SHAI HULUD - Misanthropy Pure (Metal blade/Season of Mist) - 04/08/2008 @ 09h51
Voilà un groupe qui aura joui d’une aura immaculée depuis plus de 13 ans dans le petit monde du hardcore, en ayant pourtant adopté un son résolument metal. Car les gars, vous avez devant vous un des groupes qui aura popularisé le metalcore, au sens où on l’entendait dans les années 90, à une époque où At The Gates faisait encore ce qu’on appelait du thrash/death. Alors, ils s’étaient séparés en 2004, ils se reforment en 2006 de manière inaperçue tant c’est le cas de trop nombreux groupes. Plutôt une bonne nouvelle pour ma part. Ce ‘Misanthropy Pure’ étant aussi leur première production sur un gros label metal, le doute existait réellement quant à la production et l’orientation musicale.

Geert Van Der Velde et Ryan Burns sont remplacés par Matt Mazzali et Chad Kishick, Andrew Gormley revenant derrière les fûts, mais tant que Matt Fox et Matt Fletcher (Shai Hulud, un groupe de Matt-Core ?) s’occupent de l’écriture des compos, nous sommes assurés de retrouver la patte Shai Hulud. Car les Florido-New Yorkais sont un des rares groupes à être immédiatement identifiable dès la première note. C’est la marque des vrais grands ! Des morceaux reposant sur un duo de guitares virevoltant, proposant arpèges, acmes et descentes vertigineuses et continuelles, tout en se faisant agressives sur les passages plus hardcore. Sur cette couche mélodico-tranchante vient se plaquer la voix de Matt, massive et virile, comme un coup de poing dans la tête à chaque strophe. La section rythmique est comme souvent en retrait mais assure parfaitement son job. Il est cependant dommage de ne pas entendre plus le jeu tout en groove du Matt Fletcher, le bassiste anciennement guitariste.

Bon, si vous avez déjà écouté Shai Hulud, sachez que cet album reste dans la veine de leurs précédentes œuvres, à quelques nuances près. Tout d’abord la voix de Matt constitue le principal écueil de ce disque. Elle est certes assez proche dans le grain de celles de Gert ou même Chad, les précédents vocalistes. Malheureusement, il ne varie pas suffisamment les intonations pour proposer les passages en voix plus claire que savait si bien placer Gert. Il en résulte un énorme sentiment de monotonie tout au long des 10 titres de l’album. Ensuite, la production est pour une fois presque ‘trop’ propre, du trig de la grosse caisse aux lignes de basses presque anecdotiques. Il manque au son ce côté massif et brut des premiers albums. Les Floridiens ont d’ailleurs la bonne idée de reprendre ‘Set Your Body Ablaze’ à la sauce actuelle ce qui nous permet d’illustrer mes propos: cette version est largement inférieure à la première mouture, à tout point de vue.

Passé le cap de ces défauts, les morceaux constituent chacun un challenge à lui seul, de vraies œuvres peaufinées et travaillées jusqu’à la moindre caresse sur la charley. Du péchu et efficace ‘Chorus Of The Dissimilar’ et son riff tranchant au délirant ‘In The Mind And Marrow’ qui part vraiment dans tous les sens, breaks et acmes au fusil, l’album regorge de titres épileptiques et énergiques. Difficile de tourner les projecteurs vers un morceau plutôt qu’un autre, chacun ayant beaucoup plus de qualités (structure, technique, paroles) que de défauts à faire valoir (longueur, monotonie). Les paroles sont toujours aussi inspirées et intelligemment rédigées, quoique toujours sombres et pessimistes, comme le laisse supposer le nom de l'album. Le groupe a donc beaucoup changé mais l’esprit et la créativité demeurent intactes. Après, je ne suis pas certain que les néophytes abreuvés de deathcore et autre metalcore génériques dont la production haut-de-gamme est l’arbre qui cache la forêt d’ennui et de banalité soient sensibles à la musique du groupe. Shai Hulud nous propose donc un album plutôt destiné à raviver la flamme des blasés du hardcore, ceux pour qui le virage des années 2000 a été difficile à digérer. Les autres continueront d’ignorer et de passer à côté de ce grand groupe. Tant pis pour eux !

Ce nouvel album de ces vétérans de la scène hardcore actuelle permet de remettre les pendules à l’heure: un des papas du metalcore tel qu’il existe actuellement nous balance 10 morceaux que jamais les Emmure ou Bullet For My Valentine ne sauront composer. Après, le nouveau line-up semble certes talentueux, mais on ne retrouve jamais la folie et l’émotion que savaient transmettre les Floridiens sur leurs albums précédents. La lassitude nous gagne malheureusement assez vite après la période d’euphorie et d’excitation d’avoir une nouvelle œuvre de Shai Hulud à se mettre en les oreilles. Reste que le groupe est toujours une tuerie sur scène, ce qui est la moindre des choses ! Allez les voir !

Page Myspace - 227 téléchargements


Rédigé par : Candiria-Thon | 13/20 | Nb de lectures : 10753




Auteur
Commentaire
xMaxx TOOTH
IP:86.71.100.142
Invité
Posté le: 04/08/2008 à 10h45 - (60003)
Je les suis depuis leurs débuts. Ce groupe a une réelle identité, à la différence de bon nombre de groupes actuels.

"Hearts once nourrished..." est selon moi, un des meilleurs albums de hxc new school.

AKHII
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2008 à 11h29 - (60004)
je sais pas ce que donne cet album, un peu écouté les précedents, mais un trés bon souvenir du hellfest

xMaxx TOOTH
IP:86.71.100.142
Invité
Posté le: 04/08/2008 à 14h21 - (60010)
Autre groupe très bon dans le style : IT PREVAILS!

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2008 à 16h04 - (60018)
Jamais trop accroché à ce groupe même si j'aime des groupes de la même "scène".

Candiria-Thon
Membre enregistré
Posté le: 05/08/2008 à 10h04 - (60024)
à l'époque dans le même sillage, y avait STRONGARM, qui ressemblait comme 2 gouttes d'eau, mais en chrétien :O Et les membres ont formé ADVENT, depuis...VoB devrait chroniquer SAINTS NEVER SURRENDER qui s'en rapproche aussi...

@djab: quels groupes de la même 'scène' ?

Candiria-Thon
Membre enregistré
Posté le: 05/08/2008 à 10h54 - (60035)
sans parler évidemment de ZOMBIE APOCALYPSE, le side-project des 2 Matt originels...

pearly
Membre enregistré
Posté le: 05/08/2008 à 17h51 - (60072)
oui, cvet album est décevant... pour du Shai Hulud. Comprendre que si j'en attendais plus, ça reste un retour plus qu'honorable, et surtout bien au-dessus de tout un paquet de griouypes s'amusant à mélanger connement hardcore et metal, pour faire large.
entièrement de ton avis, c'est surtout prod'/chant qui gâchent le tout. mais les compos sont bétons, ça reste terriblement unique comme groupe. plus d'un groupe aurait pu se "pervertir", faciliter la chose avec le temps, et Shai Hulud reste Shai Hulud, continue sa propre définition du metalcore (mouvement dont il est l'un des pionniers, je crois) et fout à l'mande tout un paquet de formations dites metalcore.
Bref, ça reste bien bon.
et je les ai manqués au hellfest, je suis rage.

Vision Of Beuh
Membre enregistré
Posté le: 07/08/2008 à 13h42 - (60151)
A xMaxx Tooth : Euh... It Prevails, c'est quand même bien plus mou que Shaï Hulud. JE devrais jeter une oreille sur ce Misanthropy Pure.

Sinon pour Saints And Surrender, cela viendra mais quand j'aurais plus de temps.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker