RUNNING WILD - The Final Jolly Roger (Golden Core/Zyx) - 15/02/2013 @ 08h00
Certains d'entre vous attendaient peu être la kronik de "Shadowmaker", le dernier album en date de Rolf, ou devrais je plutôt dire l'ultime album de RUNNING WILD avant le nouveau split (causé par GIANT-X ?) et la prochaine reformation. N'ayant pas reçu de promo, je profite quand même de ce billet pour vous en toucher deux mots, enfin cinq pour être exact: c'est de la merde.

Ce n'est pas un secret, je suis un die hard fan de RW, si ce n'est que ma passion pour ce groupe s'est transformée au fil des ans en une rancœur des plus tenace. Finalement ce n'est pas plus mal que "Final Jolly Roger" soit arrivé si tardivement à la rédaction, je vais ainsi pouvoir vider mon sac et déverser ma bile sur le vieux salopiaud, qu'il y a treize ans, décidait de saborder l'un des tous meilleurs groupes de l'histoire du heavy/speed.

Si "The Rivalry", bien que pour moi assez inégal, faisait encore l'effort de nous présenter un groupe au sens littéral du terme, "Victory" amorça le lent déclin RW, qui d'albums en albums, allait finir par couler et toucher le fond. Cette pseudo victoire n'était en réalité qu'une cinglante défaite, la coque venait de se fissurer, les rats quittaient précipitamment un navire où le Jolly Roger était en berne, mais le capitaine Rolf s'accrochait à la barre, enchaînant les étrons ("The Brotherhood", "Rogues en Vogue") au rythme où les corsaires descendent des grogs dans la baie des tortues.

Dans un ultime moment de lucidité, le capitaine Rolf décida (enfin!) de laisser reposer RW en paix, s'en allant après ce concert donné au Wacken 2009. Malheureusement cette épitaphe scénique était trop belle pour être vraie, d'une part car le groupe est de nouveau actif (sic) et d'autre par car ce fameux live a connu une certaine péripétie technique le conduisant à une sortie des plus tardives et à la disparition de deux morceaux ("Draw the Line" et "The Brotherhood"). La raison ? Tout simplement (et c'est véridique) car la compagnie en charge de l'enregistrement audio a perdu les pistes! Je ne sais même pas comment cela est possible, c'est juste aberrant, enfin non cela va bien au-delà. Ces fameux enregistrements, je les ai! Pour tout vous dire, je suis même en train de les écouter en rédigeant cette kronik. Ce concert avait été à l'époque diffusé en "pay per view" et forcément il était aisé pour les fans de le récupérer deux ans avant sa sortie officielle, c'est aussi ça la piraterie. Bref, si vous les voulez, envoyez moi un MP via le forum.

Assez parlé de ce sabordage honteux et revenons en à "Final Jolly Roger" qui forcément, vu l'épaisse discographie du groupe, ne pourra contenter tous les fans, à commencer par votre kronikeur préféré qui aurait bien aimé avoir l'opportunité d'interroger Rolf sur le contenu de ce live et cela aurait donné ceci:
Quid de "Masquerade" ? Quid de ce sublime album sorti en 1995 ? Sérieusement Rolf, tu te fous de ma gueule là! Comment as-tu pu osé conclure l'histoire de RW sans jouer "Masquerade", "Lions of the Sea" ou "Underworld" ? Bordel, cela devait être ta dernière, le parachèvement d'une œuvre musicale entamée trente ans plus tôt et tu me sors quoi ? Un pauvre best of live ? Soit, sur le fond je peux le comprendre et je ne te reprocherai pas d'y avoir casé un maximum de "tubes". Mais as-tu pensé aux fans ? As-tu pensé à tous ceux qui te tannent depuis des années pour que tu nous sortes le concert du Wacken 2003 ? Ce concert d'anthologie qui s'ouvrait par "Genghis Khan" et pour lequel tu nous avais ressorti moult pépites dont "Treasure Island", le morceau le plus représentatif et le plus significatif de ce qu'était RW... Si encore tu nous avais ressorti le galion de la tournée "Pile of Skulls", pour faire style. C'est de la pure filouterie, tout comme le fait d'inclure "Purgatory" à la setlist histoire de nous obliger à sortir la pièce de huit pour acquérir une nouvelle version de ce titre qui n'a jamais réellement existé, mais qui a pourtant fait la gloire d'un certain "Ready for Boarding".

Voila, c'est en gros le discours que j'aurais tenu à l'époque mais pour être honnête, ce "Final Jolly Roger", je vous aurai même conseillé de l'acheter, ne serait que pour son côté historique. Aujourd'hui ce n'est plus qu'un live dans la disco de RW et nul doute qu'il y en aura d'autres. Personnellement j'en resterai là quant à RW, les zombies ce n'est pas trop mon truc, je préfère les pirates: UNDER JOLLY ROGER!


Rédigé par : wasted | RIP/ | Nb de lectures : 12090




Auteur
Commentaire
hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2013 à 08h36 - (105986)
C'est vrai que ce groupe était bien...

Arioch91
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2013 à 08h52 - (105987)
J'ai connu RW à l'époque de Branded and Exiled mais je suis vite passé à autre chose. Faut dire qu'à l'époque, le Thrash est arrivé et là, j'ai mis pas mal de groupes de côté pour m'adonner à ma passion pour ce style si riche à mes yeux (encore aujourd'hui).

Mais j'aimais assez RW et cet album.

Après tant d'années, je ne me souviens plus que d'un seul titre, celui qui donne son nom à l'album :)



François de Haddocke
IP:194.78.58.157
Invité
Posté le: 15/02/2013 à 10h00 - (105994)
Conquistadores, hungry for gold...

Sphincter Desecrator
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2013 à 20h31 - (106006)
Honte à moi, je n'avais jamais écouté une seule note de ce groupe avant 2003, persuadé (mais pourquoi???) que c'était un groupe de Hard FM pourri.
Découvert sur scène, très tardivement donc, en 2003 à Wacken. Et là, on peut parler de choc. Mais comment ai-je pu rater un tel monument?!?

wasted
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2013 à 21h08 - (106008)
Le groupe n'a que très peu tourné hors de ses frontières, pour ne pas dire plus du tout à partir de la fin des 90', ce qui n'a pas aidé RW à acquérir une notoriété digne de la qualité de sa disco (jusqu'à "Masquerade" inclut). C'est malheureusement devenu très difficile en sus de s'offrir certains CD de la période suscitée car malgré les multiples rééditions, les prix restent dissuasifs. Les LPs je n'en parle même pas, quant aux singles c'est du 100€ pièces, le Saint Graal restant l'édition limitée en bois de "Masquerade" avec la bouteille de Rhum.

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 17/02/2013 à 09h38 - (106029)
D'accord avec la chronique. Après 'Victory', c'est naze. Et 'Masquerade' est effectivement un chef-d'oeuvre. Quant à 'Shadowmaker', on dirait du KISS en heavy allemand : nul à part deux ou trois titres.

Kiki les Croissants chauds
IP:88.168.114.60
Invité
Posté le: 17/02/2013 à 12h17 - (106033)
J'ai la version coffret en bois mais sans bouteille de Rhum de Masquerade.
Je remercie encore Louis Bourgade et ses chroniques qui m'ont permis de découvrir plein de super bons groupes qui au début des années 1990, en France étaient loin mais alors très loin de tenir le devant de l'affiche (Blind Guardian, Rage, Grave Digger, Running Wild et j'en passe).
Alors Louisou (comme on t'appelait avec mon frangin), encore merci.


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker