SHINESKI - Leave You In The Dark (Tentacled) - 19/06/2013 @ 08h01
La première fois, j’avais mal lu, je pensais que le groupe s’appelait Chinaski, comme l’alter égo du vieux Bukowski. Mais en fait non. C’est dommage Chinaski, ça ferait un bon nom de groupe. Mais faisons fi des digressions ici, c’est SHINESKI, quatuor alsacien, qui nous intéresse. Les gars viennent de Mulhouse et « Leave You In The Dark » est leur second e.p qui doit préparer un futur album à venir courant de l’année. Quoi de neuf chez SHINESKI ? Point de metal ou de hardcore mais du gros rock qui tâche aux influences mainstream mais de qualité. On pense au Foo Fighters, au Queen Of The Stone Age et à toute la vague grunge des années 90. Un peu de Soundgarden et d’Alice In Chains pour certaines ambiances plus noires. Puis une touche de Cold au niveau de la voix aussi. Tout ça mis ensemble dans un grand pot, on mélange vivement et on a une idée claire de ce que peut donner leur son.

Un truc certainement trop soft pour le metalleux exclusif mais qui devrai faire l’affaire pour ceux qui ne sont pas réfractaires à un peu de rock musclé. Après un premier titre correct mais qui n’accroche pas l’oreille plus que ça, « Leave You In The Dark » remonte un peu le niveau. Catchy, propre et bien exécuté, le morceau reste en tête grâce à un bon refrain et une ligne de basse 100% Foo Fighters. Un bon morceau qui met en avant les capacités d’un groupe capable de composer de bonnes chansons rock qui se situent entre mélancolie et rage feutrée avec, toutefois, quelques gros riffs qui peuvent débouler sans crier gare, accompagnés de chœurs assez sympathiques. Ouais « Leave You In The Dark » est un bon titre. Malheureusement tous n’offrent pas la même qualité, dès que le groupe ralentit le tempo, la qualité s’en ressent, les mulhousiens sont meilleurs dans des rythmes élevés, lorsque la musique bouge un peu plus et envoie de gros riffs bien plombés. Ce qui est le cas pour la moitié des chansons de cet e.p. 5 titres qui affiche tout de même 26 minutes, la faute à un titre long de 8 minutes sur lequel SHINESKI s’essaie au stoner, basse grondante en avant, riffs lourdaux et grosse influence Black Sabbath sur le début du morceau qui malheureusement ne confirme pas ce très bon démarrage en s’enlisant par la suite. Ça fini par tourner en rond. Le groupe ne maitrise pas suffisamment les durées longues que pour composer un titre qui tient la distance sur plus de huit minutes. Finalement « To The End » résume à lui sel tout cet e.p. De la qualité mais un manque d’expérience dans la composition. A boire et à manger sur ce disque qui sans être inoubliable n’est pas non plus désagréable à l’écoute. Du très bon et du moins bon en somme.

Bandcamp du groupe. - 89 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 05/10 | Nb de lectures : 11290




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker