SCARLATYNA - Till the End (Pure Underground) - 15/10/2012 @ 08h09
Scarlatyna... je sais pas pour vous, mais moi je trouve ce nom de groupe assez pourri. Il y a peut-être un rapport avec la scarlatine, et même si c'est le cas, pour un groupe de power/progressif, on connaît bien mieux comme patronyme. Heureusement, un groupe ne se juge pas qu'à son nom, et c'est pourquoi je préfère me concentrer avant tout sur ce que produit (ou plutôt a produit) Scarlatyna. Car ce «...Till the End» n'est pas vraiment un nouvel album, d'une part parce que le groupe n'en a jamais sorti avant, et surtout parce que c'est en fait une compilation, rassemblant les 2 uniques demos du combo. Pour faire un peu d'histoire, Scarlatyna, a été formé en 1987 à Wetzlar en Allemagne, a sorti 2 demos coup sur coup ('Scarlet Ball', 1991 et 'Till the End', l'année suivante), et puis un live 13 titres en 1993. Après ça ? Eh bien vint la séparation du groupe, redevenu quelque peu actif depuis plusieurs mois maintenant.

Ce retour se matérialise donc par la sortie de cette compil' comprenant 7 titres 'demos', pour une durée totale de 36 minutes. Soit un album relativement court nous permettant de se faire une bonne idée de cet obscur combo pratiquant un metal à la croisée entre le power et le progressif, dominé surtout par un chanteur, Chris Jamie Marino, aux capacités vocales multiples. Capable en effet d'assurer un chant clair et lyrique assez typique de l'époque («Wings of the Night»), de prendre des intonations plus graves et viriles (comme le refrain de «We»), ou encore d'utiliser une voix de fausset, le temps de quelques couplets (vers la fin du morceau «The Truth»), le bonhomme impressionne par ses facultés et qualités à chanter dans au moins 3-4 registres différents. Cependant, il ne peut s'empêcher quelques montées dans les aigus assez kitsch et risibles, qui ne sont pas vraiment à son avantage, et sont presque des caricatures de certains vocalistes de heavy metal.

Mais chez Scarlatyna, le chant n'est pas le seul élément qui pourrait retenir l'attention, nous sommes aussi 'éblouis' par la qualité musicale des titres, qui n'ont certainement pas été écrits avec les pieds. Sans parler de technicité ou de diversité (recherchée) dans la musique jouée, on sent le travail fourni par les 4 musiciens pour aboutir à un heavy/power point trop formaté ou classique ; les riffs de guitares sont placés avec très peu de retenues, offensifs et tranchants, pour ainsi dire, pas loin d'être classés dans la catégorie thrash metal, la section rythmique sait se mettre en relief à des moments clés (notamment sur «Wings of the Night» au tempo très changeant, qui a dû donner bien du boulot au bassiste), les claviers sont discrets et utilisés au bon moment, au bon endroit (l'intro de «The Tower» par exemple), et les phases plus mélodiques permettent d'aérer l'ensemble.

Ces phases mélodiques, ce ne sont pas des titres plus calmes, simplement quelques introductions de morceaux ou des passages vocaux et instrumentaux possédant de plus importantes sonorités harmonieuses. Si les guitaristes ne lésinent pas pour placer des riffs bien heavy, je peux vous assurer qu'ils ne font pas non plus semblant en terme de soli, qui sont tous des purs moments de régal. Sans les décortiquer un par un, on ressent le soin apporté par le groupe à développer ses parties rapides et techniques, presque obligatoires pour qu'un morceau soit vraiment bon (et pas juste grâce à un riff ou un refrain).

Par contre d'un point de vue global sur cette compilation, si vous vous attendez à un son remasterisé, vous vous mettez le doigt dans l’œil, la prod', le mix sont comme à l'époque, ce qui franchement n'est pas préjudiciable pour apprécier le power progressif proposé par Scarlatyna. Pure Underground Records porte parfaitement son nom, pour nous donner la possibilité de (re)découvrir un groupe à la discographie très maigrelette, mais franchement pas inintéressante. Une compilation sympathique, à défaut d'être indispensable.



https://www.facebook.com/scarlatyna/?fref=ts - 107 visite(s)

- 61 téléchargements


Rédigé par : gardian666 | Bonne compilation/ | Nb de lectures : 12040




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker