SHINING - 8 ½ - Feberdrömmar I Vaket Tillstand (Dark Essence/Season of Mist) - 24/10/2013 @ 08h17
La vie de kronikeur n'est pas toujours de tout repos, il faut connaître des line-ups et des discographies complètes (et pas seulement ceux des groupes du Nord-Pas-de-Calais) et se tenir au courant des derniers potins dans la presse people (personnellement, je ne se saurais que trop vous conseiller la lecture quotidienne de Voi-Si aka VS). Heureusement pour nous, certains groupes ont la riche idée de numéroter leurs albums, c'est le cas de SHINING qui nous intéresse aujourd'hui. Sauf que voilà t y pas qu'il se met à nous mettre des "½" et que du coup ça complique un peu les choses.

Le limier qui est en moi flaire donc là quelque chose de singulier, pas de doute, cet album à quelque chose de spécial. Certes, il ne comporte que six morceaux mais sa durée dépasse quand même allègrement les 45 minutes, pas de quoi faire de lui une demi-portion réduite à l'état de mi-album dont la place se résumerait à une portion congrue coincée entre l'album numéro 8 et l'album numéro 9, juste histoire de se rappeler à notre bon souvenir. Voilà qui n'est pas une mauvaise idée car on ne peut pas vraiment dire que le travail de promotion réalisé par Spinefarm pour "Redefining Darkness" fut vraiment d'une qualité et d'un sérieux exemplaires, à tel point que des rumeurs de disparition avaient circulé au sujet du groupe.

L'occasion est donc toute trouvée de nous balancer dans les esgourdes ce projet mené à bout de bras par Niklas Kvarforth (qui d'autre ?) Depuis quelques temps (un bon paquet d'années, même). Le concept qui se cache derrière "8 ½ - Feberdrömmar I Vaket Tillstand" est simple: reprendre des anciens titres du groupe (composés entre 1996 et 2002) qui n'avaient jusque là été disponibles que dans des versions démos et que la tête pensante de SHINING souhaitait alors pouvoir proposer dans des versions dignes de ce nom (c'est à dire meilleures que celles qui avaient fatalement fini par se retrouver sur le net puis sur "The Darkroom Sessions", une compilation sortie chez Pervested Taste en 2004).

Ce projet c'est du lourd, pas juste un dépoussiérage genre remix des morceaux, non. On efface tout et on recommence: nouvelle piste de guitares et de basse, ajout de synthés et, cerise sur le gâteau, présence de six chanteurs différents pour assurer les vocaux sur les six titres que comporte ce skeud. On commence d'entrée avec du lourd. Famine, le très controversé chanteur de PESTE NOIRE nous propose avec "Terre des anonymes" une version française assez libre de "Fields of Faceless", titre que l'on trouvait originellement sur "III-Angst", album sorti en 2002. On retrouve le style si particulier de notre homme qui s'est pour le coup vraiment approprié le morceau (même si je ne doute pas que certains ne manqueront pas de détester cette version). La suite de l'album est tout aussi intéressante. Les nouveaux arrangements, les synthés et surtout les guest-vocalists apportant chacun leur pierre à cette nouvel oeuvre de SHINING. Outre Famine, le micro est ici tenu par Attila Csihar (MAYHEM), Pehr Larsson (VINTERLAND, ALFAHANNE), Gaahl (Ex-GORGOROTH, GOD SEED), Maniac (ex-MAYHEM, SKILTIV) et bien sûr Niklas Kvarforth himself. Un casting qui à quand même une sacrée gueule et qui aurait du inclure Trondr, chanteur de URGEHAL, ANGST SKVADRON et d'une brouette d'autres groupes mais son décès prématuré l'an dernier l'a bizarrement empêché d'enregistrer ses parties de chant.

Même quand il donne dans le recyclage de vieilleries, Niklas Kvarforth fait les choses bien et propose quelque chose de très intéressant et d'abouti. Ces nouvelles versions apportent toutes leur lot de nouveautés et de petites améliorations par rapport aux versions originelles. Bien plus qu'un encas destiné à faire patienter l'auditeur jusqu'au prochain album ce "8 ½ - Feberdrömmar I Vaket Tillstand" se révèle presque autant indispensable que le reste de la discographie de SHINING.

http://www.shiningasylum.com/ - 120 visite(s)

Ett Liv Utan Mening - 125 téléchargements


Rédigé par : Sheb | 16/20 | Nb de lectures : 13179




Auteur
Commentaire
Tata Gorjanus
IP:78.112.206.217
Invité
Posté le: 24/10/2013 à 10h46 - (109623)
L'entrée de Famine sur le premier morceau est juste énorme.

Ennemie
IP:31.36.85.228
Invité
Posté le: 24/10/2013 à 11h20 - (109625)
Pour les fans, venir à Lyon ou Paris en fin Novembre ça risque d'être amusant! ;)

panzerfaust
IP:83.77.74.52
Invité
Posté le: 24/10/2013 à 11h24 - (109626)
"Trondr, chanteur de URGEHAL, ANGST SKVADRON et d'une brouette d'autres groupes mais son décès prématuré l'an dernier l'a bizarrement empêché d'enregistrer ses parties de chant." LOL.

achat indispensable pour ma part!

ManoMan
IP:171.25.193.235
Invité
Posté le: 24/10/2013 à 16h38 - (109630)
Shining, c'est trop black pédé.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 24/10/2013 à 17h08 - (109633)
"Je viens dégueuler mon putain de fromage!"

de bonnes choses, d'autres moyennes dans cet "album". dans l'ensemble, je n'en vois pas trop l'intérêt tout de même. l'ensemble est trop inégal, forcément avec les vieilles pistes de guitare et d'autres trucs plus neufs, ça fait trop bricolé, trop "décalé". je retiens surtout les guests d'Attila et de Maniac.

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 24/10/2013 à 20h22 - (109637)
"Si si si La Famine." Rien que pour ça je vais l'écouter.

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 25/10/2013 à 16h45 - (109673)
Vraiment bof et pourtant j'adore Shining. "Si si si la Famine blabla" ouais marrant 2sec, mais ça reste à chier

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker