SHAKHTYOR - Tunguska (Cyclone Empire) - 08/10/2015 @ 07h46
Le trio hambourgeois de SHAKHTYOR aime visiblement les défis puisqu'il s'est à nouveau embarqué dans la discipline exigeante de l'instrumental sur son deuxième album, "Tunguska". Au programme : sombres mélodies, riffs de plomb et production d'acier guident l'auditeur tout au long des cinquante minutes que dure cette expédition dans les terrains marécageux du sludge. Les trois teutons flingueurs y font hurler les cordes et frémir les peaux avec un certain doigté, créant des atmosphères parfois délétères, souvent prenantes, avec en toile de fond le froid, les ténèbres et la nuit.

Les schnitzel de l'enfer planent sur nos esgourdes, les enfants : tous aux abris.

J'exagère à peine tant le salmigondis sludge/doom proposé ici n'est pas à prendre à la légère. Menaçant donc, mais pas foncièrement antipathique, l'introductif "Baryon" convie BLACK TUSK et HIGH ON FIRE à croiser le fer pendant dix longues minutes monolithiques, une fresque qui s'apparente à une épaisse coulée doomesque qui fond dans les tuyaux comme l'inspecteur du fisc sur Jérôme Cahuzac. Un récital de lenteur qui attrape l'auditeur sans ménagement par la nuque et lui plonge la face dans l'eau glacée. Un malaise temporaire puisque l'on reprend bien trop vite conscience avec les quatre minutes (inutiles) de "Pechblende", fadasses et sans saveur, que l'on pourrait considérer comme un interlude comparé au format XL de la bombe à neutrons qu'est "Zerfall". Une montée progressive mais sûre d'elle, le taquet sur un break qui part comme une fusée aux alentours des cinq minutes pour donner un second souffle presque tribal au bestiau, lardé d'un final power-metal qui visse et dévisse avec joie. Voilà qui augure du meilleur pour la suite.

Dans le mille mimile. Un marteau piqueur résonne au loin pendant les premières secondes de "Schlagwetter" et annonce une embarquée black métallique furibarde qui radicalise le propos. Chouette, les tempos s'entrechoquent, la batteur cogne comme un damné, la lourdeur du riff central rend hommage au premier CULT OF LUNA, on se régale. Jusqu'à ce "Tunguska" qui lui emboîte le pas, la tension retombe d'un cran, les rythmiques deviennent prévisibles, SHAKHTYOR lâche du lest au profit d'un post-metal aigre-doux. Presque léger, vite oublié... jusqu'à ce que "Solaris" illumine les dix dernières minutes de l'album en mode "je te mène par le bout du nez". Un larsen lointain, les ténèbres qui ouvrent leurs portes et les referment dans la foulée sur un metal hypnotique et dévastateur. Le trio prend ici son temps pour développer des ambiances obscures et aliénantes, se plaisant à casser le rythme avant de le décupler et ainsi lâcher un tsunami sonore dans les règles de l'art. Flamboyant et solaire.

On sort donc de ce "Tunguska" plutôt rassasié...mais avec des regrets. En effet, le groupe connaît son NEUROSIS pour les nuls sur le bout des doigts, rien à redire, et en matière d'atmosphères hostiles, il sait aussi y faire. Mais le format qu'il a choisi, cinq morceaux qui oscillent entre sept et onze minutes et un interlude inutile, ne laisse pas de place à la fioriture. Et c'est dommage car des morceaux comme "Schlagwetter" et "Solaris", véritables tueries de la première à la dernière seconde sont contrastées par des "Pechblende" et "Tunguska" sans grand intérêt. Il y a donc encore du tri à faire pour séparer le bon grain de l'ivraie et faire de SHAKHTYOR une référence en la matière. Il ne manque pas grand chose pourtant, juste un peu de prise de risques, l'envie de sortir des sentiers battus, de casser le moule. Une prochaine fois peut-être, qui sait...




Rédigé par : TarGhost | 13/20 | Nb de lectures : 7514




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker