SALTATIO MORTIS – Erwachen (Napalm/M10) - 19/02/2004 @ 10h04
Pour vous parler de ce disque je ne vois qu’un parallèle avec la « gastronomie », j’espère que cela illustrera de façon convenable ce qu’il m’a inspiré. Le mélange influences folkloriques / métal / électro de Saltatio Mortis est aussi digeste qu’une choucroute en plein mois d’août. Ca se mange, c’est sûr, mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus approprié et par dessus tout, c’est très lourd.
Pour en venir directement à la musique de Saltatio Mortis je n’arrive pas a envisager cet album comme une œuvre « sérieuse » et le considère plus comme un délire expérimental qui semble prometteur sur papier mais qui se révèle pénible à l’écoute. On trouve donc sur le disque du folklore, ce qui est plaisant en soit mais guère suffisant (d’ailleurs le groupe a sorti un album purement instrumental dans cette veine plus facilement assimilable, et encore). Superposés à cela on trouve pas mal de bidouillages électros, généralement les influences electros dans le métal ne me rebutent pas du tout (au contraire) mais là je dois dire que le mélange me laisse plus que perplexe. Et pour finir on rajoute quelques grosses guitares qui ont peut être un gros son mais certainement pas de l’inspiration. Quand on ne comprend pas quelques chose, on se pose des questions, voici donc un échantillon de celles que je me suis posées afin de comprendre pourquoi je n’aimais pas du tout cet album :
Est ce la faute à des sons de cornemuses à la limite du supportable ? L’évidence de la programmation est elle en partie responsable ? La simplicité des mélodies trop « dansantes » est elle en cause ? Le chant clair en allemand est il à revoir ? Est ce la faute aux synthés sonnant parfois comme un orgue bontempi?
Autant de questions qui me turlupinaient à la première écoute et qui ont trouvé une réponse dès la deuxième. J’ai en effet répondu un grand OUI à toutes ces questions. La cornemuse vous tape sur le système dès qu’elle joue plus de quelques notes. La boite à rythme (utilisée en plus d’une vraie batterie) et les sons choisis doivent vraisemblablement être sortis d’un synthé bon marché acheté au supermarché du coin. Les mélodies sont téléphonées et joyeuses, limite niaises par moment. Le chant allemand peut, pour certains groupes, apporter un côté martial ; ici il apporte le côté festif de la fête de la bière. En fait c’est ce dernier point le seul point positif du disque : de la musique pour faire rire et s’amuser les troupes en descendant quelques chopines. S’il tel était le but fixé dès le départ alors je dirai qu’il est pleinement atteint. Par contre, si les ambitions du groupe étaient différentes et plus intellectuelles alors il y a tout à revoir. En plus ils sont une ribambelle pour fournir ce résultat qui ressemble d’avantage à l’œuvre d’un seul homme qui aurait longtemps traîné du côté de la fête citée précédemment. J’attendais un sursaut de la part de ce groupe qui fait vraiment figure d’ignoble vilain affreux petit canard de l’écurie Napalm. Maintenant que j’ai bien rigolé, je passe à autre chose. Si vous aussi vous voulez rire, il y a les blagues carambar ou télé Z, c’est moins cher.



Rédigé par : dark tranquilou | 05/20 | Nb de lectures : 7443




Auteur
Commentaire
Stefan
Invité
Posté le: 19/02/2004 à 10h10 - (7303)
Il commence a en avoir un sacré nombre de vilains canards chez Napalm !!!

Vinceroom7
Invité
Posté le: 19/02/2004 à 10h15 - (7304)
J'ai le précédent en promo, celui qui ne présente qu'une musique celtique exempte d'une quelconque sonorité metal... ça allait bien cinq minutes, et ça devenait vite trèèèès lourd... je ne vais même pas essayer avec celui-là.

Loufi
Membre enregistré
Posté le: 19/02/2004 à 10h16 - (7305)
Le précédent album de Saltatio Mortis "Das zweite Gesicht" était un disque proprement génial qui mélangeait à merveille les cornemuses, le métal et l'electro, presque aussi bien qu'un Tanzwut.
Mais ce nouveau disque est une bien belle merde bâclée et sans âme. Essayer plutôt le précédent ou alors allez les voir en concert, là ça vaut le coup.

Loufi
Membre enregistré
Posté le: 19/02/2004 à 10h16 - (7306)
Arf Vince, on est déjà pas d'accord lol...

Vinceroom7
Invité
Posté le: 19/02/2004 à 10h22 - (7307)
ça dépend, tu parles bien de celui avec le mec en couche-culotte qui parodie le dessin de De Vinci (le logo de Manpower pour les incultes) ? Celui avec "Dessous les ponts de Nantes" ?

Vinceroom7
Invité
Posté le: 19/02/2004 à 10h23 - (7308)
Ah autant pour moi, je viens de vérifier, il y en a eu un autre entre-temps... celui que j'ai est "Heptessenz"

Vinceroom7
Invité
Posté le: 19/02/2004 à 10h26 - (7309)
Ah... Re-re autant pour moi: Heptessenz est bien le précédent, celui dont tu parles lui est antérieur...

Loufi
Membre enregistré
Posté le: 19/02/2004 à 10h34 - (7310)
Ah oui, j'avais oublié Heptenssenz...il en vaut pas la peine non plus de toute façon.

BozKiller
Membre enregistré
Posté le: 19/02/2004 à 13h00 - (7311)
putain j adore cette kro, j en suis encore bidonné!!!! bien écrit DT!!! :D

Nagel
Invité
Posté le: 27/02/2004 à 22h03 - (7391)
je crois qu'il faut avoir bu pas mal d'eku 28 pour pouvoir l'apprécier...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker