SATAN JOKERS - AddictionS (Rebel/Brennus/Socadisc) - 19/01/2012 @ 08h04
SATAN JOKERS sort son 3ème album depuis celui de la reformation en 2009 ("SJ 2009"). Cette fois le groupe, dans un line up réduit, Olivier Spitzer ne faisant plus partie du groupe et n'étant pas remplacé, s'attaque à un concept album sur l'addiction à la cocaïne. Les paroles ont été écrites par le docteur Laurent Karila (parfois en collaboration avec Renaud Hantson) déjà auteur de livres sur la coke (et addictologue et fan de metal), et nous raconte l'histoire d'une addiction à la drogue du début à la fin (heureuse ici).

Qui dit concept album dit parfois une seule et très longue chanson. Ce n'est pas le cas ici et chaque morceau est suffisamment indépendant du reste pour être écouté seul. Bien entendu l'ensemble est plus fort que la somme de ses titres. Les ambiances et tempo sont très variés avec des titres speedés voire très speedés (« Reine cocaïne », « Appétit pour l'autodestruction », « Detox », « Ma vie sans »), du mid tempo lourd (« Dealer (docteur vice) » avec son refrain presque FM), du lent et lourd, du plus rock et des ballades... le tout est servi avec virtuosité et un Michaël Zurita et un Pascal Mulot toujours en train de se tirer la bourre. Le groupe continue de faire un pont entre ce qu'il a été dans les années 80 et quelque chose de plus moderne. On a une variété d'influences assez conséquente : on va en gros du speed metal vers le hard FM en passant par la fusion (essayez d'empêcher Pascal de slapper à tout-va pour voir...) et même un passage indo-psychédélique sur « Puzzle cérébral » ou encore une grosse dose d'acoustique sur « Lune de miel ». On a un très gros son qui n'est pas là pour cacher une quelconque misère musicale mais qui sert le propos notamment sur les titres les plus puissants.

L'album est accompagné d'un e-book qui est l’œuvre de Laurent Karila et qui met en parallèle les paroles des chansons et les faits sur les effets et l'addiction à la cocaïne. On notera une préface de Hervé « SK » Guegano. Une initiative intéressante...

Les fans de STATAN JOKERS trouveront largement leur compte dans ce nouvel album, le groupe propose à nouveau un disque à la fois catchy, varié et ambitieux. Un très bon disque à nouveau de la part du groupe, disque qui pourrait bel et bien rendre addict  avec sa flopée de tubes en puissance que ça soit les titres dans ta face ou les plus calmes, tous ont leur charme !


Rédigé par : Papy Cyril | 16/20 | Nb de lectures : 13397




Auteur
Commentaire
Arioch91
Membre enregistré
Posté le: 19/01/2012 à 11h32 - (99910)
Je suis trop fou pour toaaaaaaaaaaa ^_^



Raoul Volfoni
Membre enregistré
Posté le: 19/01/2012 à 21h13 - (99918)

Qd j'qvais 10 ans, je me suis pris dans la tronche les premiers Vulcain, H-Bomb, Sortilege, Killers, Titan & Co.

Je n'ai jamais reussi a accrocher a Satan Jokers. J'ai encore essaye avec celui la mais ca ne le fait pas. Surement une histoire de Ying ou de Yang.

Dis, Papy, qd est ce que tu nous chroniques le dernier Manilla Road?

(perso il me plait bcp meme si le son est un peu trop roots).

Biz
Raoul



VS-papy
Membre enregistré
Posté le: 20/01/2012 à 18h12 - (99945)
malheureusement je n'ai pas du tout suivi la carrière de Manilla Road (je connais "Crystal logic" et l'album qui le suit, ça ne nous rajeunit pas non plus...)



Fred / INHUMATE
Membre enregistré
Posté le: 22/01/2012 à 20h56 - (99962)
En partance pour l'Enfer !
Ah, ah, ah !!!!!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker