SIX FEET UNDER - Crypt of The Devil (Metal Blade) - 17/07/2015 @ 08h50
« Waou … C’est du SIX FEET UNDER, ça ? » fut l’initiale pensée qui me vint dès que les premières effusions sonores de "Crypt Of The Devil" me parvinrent. 
Amateur de la discographie du groupe, sans en être non plus un ‘Die Hard’ fan, j’ai immédiatement songé que le label Metal Blade nous avait joué un mauvais tour, en inversant le master de l’album de Six feet avec celui du futur opus de CANNIBAL ou CANNABIS CORPSE.
Quelques coups de fil plus tard, la tenace impression me fut confirmée : oui, c’étaient bien 6FEET et ce bon vieux tonton Barnes, qui se cachaient derrière ce Death Metal incisif et impétueux.

« Putain, quelle patate !! », m’exclamais-je intérieurement, alors que déboulait ‘Gruesome’, avec son accélération jouissive et sa basse grondante.
La ténacité du propos musical n’était pas un leurre, et les 15 premières minutes d’écoutes me suffirent alors à comprendre que les américains avaient décidé de passer aux choses sérieuses, et d’accélérer la cadence.
Je ne savais pas quelle bestiole infectée avait pu piquer Chris Barnes et ses potes, mais ce qui était sûr, c’est que le venin était chargé en méthamphétamine.

Si ce n’était les hurlements gutturaux uniques du père Barnes, reconnaissables entre tous lorsqu’il se prend pour une gargouille émasculée, j’aurai pu en effet me faire avoir et croire à un autre groupe. Car "Crypt Of The Devil" est habité par un dynamisme et une technicité qui surprennent, qui rompent avec le passé, et, surtout, qui séduisent d’emblée.

« Enfin un album de SIX FEET UNDER qui a des couilles ! », hurlais-je en effectuant la danse du Metalleux de salon (pogo solitaire avec des coussins). Non que les précédents fussent dénués de cet attribut reproducteur masculin, mais "Crypt Of The Devil" en regorge particulièrement, pour un résultat très percutant.
Les structures des morceaux se révélèrent en effet bien plus travaillées, moins linéaires que par le passé. Même les riffs et les variations rythmiques sont plus couillus.
Tour à tour énergiques, pesants, entraînants ou franchement violents, ces 10 titres renouent avec le vrai Death Metal, qui affectionne les rebondissements et les accélérations.

« CANNIBOULE peut trembler », pensais-je intérieurement, tandis que s’achevait l’album sur l’un des meilleurs titres de l’album, ‘Eternal In Darkness’. Car après une période de relatif creux artistique, où SIX FEET UNDER s’était retrouvé empâté dans son style sclérosé, et alors que ses anciens compères prenaient clairement le leadership de la scène Death en sortant coup sur coup deux bombes ‘Torture’ et ‘A Skeletal Domain’, voici de quoi permettre aux américains de retrouver une place de choix, en allant titiller la bande à Corpsegrinder sur son terrain de jeu.

Le groupe souffrait beaucoup de la redondance musicale, et attirait les quolibets. J’eu alors le sentiment qu’avec ce nouvel enregistrement, ces critiques devenaient caduques, tant la créativité et les rebondissements dynamitent ce 11ème opus. 
La technicité apporte des riffs et des lignes de basses jouissives, tandis que l’énergie canalisée porte des changements de rythmes vraiment pertinents.

Mais après quelques écoutes, des doutes m’habitèrent ; « Un peu trop CANNABIS par moments... ! », m'esclaffais-je, moi qui avait tant adulé ce changement salvateur lors des premières écoutes.
Il faut préciser, détail qui a son importance, que Tonton Barnes avait choisi évincer 75% de son personnel depuis le diptyque « Unborn / Undead », et engagé pour ce 11ème opus les ¾ de CANNABIS CORPSE, à savoir Phill Hall, Josh Hall et Brandon Ellis.
Ainsi, je ne fus pas surpris de découvrir que "Crypt Of The Devil" avait été intégralement composé par Phil ‘Landphil’ Hall, maître à penser de CANNABIS (et de MUNICIPAL WASTE).

Difficile en effet de prendre cet album pour un ‘véritable’ opus de 6 FEET ; car cette évolution positive s’opère au détriment de l’originalité, pour qui apprécie la bande aux frères Hall. Et je me stupéfiai, lorsque Chris ne hurlait pas, à entendre ce qui aurait pu être la suite de ‘From Wisdom to Baked’.

« Mais où est passé l’espèce de groove pachydermique du groupe ? », finis-je par me plaindre, en bon français metalleux (et donc râleur). Sans que cet attribut soit particulièrement regretté ici, tant "Crypt Of The Devil" regorge de Mid-tempos fracasseurs et de passages headbanguants à souhait, je ne pus cependant m’empêcher de regretter (légèrement) la personnalité désuète mais grooviesque du groupe.
Terminés les breaks lourd(ingue)s et le côté lourd et pesant, le groove insufflé ici est nettement plus dynamique, achevant de créer la rupture avec le SIX FEET UNDER d’avant.

« Bon, franchement, ça poutre globalement, rien à dire... ! » fut l’épitaphe que mon encéphale apposa au terme d’une quinzaine d’écoutes satisfaisantes et agréables.
Car sans perdre de vue l’identité du groupe, j’eu la tenace impression que les 3 Cannabis Corpse avaient réussi à insuffler (volontairement ou non) une technicité et un dynamisme hautement positifs pour le groupe, lui permettant de se renouveler et de proposer un putain de bon album. Même si, à contrario, ils mettent l’identité dépositaire de SIX FEET UNDER de côté, cela a au moins le mérite de proposer un album percutant et violemment efficace…

A vous de voir si cela est rédhibitoire ou non ; pour ma part, un troisième copié-collé après ‘Undead/Unborn’, aurait eu raison de ma patience.
C’est donc dans un dernier headbang fatidique pour mes cervicales que je choisissais d'adhérer totalement à ce putain de Death Metal intéressant et varié, porté par un équilibre sonore vraiment excellent, mettant autant en avant les lignes de basses grondantes, les rythmiques variées et le chant guttural de Chris, que les riffs Death et les soli inspirés. 
SIX FEET est mort (sur cet album), vive CANNABIS FEET UNDER…




Rédigé par : ..::Ju::.. | 15,5/20 | Nb de lectures : 9349




Auteur
Commentaire
Tranbert
Membre enregistré
Posté le: 17/07/2015 à 09h01 - (117247)
Cool, la chro fait plaisir. Je ne m'y attendais pas. Un sursaut d'orgeuil pour Six Feet? Excellent! J'ai hate d'ecouter ça maintenant

Keyser
Membre enregistré
Posté le: 17/07/2015 à 09h11 - (117248)
Du mieux par rapport aux 2 précédents grâce à l'apport de sang frais des mecs de Cannabis Corpse, clairement. Retour à un vrai son death metal old-school, un bon groove, de meilleurs riffs et des solos inspirés. Après, c'est pas non plus l'album de l'année.



Bernard
Membre enregistré
Posté le: 17/07/2015 à 10h01 - (117249)
Pas convaincu par l'extrait. Je crois que je vais en rester à 'Haunted', 'Warpath' et 'Maximum Violence' pour ma part...

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 17/07/2015 à 13h47 - (117250)
La kro fait envie, et de toutes façons j'aurai l'occasion de l'écouter. Mais comme Bernard, j'en reste encore et toujours aux trois premiers!

popoliy
IP:37.164.110.119
Invité
Posté le: 17/07/2015 à 21h52 - (117256)
Quel chant degueux. Pour le reste, cannibal peuvent dormir tranquille ca ne leur arrive pas à la cheville.

COUILLE DE LOUP
IP:88.140.217.117
Invité
Posté le: 17/07/2015 à 23h07 - (117257)
c'est quoi cette merde?

gueg
Membre enregistré
Posté le: 17/07/2015 à 23h15 - (117258)
Fan de Cannibal depuis 20 ans, intrigué par la chronique, je m'en vais écouter cet album...
Euh, faut y aller pour confondre ca et Cannibal quand même!

jayftbx
Membre enregistré
Posté le: 18/07/2015 à 08h53 - (117259)
C'est donc ça, le side-project du batteur de Slamcoke ? C'est pas mal.



olpm
IP:37.161.193.138
Invité
Posté le: 18/07/2015 à 21h03 - (117264)
Pas bien difficile de comparer ca et cannibal il suffit d'écouter...

Humungus
Membre enregistré
Posté le: 19/07/2015 à 18h16 - (117268)
Encore un album de SIX FEET UNDER intéressant...
Pas exceptionnel mais intéressant.
Car comme le dit si bien Bernard un peu plus haut, "Haunted", "Warpath" et "Maximum violence" reste pour l'instant leurs meilleures galettes.

eyziel
Membre enregistré
Posté le: 20/07/2015 à 00h53 - (117269)
Le morceau en écoute est à peine digne d'un collégien. A peine. Et c'est généreux.

Death Metal Legion
IP:92.153.77.163
Invité
Posté le: 20/07/2015 à 12h03 - (117272)
Eyziel t'as tout dis. déguelasse ce barnes, surtout en ayant vu georges samedi dernier au moulin...wtf

Dimechag
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 20/07/2015 à 14h56 - (117276)
Quel âge il a ce type déjà? Pfiooou

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker