album du groupe depuis ‘Divine Intervention’, reléguant le très bon GHUA a des années lumières. Si si, j'assume. Tout en simplicité et en efficacité, 'Repentless' est un condensé de ce que Slayer fait de mieux. Du Thrash véhément, rapide ou lourd selon le feeling, mais toujours aussi efficace.

La prod' concoctée par Terry Date (pourtant plus habitué au Rock et au Néo) et Howie Weinberg est parfaite : compacte, puissante, équilibrée, dépoussiérée du côté brut de 'World painted Blood", mais tout de même avec une rugosité bien présente. Un son qui, franchement, sied parfaitement bien au Thrash féroce du groupe. 

Sans exubérance, mais avec une fougue retrouvée, SLAYER attaque (après l'intro de rigueur) avec un 'Repentless' appelé à devenir un classique en live : riff efficace, solo teigneux, refrain hurlé avec entrain, avec un côté furax et véloce comme le groupe sait si bien le faire : une entrée en matière parfaite. 'Take Control' enchaîne avec le même type de morceau, brut et direct, dont la férocité palpable donne envie d'en découdre dans le pit.
Nettement plus classique, 'Vices' pose un peu le rythme, sans exubérance, avant deux titres plus lourds et ambiancés, mais franchement excellents : 'Cast the First Stone' aux allures de Mid-tempo véhément, et son efficacité terrible, et le très intéressant 'When the Stillness Comes', le titre le plus posé de l'album, qui s'ouvre sur des arpèges acoustiques, avant une lente montée en puissance. Intéressant, car plutôt atypique pour du Slayer, et qui aère considérablement l'album, rompant toute monotonie.
La seconde partie de l'opus, Face B, s'ouvre en grand pompe sur un 'Chasing Death' imparable, sorte de Mid-Tempo accéléré doté d'un riff excellent, et ponctué d'un refrain hurlé comme Araya n'en faisait plus... "No Easy Way Ouuuuuut !!". Grosse torgnole, et on tend l'autre joue pour se faire allumer avec le rapide et teigneux "Implode", plutôt classique pour du Slayer, mais là encore foutrement efficace !
"Piano Wire", dernier titre composé avec Jeff, nous rappelle au bon souvenir de "God Hates Us All", avec un riff classique et une accélération plaisante en cours de morceau. Rien d'extraordinaire, en somme, mais du pur Slayer qui passe bien.

La fin de l'album approche, et alors qu'on a encore le cerveau empli du dynamise entraînant des 8 premiers titres, l'intensité va encore grimper d'un cran, avec l’enchaînement imparable 'Atrocity Vendor' / 'You Against You' : deux purs titres de Thrash rapides et teigneux, à l'énergie ultra communicative, qui n'auraient absolument pas dépareillé sur "Divine Intervention"... Une fin d'album explosive, intense, excellente. Et un dernier titre plus posé, tout en Mid-tempo, pour clore ce 11ème album avec un peu de lourdeur et une rage maîtrisée.

Attendu au tournant, SLAYER revient en pleine forme, pour faire taire les sceptiques et séduire de nouveaux fans.
Nettement plus énergique et dynamique que "Gods Hates Us All", "Repentless" est intéressant à plus d'un titre : l'alternance de titres rapides et de Mid-tempos plus ou moins véloces apporte beaucoup de variété, tout en restant homogène et compact.

La formule est connue, classique, sans audace, Mais sincèrement, pourquoi se prendre la tête à attendre une quelconque originalité? J'aime "mon" Slayer quand il joue du Slayer, avec fougue et efficacité. Rien de plus.
Ici, les titres en eux même possèdent tous (allez, à l'exception de 'Pride in Prejudice' et 'Vices', en étant exigeant) une capacité incroyable à réveiller le thrasheur qui sommeille en vous, donnant envie d'headbanguer sans interruption durant les 41 minutes de l'album, tout en possédant la force de rester en tête plusieurs heures après écoute.
A l'instar des meilleurs titres de 'Christ Illusion' ou même de "Season in The Abyss", mais sur un album complet, en gros.
 
Tom Araya est en forme et crie plus qu'il ne chante ; Kerry King enchaîne les soli avec efficacité, et même si la furie d'antan est apaisée, on ressent toujours pas mal d'agressivité dans son jeu ; Paul Bostaph est carré et affûté, et même s'il a du mal à faire oublier Lombardo, s'applique à varier son jeu avec pertinence. Seul Gary Holt (en provenance d'EXODUS) semble un peu en retrait, interprétant quelques solos sans effusion. L'épreuve du live sera importante pour juger du "successeur" de Jeff...

Côté packaging, du bon et du lourd : un superbe Digipack 7 volets, en forme de croix inversée, et doté d'illustrations intéressantes ; un Vinyle Gatefold ou un Picture Disc (pour l'édition en Box), qui propose un son parfait, sensiblement plus brut que la version Cd. Et sur les éditions limitées, un Dvd et/ou Cd d'un Live à Wacken, un live sympa et toujours mieux que des versions démos des titres de l'album.

Perso, je prends les choses comme elles viennent. ‘Reign In blood’, que j’ai découvert 6 ans après sa sortie (soit de nombreuses années avant une bonne partie du lectorat de VS), me fait toujours le même effet. Mais, cela ne m’empêche pas d’aimer tout autant (sans comparaison) ‘Christ Illusion’, sorti en 2006, et dont la débauche d'énergie me frappe à chaque écoute.
A ce titre, "Repentless" est un grand cru, un très grand cru.
Autant inspiré par la créativité de "Divine Intervention" que par la violence frontale de "Christ Illusion" et le côté brut de "God Hates Us All", cet album replace SLAYER en tête du Big 4. Sans aucune contestation possible.

Note : 17/20


Velvet Kevorkian

Ça fait bien quatorze putains d'années que les rois du thrash ricain m'en touchent une sans faire bouger l'autre. Depuis 2006, la bande au gros Kerry s'est embourbée dans une espèce de revival qui ne servait, à mon sens, qu'à récupérer ses vieux fans trop déçus d'un semblant d'évolution de la part du groupe, entamé sur « Diabolus In Musica » et « GHUA ». « Christ Illusion » et « World Painted Blood » étaient du SLAYER, c'est sur, mais du SLAYER-bis. Si les die-hard fans des californiens ont trouvé leur compte, ceux qui espéraient une continuité vers un peu de modernité – comme moi – ont vite déchanté. Qu'importe, aujourd'hui SLAYER sort « Repentless », son onzième album studio et premier sans le regretté Jeff Hanneman, qui voit également le retour derrière les fûts de Paul Bostaph (youpi!) et la participation studio de Gary Holt. Alors, SLAYER de redevenir fan ou pas ?

Pour ma part, ce sera un « oui, mais non ». OK, « Repentless » revient à des sonorités très hardcore, et ça, ça fait plaisir, mais malgré tout, on s’emmerde ferme. Primo, la production n'est pas des plus folles. Il lui manque un je-ne-sais-quoi pour paraître moins plate (très flagrant sur la batterie par exemple). Et puis hormis quelques bons morceaux - « Repentless » ; « When The Stillness Comes » - on se fait quand même pas mal chier. Le riffing est loin d'être dingue, voir nul à certain moments (« Take Control » franchement ?) et la fougue n'est vraiment pas au rendez-vous. Il manque une franche hargne à tout ça, le truc qui fait que SLAYER est dangereux quoi. Là, OK, ça va vite, ça sonne thrash, y a ce côté hardcore bien senti (« Vices » ; « Cast The First Stone »), mais après plusieurs écoutes le constat reste le même : y a pas la vibe.

SLAYER revient avec un album sympa, mais véritablement sans plus. Le morceau titre augurait du bon pourtant, mais finalement, sur la longueur, ce « Repentless » ne décolle vraiment jamais et donne l'impression d'un SLAYER sans cojones. On est loin du SLAYER qui sentait le souffre et la dangerosité. Du SLAYER violent, hargneux, féroce. Là, SLAYER est un simple groupe de thrash. Le retour à certains aspects moderne est cool, mais l'effet global est finalement plutôt raté. Ou son les riffs de tueurs ? Le chant hurlé d'Araya à s'en décrocher les amygdales ? Les frappes titanesques de Bostaph ? Hein, où-que-s'est ? Bref, je retourne m'écouter le SLAYER pré-2006.

Note : 12/20


Seb On Fire

Comme l’a dit ..:Ju:.., SLAYER est une légende vivante, ce genre de truc qui dépasse les limites de la musique, SLAYER, c’est SLAYER. Point. On ne sait jamais trop comment prendre la nouvelle livraison d’une légende, on tente de rester objectif mais en accordant au groupe la déférence que mérite son passé, son histoire. Prenez « Eyes Wide Shut », le dernier film de Stanley Kubrick, autre légende parmi les légendes, personne, à l’époque, n’a vraiment su comment se dépatouiller de ce machin. « Repentless » c’est un peu pareil. Comment appréhender le machin, surtout vu les circonstances qui le précèdent ? C’est simple, approchons SLAYER à la manière de SLAYER : directement, frontalement et sans compromissions : « Repentless » est un bon disque de SLAYER, le meilleur depuis « God Hate Us All » selon moi. D’ailleurs c’est le disque duquel il se rapproche le plus d’ailleurs. Dans la galaxie Slayer, « Repentless » prend place entre « Divine Intervention » et ce dernier.

Il en possède l’immédiateté et la caractère frontal, bien symbolisé par « Repentless » qui déboule après l’intro « Delusions Of Saviour » Le groupe a toujours su soigner ses entrées d’album. « Take Control » enchaîne avec un refrain catchy, un riff 100% thrash hyper efficace et l’un des meilleurs solo de l’album. Et ben les cadets, quelle pêche… Et c’est pas fini, on termine l’enchaînement avec un « Vices » vicelard tout en mid-tempo musclé sur lequel SLAYER reprend à Merauder tout ce qu’ils leur ont donné. On trouve là une vibe presque hardcore, pas étonnant King et Hanneman ont toujours été fan du style, qui donne une sacrée dynamique à ce premier tiers d’album. « When Stillness Comes » se chauffe du même bois, le mid tempo lourd et puissant porté par le duo basse/batterie qui prend, un temps, le pas sur les guitares. On est déjà à mi-chemin et franchement jusqu’ici on est dans le bon.

Ce qui frappe c’est la voix de Tom Araya qui semble plus brute, plus hargneuse que d’habitude, c’est elle qui montre la voie. Le père Araya a posé les couilles sur la table et à fait sien cet album. Franchement, il est impressionnant. Le point le plus négatif vient de la production de Terry Date qui sonne un peu trop sèche, un peu trop datée et manquant de nuance et de puissance pour un groupe comme SLAYER. La seconde moitié de disque est moins brillante, on trouve plus de titres moyens comme « Implode », « Atrocity Vendor » ou « Piano Wire » qui manquent de dynamique et de patates. SLAYER retrouve un peu d’énergie en fin de parcours, notamment grâce à un « You Against You » au riff d’entrée foutrement réussi et aux sonorités Metalcore là aussi. Je dis parfois que « Reign In Blood » est le premier disque de Metalcore de l’histoire et bien avec « Repentless », trente ans plus tard, on comprend tout ce que le genre doit à SLAYER qui, finalement, ne fait que reprendre ce qui lui appartient.

On trouve ici tout ce qu’on aime chez SLAYER mais on regrette aussi tout ce qu’on ne trouve pas ici et qu’on aime chez SLAYER. Les roulements de Lombardo, le jeu de questions/réponses entre Jeff et Kerry. Holt fait parfaitement son boulot, hors de question de remettre son niveau et son implication en jeu mais la tâche de faire oublier la présence et l’automatisme du groupe avec Jeff était impossible. Néanmoins « Repentless » est un bon album de SLAYER, meilleur que les deux derniers à mon sens qui, paradoxalement pouvaient compter sur un line-up original au complet. Comme quoi. « Repentless » est habité par la vigueur d’un SLAYER qui devait prouver qu’il pouvait renaître. Et il le prouve. Malgré quelques défauts, des titres plus faibles, une production qui sied moyennement à SLAYER, SLAYER reste SLAYER est encore capable de claquer quelques beignes et de fermer quelques bouches.
Oui, j'utilise souvent le mot SLAYER mais le fan de SLAYER aime dire, écrire et lire SLAYER.

Note : 14.5/20





Rédigé par : ..::Ju::.. & Seb On Fire & Velvet Kevorkian | 14,5/20 | Nb de lectures : 11681




Auteur
Commentaire
SlaytaniC
IP:83.195.138.123
Invité
Posté le: 02/10/2015 à 08h35 - (118088)
perso, fini de me bercer d'illusions: apres avoir réécouté leur disques des années 90 et 2000, ben un gros "bof bof" s'impose. ils bastonnent mais ils sont en mode roue libre. fini la magie des debuts. tant pis, c'est la vie. premiere sortie de slayer sans moi. comme Velvet K, 12/20 c'est bien payé.

Gyn
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 09h15 - (118090)
Totalement d'accord avec ..::Ju::.., excellent album que je n'espérais plus avec enfin une production à la hauteur et trèèès content de retrouver M. Bostaph qui tabasse comme il faut avec sa touche plus evil qui convient beaucoup mieux à Slayer ... Bref , "Repentless" enterre "Christ Illusion" et "World Painted Blood" des pieds à la tête ...



gloom
IP:193.57.67.241
Invité
Posté le: 02/10/2015 à 09h58 - (118092)
certainement le pire album de leur disco imo

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 10h00 - (118093)
D'accord avec tout le monde sur presque tout, j'avais enterré Slayer, ben je le déterre. Je ne m'attendais pas à la 7ème merveille du monde, j'ai un bon Slayer, çà me suffit. Seul bémol pour moi, la prestation de Bostaph, moyenne.

Juste,

"La prod' concoctée par Terry Date (pourtant plus habitué au Rock et au Néo)"------il a fait ses armes sur les meilleurs Overkill et Pantera de mémoire quand même.

"L'épreuve du live sera importante pour juger du "successeur" de Jeff..."------depuis 2011 quand même.

"Perso, je prends les choses comme elles viennent."---- pareil, idem pour Maiden ou Megadeth.




RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 10h21 - (118095)
Je copie/colle ce que j'avais écrit dans la news du clip de Repentless car après une demi douzaine d'écoutes supplémentaires, je n'ai pas changé d'avis.

Y a rien à faire, il passe pas cet album. Je le trouve naze, comme le précédent.

J'aime Slayer passionnément de Show No Mercy à Decade of Aggression inclus et j'ai une certaine tolérance pour Divine Intervention, mais après franchement, à part un GHUA avec deux ou trois titres corrects, je trouve que c'est vraiment devenu particulièrement médiocre depuis les mid-90.

Cet album est d'une extrême platitude, les riffs, à part une poignée sur tout l'album, sont décongelés et réchauffés 100 fois ou tout simplement NULS. "Repentless" est de loin le meilleur titre, si on exclu le premier riff nullissime qui détruit toute la progression que l'intro a construite. On y croit 3-4 minutes et ensuite rideau jusqu'au bout.
Araya est insupportable, il y a tellement peu de variations dans son "chant" qu'on se met sur l'autoroute et qu'on en sort plus. Il n'y a aucune autre conviction que celle de faire le job.

Slayer pour moi c'est des riffs qui tuent, du chaos intelligent, des mélodies vicieuses et des soli-nawak judicieusement positionnés, pas cette parodie laborieuse et fatiguée. Si on veut sa dose de riffs qui speedent et de chanteurs qui gueulent, juste ça, on peut se contenter de Repentless, bien qu'à mon avis d'autres groupes le fassent bien mieux de nos jours, mais moi ce que je voudrais retrouver c'est SLAYER bordel!

J'ajoute que Slayer ne sont absolument plus les maîtres du thrash même s'ils restent les plus populaires. Issus de la même époque, Testament ou Forbidden sont aujourd'hui bien meilleurs et sortent des disques plus inspirés et moins datés.



Blob
IP:195.244.164.245
Invité
Posté le: 02/10/2015 à 11h11 - (118098)
Pas écouté Repentless et pas envie de le faire, comme pour le précédent. Pourtant j'aime beaucoup Diabolus, les 5 premiers titres de GHUA (plus exile et son petit break de batterie de Bostaph) et Jihad sur CHrist Illusion est un tube (qui termine en clone de mandatory suicide mais un tube quand même).

PAr contre pour rebondir sur ce qu'écrit Forest, à mon sens, dans la catégorie papys du thrash Overkill défonce tout le monde (même Testament dont j'apprécie les dernières productions).

sludge jm
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 11h14 - (118099)
Que l'on soit un vieux fan ou pas, nostalgique ou pas, cet album est une tuerie de A à Z !! comme le Motorhead d'ailleurs, mes 2 claques de 2015 !!! et rien de ne sert de les comparer à Reign in blood ou Ace of spades, qui sont des albums datant de leurs "golden periods"....en tout cas BRAVO messieurs !!!



charly69
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 11h30 - (118103)
Pour moi 21/20 !
Cet album aurait pu s'appeler "Resurection".
King a sorti de gros riffs. Araya a toujours cette voix qui me fait frissonner. Et on entend sa basse. Album de l'année pour moi.

Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 11h49 - (118105)
J'aurais aimé...Putain que j'aurais aimé que cet album me fasse plaisir...Et en fait, ben non. Alors il n'est pas mauvais et redresse bien la barre après les deux bouses précédentes!
Par contre, même si ça bourre, que ça crie, que ça dépote de la double croche et du soli de fifou, ça reste désespérément plat!! putain mais Slayer c'est d'abord des riffs! les trucs sur lesquels tu te jettes quand tu commences la gratte, les trucs qui te filent les poils à chaque fois! Ca fait 25 ans que j'écoute l'intro de Black Magic, à chaque fois c'est l'extase!
Aujourd'hui c'est fini tout ça...il y a quoi sur l'album? quelques bons morceaux, deux trois riffs sympas et voilà. Je trouve GHUS 150x mieux que celui-ci.
Après, j’admets quand même que ça s'écoute bien.
Mais SLAYEEERR! bordel!
Même punition que pour Megadeth, heureusement qu'en live c'est 85% de classiques des 80's et 90's!



QMB
IP:83.152.46.19
Invité
Posté le: 02/10/2015 à 11h52 - (118106)
Le problème avec Slayer, c'est que le groupe a eu beau revendiquer ses influences hardcore, en faire un album de reprises (Undisputed Attitude), en faire un album tout court (God Hates Us All est quasiment un album de HxC à la sauce thrash), et continuer d'en injecter dans ses derniers disques, ce que les fans veulent, c'est des riffs monumentaux, le frisson malsain des débuts, des Mandatory Suicide, des Raining Blood, des Dead Skin Mask.

Et on peut les comprendre. Mais force est de constater que Slayer 2015 n'est plus vraiment le Slayer 1986, et que dans son rôle actuel, il avoine très correctement. "Take Control" est une compo typique de l'ambivalence du groupe entre thrash et racines hardcore. Pas incroyable niveau riff, mais démentiel en terme d'intention, d'énergie.

Un bon retour inespéré, ça sent le travail soigné et encore un peu l'insolence punk. Rien qu'un peu.

8/10

Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 12h08 - (118107)
Comme personne n'ose l'écrire, je m'y colle. Devant l'enthousiasme de certains, on pourrait croire que le décès de Jeff Hanneman soit la meilleure chose musicale qui soit arrivée à Slayer depuis longtemps.



catch33
IP:92.90.26.86
Invité
Posté le: 02/10/2015 à 12h28 - (118109)
Un album qui fait illusion aux premières écoutes, bien plus que les deux derniers, mais la magie s essoufle vite.
J ai l impression d entendre un GHUS du pauvre et fatigué. L intention et l envie y sont mais pas la rage et la colère qui semblent en mode anesthésie, malgré quelques bonnes chansons notamment celles en mi-tempo auquel j accroche bien.
Dommage !

GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 13h52 - (118112)
Le souci majeur de cet opus est qu'on a droit autant du bon, qu'à du moyen, qu'à du chiant ... "GHUA" m'avait royalement gonflé et pourtant même s'il lui ressemble pas mal il est quand même mieux fait, cependant je trouve les duels de guitare un peu forcés et le groupe trop en roue libre par moment.

Il manque aussi la patte de Jeff sur certains titres qui savait toujours éclairer ou amener quelquechose afin de rendre le niveau encore meilleur.



CromCruach
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 14h14 - (118113)
Une bonne cuvée qui fait oublier les deux albums précédents. Bon, niveau oubli, ils se suffisaient déjà à eux-mêmes.



Trez
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 14h50 - (118114)
"La prod' concoctée par Terry Date (pourtant plus habitué au Rock et au Néo)"
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire...

hb70
IP:86.68.255.235
Invité
Posté le: 02/10/2015 à 14h57 - (118115)
Prenez le temps de l'écouter. J'écoute slayer depuis ses débuts et ce cd est terrible. Compos inspirées et terry date sublime leur musique. Quand on compare slayer à metallica ???

Blast
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 16h07 - (118118)
Disque correct, je ne m'attendais pas à grand chose, étant donné la moitié du groupe originel parti.
Je pense qu'il manque malheureusement les riffs de Jeff, Kerry est un bon compositeur, mais Jeff était au dessus, quand on regarde qui a écrit les meilleurs chansons de Slayer, y a pas photo, c'est Hanneman.
Bostaph, excellent batteur, mais trop clinique, pareil manque ce grain de folie qu'a Lombardo.
Content pour le son de la basse, enfin on l'entend, le chant n'a pas changé, tant mieux.
Gary fait le taf.
Un ptit 14/20




Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 17h57 - (118121)
Un album qui m'a agréablement surpris peut être parce que je n'en attendais rien !
Araya qui gueule comme un damné, des soli de fous furieux, un petit côté Hardcore à la Undisputed Attitude loin d'être désagréable, un gros son, voilà tout et ça passe super bien.

Je regrette juste 2 choses :
- pas de riffs mémor(is)ables
- j'aurais vraiment voulu entendre ces compos avec Lombardo et ses roulements de folie...

Belle chro les copains ;-)

couic
IP:92.149.224.178
Invité
Posté le: 02/10/2015 à 18h55 - (118122)
Je n'attendais pas grand chose de cet album, surtout après le départ de Jeff, même si je savais que j’achèterai le CD malgré tout, question d'habitude. Et finalement, quelle claque dans la gueule... Les riffs sont incisifs, le père King a bien encore de la réserve, n'en déplaise aux pisse-froid. Araya maltraite encore son micro. Et le retour de Bostaph, quel plaisir... Oui, je fais partie des renégats qui le préfère à Lombardo.
Certes, les mid tempos sont présents, mais vouloir comparer cet opus à Reign in blood n'aurait aucun sens. Sans être l'album de l'année, Slayer signe là un excellent brulot malgré les craintes légitimes qu'on a pu avoir après un WPB assez tiède et l'absence de Jeff.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 19h05 - (118123)
pour moi passé le morceau-titre c'est ZzZzZzZzZzZ... SLAYER ne fait plus peur, le riffing est souvent agressif mais ça ne me touche pas le moins du monde. du Slayer bateau, pas fatigué mais qui n'apporte rien.
#TeamVK

J.N.
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 19h26 - (118124)
Finalement je suis plutôt déçu de cet album. Une fois passé le titre d'ouverture, l'ennui s'installe. C'est dommage car le production de Terry Date est excellente. Bon allez je vais lui redonner une chance ce week-end...

SKOM
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 20h02 - (118126)
Une question de gout... eh bien...cet album est monstrueux pour ma part !! Tous les jours dans la voiture !!

Les gouts et les couleurs, ça ne discute pas...A part Divine et WPB, j'aime tout slayer ! Ben oui... Mais alors Divine...A part le titre éponyme, je n'y arrive pas. Que voulez vous !

Ce disque a d'excellent riffs ! Je rejoins juste RunForest...Son curieux... très mous, comme WPB. Bon, on fait avec.
C'est sûr que GHUA, au niveau son, je le trouvais super.

Mais Slayer, c'est Live. Nous verrons donc comment les titres ressortent à ce moment là !
Par contre, autant, il y a de la discussion sur le Slayer autant il n'y en a pas sur le dernier Megadeth...:)



Arioch91
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 20h05 - (118127)
Repentless, je l'ai déjà rangé aux côtés de World Machin et de Christ Bidule Muche.

Repentless (le titre) ne tient pas la comparaison plus de 10 secondes avec Psychopathic Red, autrement plus nerveux et génial !

Quant aux autres morceaux, aucun n'aura retenu mon attention.

J'ai longtemps été fan du groupe, c'est d'ailleurs celui que j'ai vu le plus de fois en concert mais là, je passe à autre chose.

En attendant les prochains Vektor et Hatchett, je m'en retourne écouter le dernier Battalion. Peut être pas super original mais largement plus inspiré et efficace. Et même si la voix du chanteur lorgne furieusement du côté de celle d'Araya, elle est nettement moins horripilante que l'originale.

Après les deux derniers albums et la disparition de Jeff, je n'attendais pas grand chose de cet album. Au moins ne suis-je pas surpris.



RBD
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 20h11 - (118128)
Les opinions sont divisées et bien tranchées alors qu'il n'y a pas de révolution dans le style, c'est intéressant !

J'ai aimé les trois précédents albums de Slayer (quoique "World..." un peu moins), ils m'ont encore mis une énorme marée en live l'année dernière. Toutefois j'ai bien du mal avec "Repentless". Ça fonce, ça râpe bien mais le gros son sans finesse à la Terry Date n'est pas compatible avec les finesses qui distinguaient les immenses classiques, mais il ne faut pas les lui comparer. On peut lier ça à la disparition du grand blond, clairement. Il y a un côté HC qui ressort et rappelle bizarrement Lamb of God ou le Thrashcore années 90, mais pas leur meilleur hélas.

Car le gros point faible à mes oreilles, c'est la qualité fort moyenne des compos qui s'accommode de façon suspecte de ce gros son pas tout à fait propre... Comme pour faire illusion (je l'ose). Pourquoi ne pas avoir laissé de la place à Gary Holt ? On ne risquait pas grand chose, plutôt que d'enchaîner en vitesse à fond le potard des riffs bien ordinaires. Venant d'un jeune groupe on serait plus encourageant, mais rien que par rapport au passé récent, le compte n'y est pas pour moi.

On va mettre 3/5 pour récompenser le fait de rester vivant malgré tout (et ne pas avoir de problèmes !!!)





tarantino60
IP:88.121.42.109
Invité
Posté le: 02/10/2015 à 21h00 - (118129)
SLAYER était attendu au tournant, le résultat est plus que moyen, les mecs ne se sont pas foulés la rate !
- Gary Holt est sous exploité c'est bien dommage !
- les solos de grattes King/Holt se mélangent très mal !
- Idem pour Paul qui n'apporte aucun plus-value à l'album...
Cependant, cela reste du bon thrash métal.

Maxgrind
IP:78.122.6.150
Invité
Posté le: 02/10/2015 à 21h26 - (118132)
@ZeSnake : pour ma part, il y a Cast The Fire Stone et après, plus rie..ZZZZZzzzzzz

#TeamVK du coup !

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 22h19 - (118135)
Prout.

TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 23h21 - (118137)
RBD +1 fwewe...



philgore
Membre enregistré
Posté le: 02/10/2015 à 23h32 - (118139)
En accord total avec la chronique de JU



podzob
IP:90.11.119.162
Invité
Posté le: 03/10/2015 à 01h53 - (118140)
Le côté evil s'est envolé avec Jeff Hanneman.

L'album en lui même passe plutôt bien, mais on attend tjrs mieux de la part de Slayer qui fait parti de ces rares "putain" de groupes encore "vivant".
Les sorties actuelles sont tellement chiantes, à quelques exceptions près, que bcp s'en contente. Et je les comprend.

couille molle
IP:80.12.35.246
Invité
Posté le: 03/10/2015 à 05h02 - (118141)
Et ben, j'avais totalement abandonné l'idée de réentendre un jour un bon album de Slayer, et le moins qu'on puisse dire c'est que ça fait plaisir !
Quelques riffs assez moyens ci et là mais l'ensemble tient super bien la route, je me surprends même à l'écouter plusieurs fois par jour.
Mention spéciale à "Piano Wire" et "You Against You".

Maxgrind
IP:78.122.6.150
Invité
Posté le: 03/10/2015 à 08h59 - (118142)
Oublié de préciser, l'intro de You Against You, c'est un peu du plagiat de l'intro de Cognitive Suicide de Propagandhi (Failed States).

Sinon, j'ai réécouté God Hates Us All pour comparer et y a vraiment pas photo. GHUA est tellement au-dessus !



Carpe Diem
IP:88.179.157.83
Invité
Posté le: 03/10/2015 à 18h46 - (118148)
Comment tu peux écouter Reign In Blood le matin et noter ce médiocre album 17/20 l'après-midi? Question de goût comme d'hab.
Aucun plaisir à l'écoute. Pire album de Slayer pour moi.

Dodo la saumure
IP:90.6.43.99
Invité
Posté le: 03/10/2015 à 18h47 - (118149)
C'est bien le même groupe que celui qui a pondu "ghosts of war", meilleur titre de métal pour l'éternité ?

Gaahl
Membre enregistré
Posté le: 03/10/2015 à 19h35 - (118151)
encore une fois, Gary Holt aurait pu avoir des riffs furax en réserve, il n'a pas du composé grand chose, ni même pu donner un avis

Arioch91
Membre enregistré
Posté le: 03/10/2015 à 20h33 - (118152)
@Dodo la saumure : c'est vrai que Ghosts Of War est un putain de morceau et qu'écouter le titre Repentless à côté, comment dire... Ouaip, pas du tout la même inspiration en 2015 qu'à la fin des 80's.

FullGod
IP:198.50.152.89
Invité
Posté le: 03/10/2015 à 20h47 - (118153)
Jeff doit maudire tous ceux qui rejettent encore SLAYER avec cet opus...

Sid Cynious
IP:80.215.247.75
Invité
Posté le: 03/10/2015 à 22h21 - (118154)
Oui Gary est un peu le Robert Trujilo de Slayer.
A un moment là question est de savoir si on préfères que les groupes historiques ne sortent plus d'albums et se contentent de tourner en jouant des best of ou si on finit par accepter que ce type de groupe se contente de faire ce qu'ils savent faire.

Keyser
Membre enregistré
Posté le: 04/10/2015 à 11h31 - (118156)
De bonne grosse daube comme prévu!



BloodRed
IP:88.137.249.133
Invité
Posté le: 04/10/2015 à 19h49 - (118160)
L'album qu'aurait dû sortir SLAYER après "seasons in the abyss" car il se rapproche le plus de cette période. Je ne trouve pas des sonorités trop modernes ou HXC sur ce nouvel album et c'est parfait comme ça. Un album inspiré et efficace même si en dessous des 5 premiers : ce n'est pas un classique du groupe mais un bel hommage à Jeff et content de voir que le groupe a pu se relever dignement après plus de 20 ans de néant discographique.
J'écoute le groupe depuis la fin des 80's avec "south of heaven" et quand je vois que certains disent que c'est le pire album de SLAYER ou que "god hates us all" est meilleur... On n'a pas dû écouter le même album ou on ne doit pas avoir la même conception du style SLAYER !

Razor's Edge
IP:83.206.239.49
Invité
Posté le: 04/10/2015 à 20h20 - (118161)
@ Keyser : Heureusement qu'il y a des gens de bon goût comme toi. Merci de venir commenter sur VS !

le botch
IP:85.171.215.221
Invité
Posté le: 05/10/2015 à 16h35 - (118171)
Conventionnel, ultra générique, totalement inutile mais plutôt bien gaulé et agréable à écouter au final; pas pire que les derniers Overkill et Exodus en tout cas !

Godfroid
IP:78.250.197.109
Invité
Posté le: 05/10/2015 à 23h56 - (118177)
"Reign In Blood est le premier disque de Metalcore de l’histoire".
Alors celle la il fallait l'inventer ou bien la lire pour y croire pour qualifier ce groupe de THRASH culte anti commercial dans l'ame.

Mais la comparaison a au moins le merite de m'évité de jeter une oreille a repentless une fois le clip du titre éponyme visionné.



Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 06/10/2015 à 08h32 - (118179)
C'est bien de lie les chros, c'est mal de citer des passages tronqués pour que nous fait dire ce qu'on n dit pas.

"Je dis parfois que « Reign In Blood » est le premier disque de Metalcore de l’histoire et bien avec « Repentless », trente ans plus tard, on comprend tout ce que le genre doit à SLAYER qui, finalement, ne fait que reprendre ce qui lui appartient."
Ce n'est pas du pareil que : "Reign In Blood est le premier disque de Metalcore de l’histoire."

Surtout quand, manifestement, on n'a aucune idée de ce qu'est vraiment le metalcore.

ldp
IP:90.43.91.37
Invité
Posté le: 06/10/2015 à 20h44 - (118189)
18/20 !

Godfroid
IP:78.250.21.126
Invité
Posté le: 06/10/2015 à 23h15 - (118191)
Seb "te fou pas d ma gueule" on fire:
La scene metalcore doit surement beaucoup a slayer mais aussi et surtout à la scene suedoise et hardcore.

Et si slayer doit reprendre ce qui lui appartient, cad du metalcore tendance, je me dit que ce groupe est tombé bien bas.

DimeKerry BurgerKingChag
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 07/10/2015 à 12h14 - (118196)
PUB

Ton menu préféré et un jouet de ton choix : Découvrez dès maintenant ce qu'il y a de nouveau dans la KING BOX™:

Les enfants: "Bueuakk c'est nul, un nouveau CD de SLAYER en MID-PRICE d'ici 3 semaines..."

Papa: "Youpi un nouveau dessous de boc..."

Bras cassé
Membre enregistré
Posté le: 13/10/2015 à 17h18 - (118285)
Bof. Slayer n’ayant rien fait depuis Divine Intervention, j’en attendais rien. Les 3 voire 4 premiers titres sont sympatoches, après ça se répète encore et encore pour des morceaux que l’on connait par cœur avant même de les avoir écouté.

Schrissse
IP:77.146.7.76
Invité
Posté le: 15/10/2015 à 18h12 - (118307)
"Paul Bostaph est carré et affûté" On a pas la même définition de ce que doit être un batteur carré et affuté ! Désolé mais un musicien avec un tant soit peu d'oreille dira que Bostaph a bien du mal à être carré surtout au niveau au niveau de la grosse caisse.

"Je dis parfois que « Reign In Blood » est le premier disque de Metalcore de l’histoire" !!! C'est carrément insulter, voir chier sur ce disque de légende.

Le morceau "Repentless" est vraiment pas mal mais le reste c'est plat. Mais toujours mieux que "world painted blood" qui est horrible.

SlaytaniC
IP:83.195.143.162
Invité
Posté le: 16/10/2015 à 17h56 - (118326)
j'avais oublié d'écrir: Gary, du pognon, tu en as gagné plein en 2 ans de tournées avec le kerry king show alors svp, prends tes grattes, dis merci au revoir et repart avec Exodus, un groupe encore valable je pense...(même si j'ai mal accepter l'éviction de Rob!)

Bande de CONS
IP:46.218.155.20
Invité
Posté le: 20/10/2015 à 15h42 - (118361)
C'est un très bon album de SLAYER, les compos et la production sont très bonnes. Il passe tout seul cet album.
Et vous, bande de trous du cul frustrés ! Vous devez vraiment avoir une vide merde pour déblatérer autant de conneries sur Internet!!! Vous n'êtes jamais contents ! Vous ne connaissez rien ni à la musique ni au business, et pour la plupart vous ne savez même pas jouer correctement d'un instrument de musique. Vous croyez avoir la science infuse et vous vous permettez d'émettre des jugements sur des choses qui vous dépassent.
Pas étonnant que rien ne bouge en France de manière générale avec une mentalité de merde comme la vôtre. Allez je me casse de là, car vous allez vous croire plus intelligents. Allez vous occuper de vos nanas, quoi que je suis certain que vous n'êtes pas capables de contenter qui soit !! allez vous faire mettre "pseudo métalleux de mes deux" !!!!

Einstein
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 22/10/2015 à 13h57 - (118379)
Ha! Tiens donc, on tient un prix Nobel il me semble.
Tu m'a l'air d'une 'Bande de CONS' à toi tout seul l'ami...

tarantino60
IP:88.121.42.109
Invité
Posté le: 24/10/2015 à 01h24 - (118396)
Bandedecons : pauvre mec, je pleins ta donzelle !

Eh oui!!!
IP:83.200.242.203
Invité
Posté le: 26/10/2015 à 18h24 - (118417)
Selon Araya Bostaph enterre Lombardo cf dernier Metallian..

Einstein
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 27/10/2015 à 14h33 - (118426)
T'as quel âge toi? Tu crois p't'être qu'il va dénigré son batteur actuel haha!
Il a certainement dit que c'était leur meilleur album, manquerait plus qu'ils s'auto-pourrisssent :-)))
Eh oui... communication business time!




Brumbeat
IP:137.205.145.152
Invité
Posté le: 28/10/2015 à 14h41 - (118450)
A lire la plupart d'entre vous je sais pas qui est pire en 2015, les metalleux ou les dinosaures qu'ils continuent de venerer au nom de je ne sais quelle loyaute naive et sentimentaliste... Allez-y, sortez vos vestes a patches et allez secouer vos tignasses une derniere fois devant vos vieux heros, dehors le monde continue de tourner.

Didier Deschamps
IP:78.125.204.217
Invité
Posté le: 10/11/2015 à 22h27 - (118612)
MES ALBUM PREFERER DE SLAYER PAR ORDRE:

-1)DIVINE INTERVENTION (La perfection de Slayer, le meilleur)

-2)SEASON IN THE ABYSS (Culte et parfait!)

-3) REIGN IN BLOOD

-4) SOUTH OF HEAVEN

-5) SHOW NO MERCY

-6) HELL AWAITS

-7) GHUS

-8) DIABULOUS IN MUSICA

-9) REPENTLESS (correct !!! sympa comme album)


-10) CHRIST ILLUSION

-11) WPB (Le pire album de Slayer !!!!!!!!!!)

Dodo la saumure
IP:81.51.72.248
Invité
Posté le: 11/11/2015 à 18h01 - (118625)
LES "LIVRE PREFERER" DU POSTEUR DU DESSUS :

- LE BLEDE
- LE BECHERELE
- LE PETI LARROUSE

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker