SEBASTIAN BACH - Abachalypse Now (Frontiers) - 15/07/2013 @ 07h53
Sebastian Bach, l'ex-voix de Skid Row, qui a sorti 2 albums studios, passe à la sortie 'live', avec ce packaging bien rempli 2CD/DVD, comprenant 2 shows sur la partie audio (le Hellfest 2012 et un live au Club Nokia de Los Angeles, daté de août 2012) et 3 concerts sur l'objet vidéo : les prestations au Hellfest, au Club Nokia et au Graspop 2012. Chacun des sets ne contient pas plus de 10 titres, ils sont donc un bon condensé de ce que le père Bach propose en concerts.

Sans surprise, les 2 premiers albums de Skid Row (en particulier l'éponyme) sont les plus représentés, en particulier lors du live au Hellfest (80% du set). Une jolie tripotée de classiques pour nos esgourdes. Avant de détailler un peu le contenu de ce double CD/DVD, il faut préciser, et Sebastian l'a lui-même avoué, les concerts du Hellfest et à L.A. ont été retouchés en studio (puisque le mode d'enregistrement le permettait). Le but de l'opération ? Que chaque note sonne en quelque sorte à la 'perfection', d'autant plus qu'une attention particulière aux 'petits' détails (les montées de voix, les soli, etc.) était demandée. Donc si vous trouvez que vocalement, ce double CD est très correct, c'est à la fois normal et pas naturel...

A la base, un simple DVD était prévu, c'est la partie CD qui a 'obligé' Seb. Bach a reconsidérer les enregistrements. Cependant le show du Graspop (donc juste vidéo) n'a pas été retouché, Seb' nous le garantit comme « 100% live » (heureusement quand même).

Si on détaille un peu ce 'Ultimate CD/DVD Edition », on commence avec le concert de 50 minutes, donné le samedi 16 juin au Hellfest (sur la Main01, avant Within Temptation et Guns 'n Roses) : d'entrée le son est bien gonflé, en partie la section basse/double grosse caisse très à l'avant ; au moins on n'est pas dépaysé comparé à la prestation vécue. Bach nous sert de multiples interventions en français (plus ou moins réussies), nous apprenant notamment qu'il a étudié notre belle langue à l'école... la participation du public est également demandée à 2/3 reprises, lorsque Sebastian interrompt un titre pour demander à la foule de 'sauter' (sur « Big Guns » et « American Metalhead »).

Étrangement (ou pas en fait), le public est fortement mis en avant dans le mixage au début des titres, puis disparaît progressivement et à certains moments, on l'entend plus distinctement. Je peux faire directement la liaison avec la partie DVD, qui présente donc aussi ce live au Hellfest.

Un live filmé par la société Sombrero en partenariat avec Arte, donc les habituelles caméras du fest, sur les côtés de scène, à côté de la batterie, et les plans larges avec la grue de prise de vues, qui fait quelques plongées au-dessus des festivaliers ou de l'ensemble de la scène, entre autres. Les plans se succèdent à vitesse moyenne, et sont, faute de caméras plus nombreuses, souvent les mêmes.

Pour le show en lui-même, des conditions climatiques idéales, une première en France pour Bach en solo, qui ne semble pas stressé par l’événement, bouge beaucoup, joue au lasso avec son fil de micro, etc. Ces zicos sont appliqués, pas trop poseurs ou démonstratifs, et on les entend bien pour les chœurs. Le jeune guitariste Nick Sterling (qui n'est plus dans le groupe depuis, d'ailleurs il n'est déjà plus là au moment du concert au Club Nokia), assure avec panache ses parties, sans paraître complètement à l'aise et libéré. D'ailleurs, il n'est pas beaucoup filmé...

Sans surprises les temps fort du set se nomment « 18 & Life » (même si il a tendance à être chiant avec ses longs cris/hurlements plutôt moisis), « Monkey Business » (putain de morceau), et un « Youth Gone Wild » d'anthologie en conclusion. Un set excellent au niveau du choix des titres, meilleur que les 2 autres show présentés...

J'essaie au passage de comprendre pourquoi le son sur le menu du DVD est bien plus fort que le son des concerts, c'est un contraste déroutant et surprenant au début. Bref, je passerai rapidement sur le show au Graspop, dix minutes moins long que celui au Hellfest, sous une pluie diluvienne (qui trempe tout le monde, scène et musiciens compris), les obligeant à jouer avec des K-way et à ne pas autant péter le feu que la semaine d'avant. Le public est aussi moins nombreux et le set filmé se finit par un « Tunnelvision » correct bien que pas démentiel. Il s'agit en plus d'un titre tiré de son 2ème album solo, « Kicking and Screaming », et non un bon vieux classique de Skid Row.

Enfin le dernier concert s'est donc tenu au Club Nokia à Los Angeles au mois d'août 2012. Je ne pense pas que tout le concert ait été filmé, il ne dure que 46 minutes et ne contient pas quelques titres indispensables à la set-list habituelle de Sebastian. Seul morceau présent ici, et pas sur les autres lives, il s'agit de « (Love is) a Bitchslap », à la base en feat. avec Axl Rose. A noter que c'est Roy Z (producteur de l'album « Angel Down ») qui tient la 2ème guitare sur ce titre. Autre guest par la suite, et toujours à la guitare, cette fois sur « Piece of Me » et « 18 & Life », il s'agit de Brent Woods, un guitariste plutôt habitué à tourner avec Vince Neil. Le dernier gratteux invité par Bach s'appelle Jinxx et est membre de Black Veil Prides... groupe à nouveau représenté en fin de concert par leur bassiste, Ashley Purdy qui vient pousser la chansonnette sur l'hymne « Youth Gone Wild ». J'ai cru, sans plaisanter, que c'était une femme au début, jusqu'à ce qu'il parle ; si il avait porté son maquillage 'habituel', la confusion aurait été moins grande.

Que dire de plus sur ce live ? Il est plutôt bien filmé (à peu près 6 caméras), alternant entre plans rapprochés et plans large à raison de 3-4 secondes, le public, avec beaucoup de jeunes demoiselles en chaleur (parfois hystériques), est acquis à la cause du svelte blond, sans déborder d'énergie. Au final, je suis mitigé vis-à-vis de ce double CD/DVD, certes au contenu croustillant (bien que incomplet on dirait, et ce n'est pas l'ajout de 3 clips vidéos qui changera la donne), mais le père Bach a quand même sacrément perdu de sa voix (et est assez ridicule dans certaines de ses postures ou interventions). Même en retouchant ces lives, le résultat reste moyen, autant dire que cet objet, sans être futile ou une arnaque, n'est pas aussi réussi qu'il le laissait présager...




Rédigé par : gardian666 | Live correct/ | Nb de lectures : 11663




Auteur
Commentaire
Stéphane
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2013 à 11h06 - (108242)
Le comble de l'arnaque (et du ridicule) est atteint lorsque Bach arrête de chanter sur la vidéo et que son cri persiste pendant plusieurs secondes sur la piste audio. Quand on fait des overdubs sur un concert en DVD, on essaie au moins que l'audio colle à la vidéo! Le clou du spectacle : sur le live à L.A. c'est Sebastian qu'on entend quand le bassiste de Black Veil Brides chante quelques phrases du couplet de "Youth gone wild"... RIRES

Un produit indigne de ce chanteur. (qui avait jusque là sorti deux excellents albums solo)

ego
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2013 à 23h54 - (108252)
Je rejoins Stéphane sur le côté indigne. Pour avoir vu quelques récentes vidz de Bas (dont certaines sur Arte justement) : vocalement, dès que ça montait ça n'était plus ça et on sentait le gaillard à la peine. Alors quand je lis que ce live a été overdubé, je passe mon chemin.

J'ai toujours considéré Bach comme un monstre vocal sur album et sur scène (vu pendant la période "Subhuman race"), là c'est la déconfiture et cette question qui me revient souvent pour toutes ces voix metal à tomber : faut-il s'arrêter quand on ne peut plus assumer un répertoire, s'accrocher coûte que coûte quitte à sortir de la route régulièrement ou bien s'adapter et ne pas tenter de tromper les fans ? Du genre changer un accordage (Il me semble que les Scorpions le font) ou bien faire comme Mustaine sur son dernier album ? (Ok Mustaine n'est pas un vocaliste de folie, mais il a peut-être fini par comprendre qu'il ferait moins de merde vocalement en chantant un ton plus bas).



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker