SECRETS OF THE SKY - To Sail Black Waters (Kolony) - 10/12/2013 @ 07h57
Tandis qu’un groupe allemand s’efforce de percer les secrets de la Lune, voilà ce groupe américain qui va un peu moins haut et se contente des secrets du ciel. Mais vous vous doutez bien que percer des secrets, c’est quelque chose de complexe et quand ça se traduit en Metal, ça nous donne un Metal progressif et fouillé. Après le Black progressif de SECRETS OF THE MOON, voilà le… euh, le quelquechose progressif de SECRETS OF THE SKY. Ce groupe américain existant depuis 2010 et dont To Sail Black Waters est le premier full-length sans démo ou EP préalable, n’est pas forcément facile à étiqueter. Certes, c’est progressif, les 4 longs morceaux à tiroirs sont là pour en témoigner. Du reste, SOTS bouffe un peu à tous les râteliers. Black, Death, Doom, Post-Metal, Atmo voire Sludge, tout y passe. Les influences ne sont pas forcément décelables au premier abord et concernant les noms cités par ma fiche promo, à savoir THE OCEAN, OPETH, ISIS et AGALLOCH, je les cherche encore là-dedans. On est certes dans du Metal progressif à mi-chemin entre l’extrême et l’acoustique avec des growls et des chants clairs, mais l’ambiance et totalement différente d’un OPETH. Je connais très mal ISIS, et à la rigueur certains breaks coolos peuvent faire penser à quelque chose que pourrait faire THE OCEAN et AGALLOCH, mais c’est vraiment tout.

Le fait d’avoir du mal à coucher des influences précises reste toujours un bon signe. Kolony Records a souvent du nez (OGEN, BILOCATE), et balancer un premier album sans démo, pour un groupe dont les membres (au nombre de 6) n’ont pas d’autre formation sur leur CV, démontre une certaine ambition. Le résultat ne va pas forcément être à la hauteur des espérances, et n’est finalement qu’un galop d’essai même si on peut déjà repérer 2-3 choses intéressantes dans ce style que nous étiquèterons « Blackened Progressive Post-Doom/Death Metal » histoire d'être complet. Déjà, je trouve la production un peu décevante. Elle est correcte mais le son rêche et abrasif ne semble pas forcément convenir à la musique du groupe, qui aurait gagné à avoir un son plus propre, même si l’ambiance du disque est assez sombre. La batterie fait souvent du « schplaf » ou du « shpock » et c’est un peu gênant pour une musique mid-tempo souvent très aérée. Le grain et le mix des vocaux est également discutable. Au tout début j’avais même cru affronter un nouveau IN VAIN ou THE FLIGHT OF SLEPINIR, qui sont en ce qui me concerne des groupes très intéressants mais que je n’arrive pas à écouter du fait de leur production un peu rude à mon goût, ce qui est aussi le cas de la majorité des combos de Funeral Doom. Mais concernant SECRETS OF THE SKY, ça finit par passer au global, et de toute façon bon nombre d’écoutes sont nécessaires pour saisir toute l’essence de To Sail Black Waters.

SECRETS OF THE SKY joue donc un Metal progressif assez sombre, avec un tempo soutenu pendant 41 minutes, et des compositions oscillant entre un Doom-Metal assez pesant et des passages plus atmosphériques ou acoustiques. Le chant se partage entre vocalises Black, growls typés Doom/Death et chant clair qui pour le coup tape dans tout ce qui est Post-Metal et assimilés, avec parfois un ton légèrement plus Heavy. On assimile bien vite la mixture pour se concentrer sur les structures et les arrangements qui sont plutôt travaillés. Mais des longueurs apparaissent bien vite, surtout lorsque les riffs Doom sans véritable saveur s’étalent, accompagnés des chants extrêmes qui sont plutôt anecdotiques et même un peu moyens. L’important reste la mise en place d’une ambiance assez sombre et négative, et c’est de ce côté que l’alchimie de SECRETS OF THE SKY prend. Mais ce qui se laisse le plus apprécier, ce sont surtout les passages plus posés et aérés, qui sont assez variés sur l’ensemble de l’album alors que pour ce qui est « Metal », c’est un peu tout le temps la même chose. "Winter" du haut de ses 9 minutes ne propose donc pas grand-chose de remarquable hormis des riffs un peu plus « tordus » sur la fin, heureusement SOTS se rattrape sur le reste de l’album : "Decline" démarre de manière très lancinante, avant de proposer un somptueux passage où la voix claire, portée par des claviers sidérants puis par de belles grattes acoustiques, fait sa première apparition et de manière convaincante. Et le reste du morceau se distingue par son côté épique (avec un bon break mélodique à la clé) même si la redite des passages « extrêmes » est quelque peu lassante. Ce qui va d’ailleurs de nouveau plomber un morceau comme "Sunrise", sauvé par ses chants clairs prenants et un final assez monumental et presque psychédélique. "Black Waters" clôt cet album de 41 minutes en alternant passages en chant clair ou « murmuré » assez réussis, et les habituels assauts Doom à voix Black et Death. Alternance cohérente, mais qui finit par ne plus convaincre sur la durée…

"Decline" est donc ce qui se fait de mieux sur To Sail Black Waters, et comme de par hasard ce morceau a fait l’objet d’un clip. Force est d’avouer que SECRETS OF THE SKY a de bonnes idées, et a réussi à bien construire son premier full-length. Mais sans être véritablement cloisonnées, les deux facettes du groupe -extrême et atmosphérique- sont assez inégales et seule la seconde composante parvient à faire de To Sail Black Waters un disque digne d’intérêt. Les passages Doom/Black/Death sont bien trop limités et répétitifs, leur seul usage est de poser l’ambiance assez sombre et désespérée du disque. L’ensemble fonctionne un minimum mais inutile de dire que le groupe américain est capable de mieux. Le ciel ne nous a pas livré tous ses secrets et ce sextette a encore des choses à faire. Vu le format d’album « 4 morceaux longs » (pour une durée raisonnable au total), le groupe n’avait peut-être pas voulu tenter de livrer juste un petit peu de matière sur démo ou EP mais soit. Un album intéressant à défaut d’être abouti, pour un groupe qui a peut-être vu trop gros en balançant un premier album comme ça, mais qui a quelques arguments qui ne demandent qu’à être mieux développés pour une prochaine sortie.

http://www.facebook.com/secretsofthesky - 184 visite(s)

Decline (clip) - 133 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 11338




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker