SENTINHELL - The Advent of Shadows (Autoproduction) - 18/03/2014 @ 07h58
Originaire d’Avignon, SentinHell est une toute jeune formation formée autour du guitariste Angelo Di Luciano. Le quintet comprenant notamment une claviériste, n’a pas perdu de temps pour sortir son premier album, « The Advent of Shadows », en autoproduction. 8 titres dans une veine heavy metal old school, qui lorgne parfois aisément sur le power et le thrash metal façon années 80 ; les morceaux durent tous environ 5 minutes, ce qui est toujours un peu à double tranchant, puisque l’ensemble peut perdre en efficacité après 4-5 titres, tout comme on peut avoir des morceaux suffisamment bien construits et complets, de manière à capter l’intérêt de l’auditeur.

L’apport de nappes de claviers permet de densifier et enrichir les compositions, en développant une atmosphère ou en ‘combinant’ avec les guitares (à l’image du rebondissant « Time »). Même si le son global manque un peu de puissance, que la batterie sonne un peu ‘cheap’ (pas non plus en permanence et je parle surtout de la double pédale), que les guitares donnent le sentiment d’être sous-mixées, « The Advent of Shadows » est un album très intéressant à suivre, grâce en partie aussi au travail vocal réalisé par Nicolas Caruana, peut-être pas toujours très juste dans ses montées, mais le bonhomme se démène pour proposer un chant varié, qui dynamise les titres et leur donne du relief (à travers des vocaux tantôt hargneux, du moins bien accrocheurs ou à contrario plus mélodiques), comme sur « Dark Legacy », parfait condensé de l’identité du groupe : quelques passages à la limite thrash, un tempo souvent relevé au service de riffs heavy et d’un refrain typé power metal.

Chaque titre a une structure identifiable et des influences diverses, « Sea of Sands » aux touches orientales, fait penser à du Maiden (celui du milieu des années 80), le rapide « The Stormrider » évoque plutôt le power/speed allemand, le clavier est lui à nouveau mis à l’honneur sur « Demon’s Run », titre un peu plus mélodique (ce superbe break vers les 2’15) et parcouru parfois de nappes ou sonorités légèrement électroniques.

Tout n’est peut-être pas excellent sur « The Advent of Shadows » (certains passages sont à mon goût en demi-teinte ou un peu ratés), mais on tient là un bien chouette album de heavy metal, SentinHell fait preuve de qualités et de caractère dès sa première production. De quoi imaginer un futur passionnant pour le groupe et c’est bien le minimum que je leur souhaite !



http://sentinhell.fr/ - 141 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 14,5/20 | Nb de lectures : 11877




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker