SCAR OF THE SUN - A series of Infortunate Concurrencies (Scarlet) - 26/01/2012 @ 07h23
Avec un visuel aussi réussi, il aurait vraiment été dommage que la musique de SCAR OF THE SUN ne soit pas à la hauteur. Il n'y a rien que je déteste plus qu'un skeud muni d'une sublime pochette et qui joue de la merde : c'est du gâchis pur et simple !
Heureusement ici point de gâchis avec ce premier album des sympathiques Grecs de SCAR OF THE SUN ! Au menu de leur petite fête, du gros son évidemment, mais aussi de la mélodie et quelques belles démonstrations de force obscures ET lumineuses !

Musicalement, le groupe se déplace du metal gothique à la PARADISE LOST jusqu'au metal extrême du nord de l'Europe. On retrouve aussi quelques parcelles de musiques atmosphérico-progressive ainsi que quelques touches de Death Mélodique à la IN FLAMES.
Très bien produit (en même temps en s'entourant de Rhys Fulber et de Greg Reely on peut difficilement se tromper), finement ficelé par un crew de musiciens expérimentés et réunissant quelques invités de prestige tel que Mikael Stanne (Dark Tranquility) et Chris Antoniou (SepticFlesh)... pas mal pour un premier essai non ? 
Il faut en plus de tous ces bons points rajouter que le groupe fait preuve d'un joli talent de composition en alignant 10 titres tous très cohérents et mémorisables sans jamais tomber dans la mièvrerie ou la facilité.

Bien que parfois aux frontières du metal extrême (quelques tempos bien enlevés parsèment le disque), la voix est claire les trois quarts du temps et montre de belles qualités quand elle emmène certains morceaux vers les sphères du "Beau".
Envoutant et planant, le groupe n'en oublie pas d'honorer ses influences les plus sombres en proposant de nombreux passages survitaminés ou galvanisés par d'apocalyptiques vocaux tout droit sortis de la gorge de l'Armagueddon. Cette dualité est d'ailleurs assez déconcertante par moments lorsque le  groupe s'autorise des accélérations foudroyantes alors qu'ils sont au beau milieu de la construction d'un passage bien mélodique.
On n'a pas pourtant pas l'impression qu'ils sont fous ces SOTS (désolé, mais vous vous doutiez bien que je n'allais pas laisser passer un acronyme aussi magnifique !) car ils arrivent à être aussi convaincants lors des parties les plus élaborées harmoniquement que lorsqu'il faut qu'ils déchirent leur mère avec un gros blast beat ou un bon solo de killas !

J'ai une petite faiblesse pour le quatrième morceau "8th Ocean Dried"  qui en plus de brutales assises propose tout ce que le groupe sait faire de mieux : une mélodie accrocheuse, un refrain de Gothic Guetta, un solo ahurissant et une cohérence de bon aloi ! 
La seule  difficulté de ce combo viendra du fait que leurs influences sont assez manifestes par moments et qu'on se doute bien qu'ils ont dû vraiment aimer les débuts du Gothic Metal et du Death Metal Mélodique.
SOTS n'en est pas pour autant un groupe qui aime à copier ceux qui l'ont fait rêver. Ils semblent avoir envie de balancer leur patte sur le tableau du metal en étant respectueux de tout ce qui a été fait avant... mais en essayant de ne pas faire comme tout le monde.

Les SOTS n'ont pas de gros efforts à faire avant de parvenir à une musique très personnelle, ils ont déjà quelques longueurs d'avance sur la plupart des groupes qui débutent sur le terrain du metal Death Mélodico-gothique.
Impossible par contre de prévoir où est-ce qu'ils vont aller sur le prochain album tant leurs possibilités semblent importantes. Un virage plus violent ? plus de douceur et de mélodie ? Encore plus d'accents progressifs ? Un maintien de leur acquis au travers de ce délicat mélange ? Difficile à dire... mais intéressant quand on connaît le talent de nos scarifiés ! Ils ont vraiment la frite ces Grecs... on ne le dira jamais assez.


Rédigé par : Pamalach | 14/20 | Nb de lectures : 11519




Auteur
Commentaire
dimmu77
Membre enregistré
Posté le: 26/01/2012 à 12h20 - (100049)
très bon album, certes bien marqué Paradise Lost mais vraiment bien maitrisé et qui s'écoute tout seul :)



Eazy-Ni
IP:202.253.96.19
Invité
Posté le: 22/02/2012 à 20h58 - (100664)
Oh, 'fait envie cette kro!
Et c'est des quoi comme pays ?^^

En ce qui concerne le soit disant sublime visuel; c'est une pub heineken qui a servit pour le fond ?
Jaune pisseu et vert-de-gris ca attaque les yeux quand meme..

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker