SKELETAL REMAINS - Condemned to Misery (F.D.A.) - 18/09/2015 @ 07h18
Presque 3 années sont passées depuis l’excellent « Beyond the Flesh », pourtant les californiens n’ont pas chômé durant tout ce temps puisqu’ils ont enchaîné les concerts dans le cadre de festivals, et aussi fait leur première tournée européenne (avec leurs compatriotes de MORFIN) qui a été un franc succès. Du coup il n'y a pas de changements majeurs à attendre, le quartet ayant décidé de reprendre la même recette et le même lieu d’enregistrement, la seule nouveauté étant un nouveau batteur en la personne de Joe Martin, mais qui ne joue cependant pas sur ce nouvel opus car c’est Carlos Cruz (ex-HEXEN et ex-WARBRINGER) que l’on entend derrière les fûts durant ces huit nouveaux titres. Pour le reste les mecs sont retournés au même studio, ce sont encore une fois occupés de la production (aussi bonne que précédemment) et musicalement nous jouent un mélange toujours aussi puissant entre OBITUARY et DEATH, avec une voix toujours aussi proche de John Tardy et Chuck Schuldiner période « Scream Bloody Gore ».

Bref ce « Condemned to Misery » est la suite logique de son grand-frère mais en mieux, car on voit bien que le combo a pris de l’assurance et de l’expérience grâce aux nombreuses dates effectuées entre temps, du coup même si la ligne directrice reste la même ces nouveaux morceaux ont gagné en profondeur et en accroche. Si l’on pouvait reprocher un côté légèrement redondant et trop copier-coller des pères fondateurs du genre sur son précédent opus, ce coup-ci (même si ça ne réinvente rien) l’accroche est meilleure et la variété plus présente (en grande partie grâce au boulot fourni par son marteleur de session). D’ailleurs dès les premières notes de « Beyond Cremation » on voit bien que le groupe n’a pas changé son fusil d’épaule car ça part directement avec une grosse rythmique lente et lourde tout du long et où la double est prédominante, en plus de cela les solos de la paire Chris Monroy et Adrian Obregon (qui ressemblent assez à ceux d'Allen West et James Murphy) sont vraiment inspirés et du coup on sait dès le départ qu’on va prendre de la qualité plein les oreilles tout du long de la demi-heure suivante.

Car la suite est d’un haut niveau constant, entre le court et efficace « Obscured Velitation », les variés « Euphoric Bloodfeast » (et son double duel de guitare à la fin) et « Atrocious Calamity » (au groove imparable), le furieux, rapide et direct « Viral Hemoragic Pyrexia » (qui joue sur la vitesse pratiquement tout du long), et le monstrueux « Ethereal Erosion » où la batterie se montre tout en efficacité au niveau du jeu au pied, et où les mecs produisent une sensation d’écrasement d’une redoutable efficacité. Pour terminer en beauté « Sleepless Cadavers » nous gratifie de toute la variété du jeu de son batteur (entre sa rythmique implacable et ses parties techniques bien foutues) ainsi que de celle des riffs qui n’hésitent pas à incorporer de nombreuses cassures pour aérer l’ensemble, dommage en revanche que tout cela se termine un peu trop brutalement car cela peut être frustrant au départ. D’ailleurs s’il y’a bien un défaut à donner à ce disque (comme pour son prédécesseur) c’est son instrumental « Still Suffering » qui n’amène pas grand-chose et qui se répète beaucoup trop à cause d’un manque d’idées et d’une longueur un peu trop importante.

Mais cependant cela n’enlève en rien à la qualité générale de ce disque vraiment excellent et intéressant, qui au milieu de la foule de sorties « revival death old-school » de qualité apparues en 2015 (UNDEAD, GRUESOME, CHAPEL OF DISEASE, WEAK ASIDE…) sera sans nul doute un de ceux qui vieillira le mieux et dont on aura le plus de plaisir à l’écouter encore et encore dans le futur.




Rédigé par : GabinEastwood | 16/20 | Nb de lectures : 7861




Auteur
Commentaire
TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 18/09/2015 à 21h10 - (117918)
Gras, bas du front et généreux...c'est du bon suédois comme je l'aime ! Miam !



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 21/09/2015 à 09h33 - (117940)
Euh, c'est plutôt américain comme son et comme groupe non ?

Pile dans la lignée du déjà très bon 1er album et de UNDEAD et GRUESOME. En bref du classique déjà éprouvé mais efficace et bien bon. C'est tout ce que l'on demande avec ce genre de groupe et ici, le contrat est clairement rempli !

TarGhost
Membre enregistré
Posté le: 21/09/2015 à 17h44 - (117950)
En effet, ce sont bien des ricains mais j'y trouve un coté grassouillet et généreux propre à leurs copains nordiques...



Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 22/09/2015 à 08h57 - (117957)
Ah ok :-D

RBD
Membre enregistré
Posté le: 04/01/2016 à 19h38 - (119075)
Découvert lors de la tournée avec Morfin, le groupe m'a définitivement convaincu quelques mois plus tard avec ce deuxième album qui témoigne d'une belle progression dans la continuité. Les compos gagnent en maturité sans perdre en énergie, des synthés apparaissent même de façon mesurée et pertinente. Je regrette que la production old-school étouffe un peu trop une interprétation parfaite, enthousiaste et professionnelle.
On se plaignait à l'époque de la faible qualité des seconds couteaux de la scène mid-tempo américaine, maintenant qu'il y a un bon il faut savourer. Et cela change aussi de la tendance actuelle de la scène revival, qui privilégie clairement l'héritage Suédois selon le lapsus révélateur précédent...



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker