SAVAGE MASTER - With Whips and Chains (High Roller) - 27/05/2016 @ 07h23
Fondé en octobre 2013 par le guitariste Adam Neal (ex-Nashville Pussy) et la chanteuse Stacey Peak, du côté de Louisville au Kentucky, Savage Master affiche déjà une créativité débordante car en tout juste 2 ans et demi il vient de sortir deux albums !

« Mask of the Devil » avait vu le jour à Halloween 2014, permettant au combo d'acquérir une bonne petite réputation parmi la scène du revival heavy metal, optant allègrement pour une approche old school et une production crue. En 2016 et épaulé d'un nouveau batteur, Savage Master réaffirme sa formule dans des délais courts (9 véritables titres, ne dépassant jamais les 5 minutes), en gardant un état d'esprit musical identique, quelque part entre le Acid belge et la formation américaine menée par Betsy Weiss, Bitch.

« With Whips and Chains » trouverait certainement sa place 30 ans en arrière même si je trouve le disque un poil trop homogène et pas très bien mixé. Car si chant et batterie sont valorisés, le travail des guitaristes semble parfois relayé au second plan ; heureusement ce n'est pas toujours le cas et il est particulièrement apprécié sur le final de 'Path of the Necromancer' ou tout du long de 'Satan's Crown'. Reste que les riffs sans être faibles, sonnent assez prévisibles et simplistes, des cavalcades heavy comme souvent entendues (le teigneux 'Vengeance is Steel') ou un riffing carré façon hard rock manquant un peu d'éclat ('Looking for a Sacrifice', 'Burned at the Stake').

Concernant la prestation de Stacey, elle garde une étendue assez large de notes, laissant parfois de côté son timbre criard et virulent le temps de quelques phases mélodiques maîtrisées (le morceau-titre et le remuant 'Ready to Sin' principalement). « With Whips and Chains » est sans surprise une œuvre dépouillée, aux arrangements minimalistes, qui s'apprécie pour ses rythmiques basiques faisant dodeliner de la tête, ses lignes vocales sans concession pleines d'authenticité et d'envie à défaut de chercher une justesse permanente, et ses guitares au jeu purement d'obédience années 1980.

Et malgré des textes souvent clichés au possible ('Ready to Sin' au demeurant hyper efficace musicalement), la conviction émise par chacun des musiciens permet au disque de garder un charme désuet pas déplaisant, à l'image de lignes de basse rugueuses et pas très académiques ('Vengeance is Steel') et de petits leads classiques mais excellents résonnant de temps en temps ('Burned at the Stake', 'Satan's Crown'). Il y a même quelques backing vocaux masculins bien virils glissés ci et là ('With Whips and Chains', 'Black Hoves' parmi d'autres), apports aussi 'couillus' que dispensables.

Savage Master confirme donc sans détour ses intentions et son style à l'aide de ce deuxième album, sympathique et honnête à défaut d'être mémorable de a à z.



Facebook Savage Master - 56 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 14/20 | Nb de lectures : 5803




Auteur
Commentaire
ZeitGeist777
Membre enregistré
Posté le: 27/05/2016 à 10h19 - (120196)
Bonne surprise pour moi ; j'ai bien aimé. Le disque manque peut-être un peu de puissance mais les compositions sont biens sympas.



Keyser
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2016 à 10h16 - (120355)
Excellent, comme le 1er.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker