SACRI MONTI - Sacri Monti (Tee Pee) - 15/10/2015 @ 08h31
Sans avoir écouté l'album, Sacri Monti n'induit certainement pas en erreur l'auditeur avec la pochette et la typographie affichées. La cover arrière comprenant des photos en noir et blanc de chaque musicien renforce l'impression que l'on tient dans les mains un album entièrement d'inspiration années 1970. Au moment de son écoute, les derniers doutes sont rapidement balayés.

Hard rock, rock psychédélique voire krautrock, Sacri Monti nous ramène 40 ans (et plus) en arrière à l'aide d'un premier album composé de 6 pièces allant de 5 à 12 minutes. Parmi tous ces groupes tapant dans le revival 70's, il y a clairement des opportunistes dont la consécration sera de jouer au Desertfest et d'autres, qui ont les épaules et un minimum de talent pour être au dessus de la mêlée. Difficile de juger définitivement Sacri Monti, les ricains présentent là leur première œuvre longue durée, soutenu au demeurant par un label réputé dans le milieu.

La recette appliquée par le quintet ne me surprend nullement, il y a même un des musiciens qui tient en permanence orgue et synthétiseurs. Ambiances enfumées et chaleureuses et de longues séquences instrumentales toujours à mi-chemin de partitions improvisées, sont au programme d'un disque relativement facile à assimiler. Il suffit de se laisser porter par ces multiples jams et 'démonstrations' musicales, ces lignes vocales lointaines voire fantomatiques, intelligemment positionnées par le mixage.

On sent que les mecs aiment développer sans précipitation leurs morceaux et faire cohabiter des intonations rock avec des éléments sonores planants, dans une grande tradition psychédélique (le long et haletant final « Sacri Monti » offrant un agréable démarrage instrumental). Le batteur a pas mal de liberté, son jeu ne manque pas de feeling et de séquences improvisées, au même titre que les guitares qui s'échangent leads tortueux et soli à rallonge, sans que ça vire à la cacophonie (malgré l'ajout de boucles de synthés et autres sons électroniques).
Il n'y a peut être pas d'éclats sur ces compos, de moments purement mémorables, cela reste une œuvre assez homogène mais l'exécution est nettement convaincante. Ça manque parfois de personnalité, enfin le résultat est globalement à la hauteur pour un premier essai. Au groupe maintenant de s'affirmer réellement à l'avenir.



Facebook Sacri Monti - 59 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 14/20 | Nb de lectures : 7162




Auteur
Commentaire
bn
Membre enregistré
Posté le: 16/10/2015 à 09h27 - (118314)
Effectivement leur visuel annonce complètement la couleur !

A suivre...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker