SEBASTIAN BACH - Kicking & Screaming (Frontiers Records/Harmonia Mundi) - 17/11/2011 @ 08h03
SKID ROW ou un des plus beaux gâchis de l'histoire du Hard Rock / Heavy Metal... Un premier album en 1989 qui est devenu un classique du Hard U.S. Un deuxième, « Slave To The Grind » (1991), qui est carrément un monument du Heavy Metal (à ranger aux côtés de « Painkiller » de JUDAS PRIEST, du Black Album de METALLICA et de « Vulgar Display Of Power » de PANTERA). Les choses ont commencé à se gâter avec « Subhuman Race » (1995), un très bon album en soi (plus sombre et expérimental), mais la vague Grunge était entretemps passée par là, et la côte de popularité des SKIDS en avait pris un sérieux coup dans l'aile. S'ensuivit l'éviction de Sebastian Bach en 1996.
Cette grande gueule - pile électrique était sans doute difficilement gérable dans un groupe, mais Bach a été en tout cas beaucoup plus actif que ses ex-compères depuis le split de 96. Snake, Scotti Hill et Rachel Bolan ont ranimé leur propre version de SKID ROW en 2000, et n'ont sorti que deux albums en 11 ans : l'excellent « Thickskin » (2003) et l'indigent « Revolutions Per Minute » (2006). C'est d'ailleurs là une des raisons de l'implosion du SKID ROW originel : Sebastian est quelqu'un d'hyperactif qui ne peut pas rester sans rien faire, tandis que les autres sont très lents dans le processus de composition.

Après cette séparation, Bach a bossé sur divers projets. A commencer par THE LAST HARD MEN en 96/97, avec Jimmy Flemion (de THE FROGS), Kelley Deal (des BREEDERS) et Jimmy Chamberlin (de SMASHING PUMPKINS) pour un album qui n'a fini par sortir qu'en 2001, et pour un résultat dispensable (un Rock alternatif peu inspiré). La vraie carrière solo de Sebastian a démarré en 98 avec la sortie de « Bring 'Em Bach Alive! », un album aux deux tiers live (des morceaux de SKID ROW) et un tiers studio (cinq titres plutôt pas mal, sans être transcendants); qui était un retour sous forme de pétard mouillé, étant donné que le groupe qui accompagnait Bach à ce moment-là ne rendait pas justice aux classiques de SKID ROW...
A partir de 2000, Sebastian Bach s'essaiera à d'autres choses. Il chantera dans trois comédies musicales à Broadway : « Jekyll & Hyde » (le rôle titre), « The Rocky Horror Show » (dans le rôle de Riff Raff) et « Jesus Christ Superstar » (là aussi dans le rôle titre). De gros challenges qui ne sont évidemment pas à la portée de n'importe quel chanteur et qui prouvent au passage à ceux qui en doutaient encore que le bougre possède une voix exceptionnelle, et pas seulement dans un registre Rock/Metal. En 2004 Sebastian sort le DVD « Forever Wild », constitué d'un concert à Los Angeles en 1998 et d'extraits de l'émission Metal (du même nom que le DVD) qu'il a brièvement présentée en 2002 sur VH1. En 2005 nous retrouvons Bach sur l'album « An Absence Of Empathy » de FRAMESHIFT (projet Rock progressif du guitariste Henning Pauly). Un disque malheureusement passé inaperçu, qui proposait une performance bluffante de Sebastian, qui montrait là toute l'étendue de sa palette vocale.
Son premier véritable album solo, « Angel Down », finit par sortir en 2007. Un disque très réussi, ultra Metal (avec la moitié du groupe de Rob Halford et Steve DiGiorgio à la basse, le contraire eut été étonnant!), qui renoue avec l'agressivité de « Slave To The Grind ». Un grand album qui n'a pas eu le succès qu'il méritait, et qui n'est d'ailleurs même pas sorti en France...
Bach a ensuite incorporé le jeune prodige Nick Sterling à la guitare en 2009, en remplacement de Mike Chlasciak. Et grand bien lui en a pris car non seulement il a trouvé son Randy Rhoads (toutes proportions gardées bien entendu, ceci dit ce gamin de 21 ans est vraiment extrêmement talentueux!) mais en plus Sterling a un jeu beaucoup plus versatile que Chlasciak, qui lui est très typé Heavy Metal Priestien.

Et ce nouvel album « Kicking & Screaming » est le fruit de cette nouvelle alchimie.
Il a été enregistré en trio par Sebastian Bach, Nick Sterling (guitare et basse) et le fidèle Bobby Jarzombek (immense batteur, qui joue aussi parallèlement dans RIOT, HALFORD et FATES WARNING). La production et le mix ont été assurés par Bob Marlette, qui a bossé avec Rob Halford (l'album de 2WO), BLACK SABBATH, IOMMI, ALICE COOPER, LYNYRD SKYNYRD, FILTER, etc. La production de Roy Z. sur « Angel Down » était assez monstrueuse dans le genre (une des meilleures prods Metal qu'il m'ait été donné d'entendre!), celle de Marlette est forcément un peu moins impressionnante. Elle est différente, et propose néanmoins un gros son (les basses sont bien présentes), moderne, qui sied très bien à cet album.
Comme Roy Z., Marlette est un producteur qui s'implique aussi dans la composition, et il co-signe ici une poignée de morceaux. Mais celui qui se taille la part du lion au niveau compos, c'est le nouveau venu Nick Sterling. Pour info, avant de rejoindre Bach, Sterling a sorti trois albums solo en indépendant (il avait 10 ans sur le premier!!), sur lesquels il faisait tout (chant, instrumentation et enregistrement).
Le plus étonnant aux premières écoutes de « Kicking & Screaming » c'est le chant de Sebastian. Il se sert principalement de sa voix claire, médium. La chanson-titre de l'album est la seule où il chante en voix aigue et agressive tout le long. Sur le reste son chant est beaucoup plus nuancé, avec bien sûr des cris aigus parsemés ci et là, mais on est loin du travail vocal très agressif de « Angel Down », on est plus proche par exemple de sa prestation sur FRAMESHIFT.
On peut dire que Bach s'adapte tout simplement au matériel sur lequel il chante : « Angel Down » était un album aux trois quarts Heavy Metal (et un tantinet linéaire il faut bien le reconnaître) alors que « Kicking & Screaming » est beaucoup plus varié. On a droit bien entendu à des morceaux Metal (sept titres sur treize), mais aussi à trois morceaux Hard Rock (qui n'auraient d'ailleurs pas dépareillé sur le premier SKID ROW) et aux ballades de rigueur (au nombre de trois).
Et le tour de force de ce nouveau disque est non seulement d'offrir un album plus varié que le précédent, mais surtout sans aucun titre de remplissage. La seule erreur de « Angel Down » était sans doute de proposer trop de morceaux, et dans le lot deux titres étaient moins indispensables que les autres. Sur « Kicking & Screaming » Sebastian a eu la chance d'avoir à ses côtés quelqu'un d'aussi prolifique que Nick Sterling, qui l'a submergé de bonnes compos.
Concernant le travail de Sterling sur cet opus, les guitares ont un son tranchant, et Nick montre qu'il est un sacré bon riffeur. Il est aussi un superbe soliste, dommage que ses solos soient un peu noyés au niveau du mix dans le mur de guitares rythmiques que Marlette a l'habitude de confectionner. Puisqu'on parle de guitare, il faut également signaler le seul guest de cet album : John 5 (de ROB ZOMBIE), qui a co-écrit et qui joue sur « Tunnelvision ». Une des perles de ce disque, une chanson très heavy rehaussée d'un chant aérien magistral. C'est du niveau de l'énorme « Stuck inside » sur « Angel Down ».
Je me dois de revenir sur le travail vocal de Bach, car cet album est encore une fois une leçon de chant! Sa performance est extrêmement riche en mélodies et harmonies vocales, ainsi qu'en textures de voix. Et Sebastian arrive encore à nous surprendre. Que ce soit sur « My own worst enemy », où il chante avec la même voix claire et haut perchée qu'il avait à l'époque du premier album de SKID ROW. Au début de « Dream forever » avec une voix grave méconnaissable, ou bien sur le pont de « Dirty power » (grosse tuerie heavy, au même titre que « One good reason ») où là il nous impressionne dans les suraigus. « Dream forever » est d'ailleurs une des trois ballades du disque, qui sont toutes très réussies.

Au final « Kicking & Screaming » est remarquable en tous points. Et figure ni plus ni moins comme le meilleur album que Bach ait sorti depuis le « Slave To The Grind » de SKID ROW!
Désormais il n'y a plus qu'à espérer le retour prochain de SEBASTIAN BACH sur une scène française (ce qui n'est pas arrivé depuis 1995!). Au Hellfest 2012 peut-être?...


Rédigé par : Stéphane | 17/20 | Nb de lectures : 13384




Auteur
Commentaire
Stéphane
Invité
Posté le: 17/11/2011 à 09h41 - (98349)
En complément de ma chronique, sachez que cet album est également disponible en édition spéciale, agrémenté d'un DVD de plus d'une heure. Avec le making of de K & S, trois clips et des morceaux live (captés en première partie de GUNS N' ROSES en 2010). Ce DVD est aussi doté d'un bonus caché : dans le menu principal vous allez à droite quand vous êtes sur la vidéo de « Kicking & screaming » et vous aurez droit au clip de « Battle with the bottle », sympathique titre Country (si si!) enregistré par Bach en 2008 au moment où il participait à l'émission télé « Gone Country ».
A propos, le morceau bonus de cet édition spéciale, « Jumpin' off the wagon », est une excellente chanson Boogie Rock sudiste (dans l'esprit de ZZ TOP), tirée elle aussi des sessions de « Gone Country ».

buru
Membre enregistré
Posté le: 17/11/2011 à 11h48 - (98356)
Hate de l'acheter... Angel Down était excellent, celui-là aussi certainement...



comedian
Invité
Posté le: 17/11/2011 à 12h54 - (98357)
"Sebastian est quelqu'un d'hyperactif qui ne peut pas rester sans rien faire, tandis que les autres sont très lents dans le processus de composition."

--> je pense hélas que c'est plutôt parce que le père Bach, malgré son talent, est con comme un balais et donc totalement ingérable. Ceux qui ont suivi quelques unes des télé-réalités auxquelles il a participé (en ce qui me concerne, j'ai vu "Supergroup") pourront en témoigner...

Stéphane
Invité
Posté le: 17/11/2011 à 14h14 - (98360)
"con comme un balai" c'est très exagéré. C'est clair qu'il en faisait qu'à sa tête dans "Supergroup" (faut dire aussi qu'il picolait pas mal à cette époque, il s'est calmé depuis), mais faut pas oublier que c'était une émission de télé-réalité, avec donc un montage particulier. La production faisait tout pour créer du "drame" et les obliger à participer à des trucs futiles, plutôt que les laisser se concentrer à composer de la musique ensemble...

totoro
IP:194.206.254.8
Invité
Posté le: 17/11/2011 à 14h33 - (98361)
Excellente critique avec du contenu intéressant à lire; très partisane également!:) L'album à l'air bon, je l'écouterai en espérant quelque chose de moins "True Metal" qu'Angel Down! Puis, bon sinon, je continue à rêver d'une reformation du vrai Skid Row, mais je crois qu'il va s'écouler de l'eau sous les ponts...

webswordmaster
Membre enregistré
Posté le: 17/11/2011 à 14h41 - (98363)
un chanteur d'exception complètement sous-estimé.
La rumeur voudrait qu'il se soit cassé de Skid Row car il avait décroché la première partie de Kiss et le groupe se trouvait trop gros pour jouer avant Kiss....
j'y crois moyennement, quelqu'un connait la véritable raison ?

heavydevy
IP:83.134.49.188
Invité
Posté le: 17/11/2011 à 15h28 - (98365)
C'est surement de la bonne grosse rumeur à la con ca ;-)

J'avais lu que Bach et Bolan ne s'entendaient plus du tout et que ce dernier voulait faire du punk et en avait marre de tourner avec Skid row. Je peux me tromper mais j'ai lu ca plusieurs fois sur le net.



Stéphane
Invité
Posté le: 17/11/2011 à 15h49 - (98366)
En fait Bach a pété un cable quand il a su que 2 des membres de SKID ROW (Snake et Bolan) ne voulaient pas faire la première partie de KISS (le groupe préféré de ce cher Sebastian) à New-York fin 1996. Bach a alors appelé Snake et a laissé un message très énervé sur son répondeur. Qui l'a ensuite rappelé pour lui dire qu'il ne voulait plus jamais rejouer avec lui (cette version a été confirmée par les 2 intéressés dans des interviews que j'ai pu lire). C'est aussi futile que ça!
Des tensions internes avaient de toute façon déjà failli faire imploser le groupe en 93/94...
Et les 4/5 de SKID ROW ont ensuite monté un projet Rock qui s'appelait OZONE MONDAY, et qui n'a rien fait à part quelques concerts.


Arnaud
Membre enregistré
Posté le: 17/11/2011 à 20h36 - (98373)
La chronique donne envie de tester l'album au plus vite.
Ah "Slave To The Grind", ça fait un petit moment que je ne l'ai pas fait tourner.

heavydevy
IP:83.134.58.40
Invité
Posté le: 17/11/2011 à 21h29 - (98381)
Ouaip, un pur classique toujours aussi fun à chaque réécoute. Les compos sont bétons mais le neck plus ultra est bien sur Bach, phénoménal dessus.

J'écouterais l'album chroniqué, j'espère être aussi enthousiaste.

totoro
IP:88.176.81.60
Invité
Posté le: 17/11/2011 à 23h40 - (98385)
Cette pochette par contre! Qu'est-ce qu'elle est pourrie!:)


Eazy-Ni
IP:126.193.232.26
Invité
Posté le: 19/11/2011 à 14h59 - (98427)
Ce cote hard-rock "a refrain" super bien branle moins purement "metal-dur" que Angel Down, un peu desuet, est paradoxalement hypra rafraichissant !

+1 avec totoro, merci pour le contenu de la kro Stephane ;)

Pas le disque le plus attendu... et pourtant et pourtant! Il va finir dans les top10 des connaisseurs cette annee!!



Sagal
Membre enregistré
Posté le: 19/11/2011 à 15h50 - (98428)
Je vais peut-être me laisser tenter... Merci au chroniqueur pour son enthousiasme !
Parce que du côté de Skid Row, j'ai tous les albums mais alors je ne digère toujours pas "Revolutions Per Minute" que j'avais acheté les yeux fermés... Quelle saloperie, cet album !

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 20/11/2011 à 09h58 - (98443)
" Un deuxième, « Slave To The Grind » (1991), qui est carrément un monument du Heavy Metal (à ranger aux côtés de « Painkiller » de JUDAS PRIEST, du Black Album de METALLICA et de « Vulgar Display Of Power » de PANTERA)".

Un bon album mais qui s'essouffle au bout de trois quatre morceaux, pas plus. Par contre, j'aime beaucoup ce vocaliste et je vais peut-être me laisser tenter, suite à ta kro, BDF.

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 20/11/2011 à 11h40 - (98444)
@Hammer: tu parles du 'Slave to the Grind' comme un album qui s’essouffle au bout de 3-4 morceaux ?? Chacun à son avis bien sûr, mais je trouve que cet album tient la route du début à la fin et 'enchaîne les perles' (à part peut être un ou deux titres en deçà). Les 6 premiers titres sont ultimes, 'In a Darkened Room', j'en parle pas, 'Riot Act', 'Wasted Time'..., j'crois que tu passes à côté d'un monument du heavy comme le dit Stéphane !

Bon je vais pas m'éterniser sur le Skid Row et dire quand même deux mots sur ce nouveau S. Bach: Je suis peut être pas aussi enthousiaste que notre ami Steph, mais y' a de très bonnes choses sur cet album, Bach chante (quasiment) aussi bien qu'il y' a 20 ans, les ballades m'ont pas trop marqué,j'ai préféré me concentrer sur les titres plus 'heavy' et la machine à tube marche encore (One Good Reason, Dancing on your Grave, Tunnelvision...) Pas l'album de l'année, mais dans le genre hard rock qui dépote, il se place bien !



comedian
Invité
Posté le: 20/11/2011 à 12h41 - (98445)
Slave To The Grind est un grand classique, point final. Un album qui s'essouffle au bout de 3-4 morceaux, n'importe quoi...

Et pour ce Kicking & Screaming je l'ai écouté et globalement, même si c'est plutôt sympa, je trouve que la voix de Bach a pas mal changé (c'est un peu moins dynamique et le timbre est moins "beau") et sonne un peu forcée dans les mélodies (souvent bateaux). Sympa à écouter sur la route, mais pas de quoi se relever la nuit quoi...

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 20/11/2011 à 14h31 - (98449)
Bon alors je corrige, je viens de le re-écouter, ce qui ne m'était pas arrivé depuis sa sortie. Je ne me souvenais plus à quel point Riot Act, In A Darkened Room et Wasted Time étaient de bon morceaux.Je préfère quand même le premier qui m'avait filé un bonne claquasse à l'époque. Fin du hs.

Niktareum
IP:88.168.130.149
Invité
Posté le: 21/11/2011 à 10h52 - (98463)
Très belle chro! Ca me donne envie de l'acheter tiens! J'ai rien acheté de Bach depuis "Subhuman Race".
Sinon effectivement "STTG" est juste un album culte de heavy, que des tueries et des balades magnifiques.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker