SLAVE MACHINE - Disconnected (Autoproduction) - 02/09/2014 @ 07h42
Souvenez-vous, à l’automne dernier nous avions eu le droit à un spectaculaire enchaînement de sorties Cyber/Indus Metal françaises avec CUB3, HERRSCHAFT, DUST IN MIND, OCTAVION, CALLING OF LORME… mais également le premier album du groupe parisien SLAVE MACHINE. Que je n’avais point chroniqué en son temps mais, m’étant procuré cet album sur le tard, comme on dit « personne âgée sur véhicule motorisé à deux roues que jamais ». Surtout que Disconnected, c’est un bien bon album. Formé en 2011, le groupe a progressivement forgé son line-up pour en arriver à l’enregistrement de son premier album, sans démo au préalable apparemment. Comme prévu, le groupe a donc choisi de faire du Metal Indus, simplement auto-baptisé « Trash (sic) Industrial Metal ». Une appellation THrash qui cache une influence particulière, une référence du Metal Indus et même Cyber, je veux bien sûr parler de FEAR FACTORY.

Gros riffs syncopés et percutants, effets électro futuristes, refrains en voix claire, environnement sonore plutôt froid, tout nous ramène donc à FEAR FACTORY. Mais SLAVE MACHINE n’est pas non plus un simple clone de la formation américaine, l’ensemble est plus moderne, avec des riffs penchant parfois plus vers le Math-Metal que le pur Metal Indus (et jamais vers le Néo). Mais l’esprit global de FEAR FACTORY est bien là, avec un Metal coup-de-poing mais aéré. En 30 courtes minutes, SLAVE MACHINE va donc à l’essentiel. L’intro nous plonge donc dans l’ambiance cybernétique et nous fait découvrir la science des riffs efficaces du groupe. "Anthropophobia" est classique mais entraînant, froid et dur comme du bon FEAR FACTORY. "The Other Way" continue dans cette lignée, avec toujours des riffs croustillants, avant que SLAVE MACHINE ne nous assène son premier hit qui est l’excellent "Just Like Me". "Trouble", qui clôt Disconnected, n’est pas non plus en reste, penchant même plus vers le Metal extrême ainsi que les racines Death de FEAR FACTORY, même si le refrain en chant clair est toujours là pour embellir le tout.

Toutefois des morceaux comme "Relevant" et le plus sombre et lourd "Will You", relativement anecdotiques, montrent aussi les limites de SLAVE MACHINE pour son premier album, qui aurait d’ailleurs pu être un sacré bon EP avec ces deux morceaux en moins. Sur "Relevant" on constate aussi que le chant peut être amélioré, les screams sont un peu rébarbatifs et le chant clair encore un peu timide. Certains patterns de batterie ont également un fort air de déjà-entendu (les départs de "Just Like Me" et "Will You"), et si la production (assurée par David Potvin) est très bonne le son de batterie est encore un peu trop claquant. Mais ce ne sont que défauts inhérents au premier album, facilement gommables, ce qui est le jeu de n’importe quel groupe qui débute. Et dans l’ensemble SLAVE MACHINE débute bien avec ce petit album qui apporte tout ce qui faut pour faire du bon Metal Indus à la FEAR FACTORY. Dans le lot « Metal Indus français de l’automne 2013 », il n’y avait rien à jeter, entre formations qui promettent avec un premier album plus ou moins réussi, ou confirmations. SLAVE MACHINE mérite bien de faire partie intégrante de cette « nouvelle » scène Metal Indus française et Disconnected, bon premier album bien que forcément pas encore abouti, montre un groupe qui a des arguments et des qualités pour briller dans le futur. Un retard rattrapé avant une éventuelle nouvelle vague, inaugurée par RADIUM VALLEY ?



http://slave-machine.com - 128 visite(s)


Rédigé par : ZeSnake | 14.5/20 | Nb de lectures : 10120




Auteur
Commentaire
jopezzz
Membre enregistré
Posté le: 02/09/2014 à 18h45 - (113419)
Moi je connais un chroniqueur qui à posté sa chronique en direct live du bureau !! :ppp
(coucou ! C'est ton collèguen Jo ! :p)

Et sinon sympa l'album !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker