SARATAN - Asha (Fonografika) - 22/01/2016 @ 07h11
Entre VS et SARATAN c’est une histoire d’amour qui dure vu que nous suivons la formation polonaise depuis son premier album The Cult Of Vermin (2008). Un groupe qui n’a jamais vraiment percé malgré de bonnes dispositions, entrevues sur Antireligion (2010) puis confirmées par Martya Xwar (2012). Mais cela n’a pas été suffisant pour un groupe qui risque bien de retomber dans l’oubli, il n’est d’ailleurs pas resté chez Massacre Records et son 4ème album, Asha, sort sur un label polonais inconnu au bataillon. Beaucoup de chemin a été parcouru depuis The Cult Of Vermin et son sous-TESTAMENT, le groupe avait pris un chemin au milieu de MACHINE HEAD et du Death polonais pour Antireligion avant d’affirmer son penchant oriental pour Martya Xwar, sorte de croisement entre MELECHESH et DECAPITATED. Asha va alors entériner l’aspect strictement Metal Oriental de SARATAN, au prix toutefois d’une certaine régression… alors qu’après Martya Xwar, le groupe n’avait plus qu’à confirmer.

SARATAN a embauché à plein temps une chanteuse, non pas pour prendre un virage à la ARKAN mais bien pour renforcer ses oripeaux orientaux à l’aide de ce chant féminin typique. De nombreuses instrumentations orientales acoustiques sont présentes, ce qui plaira aux amateurs. Mais pour le reste, SARATAN n’a pas changé, le background Metal restant influencé par SEPULTURA et MACHINE HEAD ainsi que quelques soupçons de Death polonais, moins présents qu’auparavant cependant (ce n’est pas ici que le groupe va nous rejouer la quasi-repompe de DECAPITATED, qui avait au moins le mérite d’être efficace…). "Hvare Khshaeta" démarre Asha de manière très classique, si ce n’est que les passages orientaux sont bien plus présents et qu’une chanteuse chante derrière. On note au passage que les riffs ont un fort air de déjà-entendu chez eux et hélas, c’est ainsi que vont s’égrener les 44 minutes de Asha. SARATAN n’est pas très inspiré et nous balance sa recette Metal habituelle, sans conviction, avec une production moins puissante que les deux précédents opus, même le chant de Jarek redevient moyen alors qu’il s’était amélioré sur l’opus précédent.

Asha souffrira alors du syndrôme « The Epigenesis de MELECHESH », à savoir que la majeure partie du temps Metal et musique orientale sont trop cloisonnés, intros, outros ou breaks orientaux qui tournent à l’ambiant folklorique arrivant comme un cheveu sur la soupe et se révélant interminables. 6 morceaux (de 5 à plus de 11 minutes tout de même pour "Dakhma - The Tower of Silence") qui n’ont aucune singularité propre, on est bien loin des quelques tueries jalonnant Antireligion et Martya Xwar. Le tout avec donc des parties Metal bien trop convenues pour les polonais. C’est juste un nouvel album de SARATAN avec un peu plus d’emphase orientale, et c’est tout. C’est un peu dommage et Martya Xwar n’aura donc pas servi de tremplin à SARATAN, qui ici retombe dans un certain anonymat, qu’il ne mérite pas en regard de ce qu’il a pu montrer par le passé encore récent. C’est frustrant, l’ensemble est tout de même un minimum réussi si on aime le Metal oriental et si on ne connaissait pas SARATAN jusque là, mais Asha est bien inférieur à Martya Xwar et même à Antireligion même si ce dernier était moins oriental et plus bastos. Peu inspiré et un peu chiant par moments, Asha est donc une petite déception, un album correct de Metal oriental dans l’absolu, mais il est clair que SARATAN a montré de meilleures dispositions, et régresse à certains niveaux. Espérons que le groupe saura se relever pour retrouver le niveau de Martya Xwar, mais après 4 albums et un retour dans un quasi-underground, ça sera difficile…



http://saratan.pl - 113 visite(s)


Rédigé par : ZeSnake | 13/20 | Nb de lectures : 6814




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker