SKID ROW - United World Rebellion (UDR/EMI) - 24/05/2013 @ 08h04
C’est forcément curieux pour un vieux hardos d’écrire en 2013 une critique d’album pour Skid Row. Ce groupe a marqué la fin des années 80 et le début des années 90 en sortant « Skid Row » et « Slave to the Grind », deux albums imparables, remplis de tubes et d’hymnes que tout rocker qui a connu la mode fluo dans sa jeunesse, connaît par cœur. Le grunge est arrivé, jean déchiré et chemise de bûcheron et a passé au Kärcher les paillettes de la scène hard-rock de l’époque. Skid Row est parti en fumée après la sortie de « Subhuman Race » marqué par les tensions entre le frontman Sebastian Bach et le reste du combo américain. J’ai lâché Skid Row à ce moment là et le peu de choses que j’ai pu entendre de leur part jusqu’à aujourd’hui ne m’a jamais convaincu. Aujourd’hui, on retrouve trois membres fondateurs, Scotti Hill et Dave the Snake Sabo aux guitares, Rachel Bolan à la basse, entourés du batteur Rob Hammersmith et du chanteur Johnny Solinger. Skid Row sort cinq titres sur le 1er EP d’une série de trois ou quatre disques dont la sortie va s’étaler sur plusieurs mois.

Allez, assez de digressions ! Où en est donc Skid Row en 2013 ? Rachel Bolan s’est coupé les cheveux mais porte toujours sa chaîne auriculo-nasale, sa marque de fabrique… Ce détail esthétique est à l’image du son actuel de Skid Row. Niveau cosmétique, le chanteur a changé mais au fond, tous les marqueurs essentiels du groupe sont là. Des compositions hard-rock dans la continuité des premiers albums avec une production agréable et sérieuse mais dont la modernisation a seulement consisté à mieux doser la réverb. On peut donc déguster sur « United World Rebellion » quatre morceaux pêchus entrecoupés d’une ballade dispensable sur un format si court. Skid Row répond aux codes de ses jeunes années et propose ce qu’il pense qu’on attend de lui. Ca peut faire plaisir car les titres ne sont pas mauvais. « Kings of Demolition » rappelle par moments « Monkey Business » et « Get up » possède quelques riffs bien entraînants. Le chant est bien foutu même s’il laisse parfois l’impression de devoir se conformer aux clichés du style et confère alors à l’exercice de sosie vocal des grands chanteurs de l’époque.

Un groupe avec un tel pédigrée risque toujours de traîner ses plus belles années comme un boulet. Il est en effet impossible d’évacuer les souvenirs et les émotions vécus avec ses disques il y a plus de 20 ans quand on écoute sa musique aujourd’hui. Au final, cet EP tourne court et convaincra difficilement son public constitué pour l’essentiel d’amateurs de hard-rock US qui en cas de crise de nostalgie se replongeront plutôt dans les deux premiers albums. C’est ce que je leur conseille en tout cas car le seul intérêt de cette sortie réside seulement dans la tournée qu’elle sert à annoncer.

http://www.skidrow.com - 116 visite(s)


Rédigé par : TheUgly | 11/20 | Nb de lectures : 12835




Auteur
Commentaire
grinder
IP:193.251.21.7
Invité
Posté le: 24/05/2013 à 11h40 - (107529)
Skid Row ne fait plus recette depuis le départ de Bach car sa voix unique était un composant majeur de l'identité du groupe... il ne reste que les riffs, certes bons, mais l'ensemble est du coup très moyen et ce depuis des années...

ego
Membre enregistré
Posté le: 24/05/2013 à 12h35 - (107530)
Idem. J'ai cessé d'écouter le groupe après "Subhuman race" (qui était bien classe et laissait entrevoir une évolution intéressante pour le groupe). Je lui aurais sans doute donné sa chance si le nouveau chanteur avait assuré, mais dépité par ses performances, j'ai lâché l'affaire et ce n'est pas le titre écouté récemment qui me fera changer d'avis, hélas.

TheUgly
Membre enregistré
Posté le: 24/05/2013 à 18h33 - (107546)
Content de voir que, pour l'instant, mon avis est partagé ;-)

Sagal
Membre enregistré
Posté le: 25/05/2013 à 07h00 - (107552)
J'aime bien un ou deux riffs ici et là mais guère plus.
C'est quand même plus proche globalement de cette escoquerie qu'était "Revolutions Per Minute" et de "Thickskin" dans une moindre mesure que de n'importe quoi d'autre qu'ils ont pu faire avant.
J'aimais bien le chant de Solinger au début mais plus ça va et moins je l'apprécie. Par contre, encore plus que le chant, moi je trouve que c'est la batterie qui souffre de la comparaison avec la grande époque. Elle fait sonner l'ensemble comme du punk-rock bas de gamme.
Je passe mon tour.

fff
IP:93.2.238.168
Invité
Posté le: 25/05/2013 à 12h42 - (107556)
chiant

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker