RUNNING WILD - Resilient (SPV/Season Of Mist) - 11/09/2013 @ 08h12
J'ai encore les oreilles qui saignent depuis la sortie de "Shadowmaker" l'année dernière, mais il faut croire que Rolf n'a définitivement aucune pitié puisqu'il nous revient déjà avec "Resilient", quinzième album de sa chose, enfin de son RUNNING WILD. A noter toutefois une différence de contexte significative dans la genèse de cet opus: Rolf a en effet avoué à demi-mot que "Shadowmaker" n'était peut-être pas le disque que les fans attendaient, réalisant par lui-même l'ignoble étron qu'il venait de pondre en guise d'album de reformation. Ce rejet massif de "Shadowmaker" aura eu pour conséquence principale la création de GIANT-X. Sur le papier cette initiative est tout à fait louable, ce nouveau groupe lui permettant d'assouvir publiquement ses penchants pour le hard fm sans devoir pour autant nous l'imposer dans RUNNING WILD. En sus, le préambule promotionnel de "Resilient" insiste fortement sur la qualité de certaines de ses compositions, décrites comme des morceaux typiques du groupe, à savoir "Soldiers of Fortune", "Resilient", "The Drift" ou bien encore "Fireheart".

Personnellement j'ai tout ce qui faut sur mon étagère à CD pour savoir ce qu'est du bon RUNNING WILD. Si ce n'est pas votre cas, sachez que depuis le début du mois d'août, une bonne partie de la discographie du groupe est désormais en libre écoute sur Deezer. Allons donc écouter du RUNNING WILD, du vrai, juste histoire de se remémorer à quel point Rolf excellait dans ses glorieuses années. Alors, en piochant chronologiquement un titre dans chacun des albums sorti jusqu'en 1998, et ce d'une manière totalement subjective, cela nous donne "Genghis Khan" (1984), "Mordor" (1985), "Under Jolly Roger" (1987), "Calico Jack" (1988), "Riding The Storm" (1989), "Blazon Stone" (1991), "Treasure Island" (1992), "Genesis" (1994), "Masquerade" (1995) et "War & Peace" (1998). Il semblerait que Rolf ait continué ses activités après 1998 mais je préfère nier la réalité et me dire que tout ce qui est sorti après "The Rivalry" n'a jamais existé. Voilà, on sait maintenant ce qu'est du bon RUNNING WILD ou du moins ce dont Rolf était capable à la grande époque, lorsqu'il se prenait encore pour un vaillant capitaine de piraterie à la poursuite du riff le plus épique de l'histoire du heavy teutonique.

Du coup je trouve cela profondément insultant de comparer ces fameux nouveaux "hits en puissance" de "Resilient" aux morceaux susnommés. Certes "Soldiers of Fortune" et surtout "The Drift" possèdent à eux deux plus de riffs en phase avec l'histoire de RUNNING WILD que l'intégralité de "Shadowmaker", de là à en faire de potentiels classiques, je dis non! La raison est toute simple, Rolf s'obstine encore à pourrir ses titres avec un feeling AOR, la palme du mauvais goût revenant sans nul doute à cet insipide "Desert Rose".

Ce qui me chagrine le plus reste ce pseudo battage autour de "Bloody Island", l'un des plus longs morceaux de RUNNING WILD dixit la promo. Si encore Rolf s'était contenté d'enquiller ses riffs moisis pendant dix minutes, je l'aurai trouvé cohérent (dans la médiocrité) avec le reste de ce qu'il nous propose sur "Resilient", mais le mauvais bougre est allé jusqu'à s'autoparodier en nous infligeant une plate resucée du chef d'œuvre qu'est "Treasure Island", LE tube le plus représentatif de RUNNING WILD qui concluait "Pile Of Skulls" en 1992. C'est vraiment moche de radoter de la sorte et tout aussi triste de se dire qu'à seulement cinquante deux ans, Rolf est déjà complètement sénile.

Je pourrai l'accabler encore plus en vous parlant de la production qui nous gratifie d'une énième résurrection d'Angelo Sasso mais ce running gag ne me fait même plus rire.

A l'instar de son prédécesseur, "Resilient" nous prouve une fois de plus qu’aujourd'hui Rolf continue d'errer sur les flots, non plus à la recherche d'un trésor, mais d'une mystérieuse carte indiquant l'endroit secret où se cache l'inspiration. Il serait légitime de saluer sa ténacité à voguer vers une muse qui n'existe que dans ses rêves, mais sur un galion où l'équipage a déserté avant même les rats, cela n'a plus aucun sens. Qu'il saborde une bonne fois pour toutes le navire RUNNING WILD et le laisse couler en paix dans la baie des tortues. A défaut de redorer le mythe, cela aura au moins pour effet de ne plus entacher la légende.


Rédigé par : wasted | 08/20 | Nb de lectures : 13210




Auteur
Commentaire
musicben69
Membre enregistré
Posté le: 11/09/2013 à 13h24 - (108990)
Même si elle est très cruelle, la conclusion est vraiment très bien écrite !
Pour le reste, j'ai personnellement été plutôt agréablement surpris du redressement suite au calamiteux "Shadowmaker".
En résumé pour moi, ce disque n'est pas une bouse, sans être non plus un chef d'oeuvre (et c'est vrai que "Bloody Island" n'est pas inoubliable)



goughy
IP:194.79.176.198
Invité
Posté le: 11/09/2013 à 13h57 - (108992)
Je suis comme wasted je nie toute activité de RW après Rivalry (que je trouve mauvais, trop rock, pas assez speed, pas assez épique, mais on ne peut nier que c'est du RW) alors je voulais juste faire un petit hors sujet: quelqu'un a t il déjà lu ou entendu une explication sur l'absence de morceaux de Masquerade sur les live officiels du groupe ?

Morbid Tankard
Membre enregistré
Posté le: 11/09/2013 à 21h28 - (108998)
Belle chronique. Qui ne donne pas envie du tout. J'écouterai quand même pour voir. Pour moi, RUNNING WILD s'est arrêté avec 'Victory'. Point final.

drum7777
IP:82.237.178.94
Invité
Posté le: 12/09/2013 à 12h16 - (109005)
Running wild n'est plus running depuis masquerade pour moi. Pochette hideuse, riffs communs, le souffle epique est parti a la cave, l'ambiance est au grenier, bref groupe a vendre et qui devrait arreter d'entacher sa carriere. Pile of skulls, port royal etc avait une gueule incroyable. devrait se renommer titanic

Piranha
IP:86.71.15.242
Invité
Posté le: 13/09/2013 à 01h29 - (109019)
Pour moi c'était Death or Glory le dernier

Malheureusement il n'a choisi ni l'une ni l'autre...

Bobo Paris
IP:109.11.252.202
Invité
Posté le: 14/09/2013 à 10h06 - (109047)
L'écoute furtive me plaît plus que ce pauvre album précédent. Mais Rolf a un touché unique en soi. Je vais peut être lui donner une chance en pleurant sur port royal

Cruchot Jr
Membre enregistré
Posté le: 01/10/2013 à 17h00 - (109324)
Giant X existe depuis 2009 !! Donc aucune excuse pour le "Shadowmaker" !

thorn doragon
IP:109.129.254.91
Invité
Posté le: 12/10/2013 à 21h47 - (109495)
n'est ce pas un peu dur? je pose la question. personelement into the black et riding on tide dans shadowmaker ne sont pas si mauvais. Il ya du bon et du mauvais dans un groupe on ne peut pas leur demander de sortir a chaque fois des album comme under jolly roger port royal et tout et pour l'instant ce que j'ecoute ici dans resilient n'est pas mal du tout c'est pas de la merde

thorn doragon
IP:109.129.254.91
Invité
Posté le: 12/10/2013 à 22h17 - (109496)
et puis dire que apres de rivlary ya plus de running wild ca perso c'est FAUX tsar et guardian de l'album victoy sont superbes the ghost soul trippers dr horror et d'autre que peut etre j'oublie ont ete les premier morceau que j'ai ecouté de running wild et du metal en general et j'ai directement aimé
puis vien rogues en vogue qui l'un des album que j'aime le plus du groupe a part draw the line j'aime tout les morceaus de rogues en vogue

Tal
IP:195.101.137.127
Invité
Posté le: 14/10/2013 à 14h11 - (109506)
A part ça Thorn, tu l'as acheté où ton clavier sans point ni virgule ?

thorn doragon
IP:91.178.44.132
Invité
Posté le: 14/10/2013 à 19h51 - (109512)
Cher Tal est-ce que c'est vraiment important dans le cadre de cette discussion ? Mais bon je vais quand même te faire plaisir et ponctuer ma phrase.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker