RUDRA - Brahmavidya: Transcendental I (Vic/La Baleine) - 04/01/2010 @ 09h28
Yes, un groupe de Singapour! Moi qui raffole de cette scène exotique et de ses fers de lance que sont ABHORER, IMPIETY et les jeunots d'INFERNAL EXECRATOR, je sens que je vais encore en prendre plein les esgourdes avec du black/thrash démoniaque dont les Asiatiques sont passés maître en la matière. Je pense que cette réflexion était légitime quand on connaît la virulence des Singapouriens au sein de la scène extrême. Pourtant RUDRA se distingue aisément des groupes susnommés et je vous avouerai être resté sur le cul après avoir découvert que ce quatuor en était déjà à son cinquième album, de plus "Brahmavidya: Transcendental I" est le second volet d'une trilogie entamée en 2005 avec "Brahmavidya: Primordial I".

MELECHESH! Il est absolument inconcevable de parler de RUDRA sans évoquer les Israéliens puisque les deux groupes ont adopté la même démarche, à savoir proposer un death/thrash à fortes connotations ethniques. Le metal délivré sur "Brahmavidya: Transcendental I" est donc subtilement mêlé aux influences folkloriques propres au groupe. Cela passe tout d'abord par des riffs aux consonances orientales, on y retrouve ainsi la finesse des mélodies qui parsemaient l'excellent "Emissaries" de MELECHESH. Les titres les plus agressifs comme "Avidya Nivrtti" ou le sublime "Majestic Ashtavakra" ont d'ailleurs tout d'un "Rebirth of the Nemesis".

L'autre aspect folklorique se situe dans l'utilisation des chants et des instruments traditionnels. C'est sur ce point que RUDRA gagne une identité qui lui est propre et diffère d'un MELECHESH qui vous plongeait dans les mythes mésopotamiens. "Brahmavidya: Transcendental I" c'est un voyage d'une heure au sein des légendes indiennes et plus particulièrement du védisme, d'où l'étiquette "Vedic Metal" utilisée par RUDRA pour définir son style. Ceux qui sont familiers des langues orientales, tels les fans d'ORPHANED LAND, n'auront aucun mal à assimiler les passages en hindî, les interludes susurrés par une voix féminine enchanteresse ou bien encore cette invocation intitulée "Immortality Roars" où cithare et percussions sont à l'honneur. Pour les autres en revanche il faudra sûrement un temps d'adaptation pour se faire à l'idée que RUDRA fait du metal ethnique et non pas du Bollywood metal.

"Brahmavidya: Transcendental I" démontre également que les grosses productions ne sont plus l'apanage des studios européens, l'album bénéficiant d'un son à la fois clair et puissant. Pour vous en rendre compte je vous conseillerais plutôt de jeter un œil au clip de "Hymns From the Blazing Chariot" disponible sur le lien en fin de kronik, en lieu et place des extraits myspace dont le son est bien plus étouffé que sur le CD. Vous verrez à ce propos que le groupe n'a pas lésiné sur les moyens pour réaliser un clip dont l'esthétique n'est pas sans rappeler celle du film "300".

Comme je vous le signalais en intro, j'étais sur le cul en découvrant que RUDRA s'était formé en 1992 et avait déjà son actif des albums qui n'eurent aucun écho dans nos contrées occidentales, eh bien je le suis toujours après la découverte de "Brahmavidya: Transcendental I" qui se révèle être une excellente surprise et j'attends avec impatience le troisième et dernier volet de cette trilogie!


Rédigé par : wasted | 16,5/20 | Nb de lectures : 10715




Auteur
Commentaire
Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 04/01/2010 à 13h41 - (79251)
Effectivement ça sonne pas mal Melechesh, mais ma foi c'est plutôt bien foutu, merci pour la découverte !



Petit Coeur
IP:93.3.247.25
Invité
Posté le: 04/01/2010 à 13h45 - (79252)
Certes, ça jour bien et vite (il est amusant qu'en Occident, on prend une direction opposée avec tous ces groupes "core" ou "neo"). Tout n'est pas basé sur la rythmique et c'est plutôt une bonne chose.

Néanmoins, c'est surproduit et ça a pris l'allure amerloc et hollywoodienne d'une surproduction popcorn coca cola avec tout ce que ça peut contenir de péjoratif. Pas assez organique. Trop synthétique ce qui correspond assez mal au style pratiqué. Cà tue la virulence et la violence. On se croirait plus dans un hôpital désinfecté qu’en enfer. Cà a pris les mêmes défauts du death américain surproduit. Pas pour moi, pas ma came.


Destroyer
IP:195.93.102.8
Invité
Posté le: 04/01/2010 à 14h38 - (79253)
La Rudra Salska ????

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 04/01/2010 à 16h16 - (79258)
@Petit Coeur : pas faux, c'est un peu pour ça que je préfère l'album Djinn de Melechesh aux deux suivants (néanmoins très bons).

ennemi
Membre enregistré
Posté le: 04/01/2010 à 17h42 - (79263)
l'album précédent était excellent
mais aucun rapport avec melechesh

TheAncientNone
IP:90.57.230.130
Invité
Posté le: 04/01/2010 à 18h08 - (79264)
ouais mais on s'en fout ennemi, c'est juste histoire d'accrocher quelques porte monnaie avec une etiquette

Arnahud
IP:91.168.251.170
Invité
Posté le: 04/01/2010 à 23h30 - (79274)
Hé c'est vraiment pas mal! Au début j'ai cru que c'était Légion au chant.

Nark0tiks
Membre enregistré
Posté le: 05/01/2010 à 21h12 - (79331)
Effectivement ça à l'air assez sympa! Quelqu'un aurait d'autres groupes ajoutant un petit côté exotique à leur musique à proposer? Genre Melechesh ou Arkan?

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 08/01/2010 à 19h51 - (79518)
Wow ça pète bien ce groupe ! Merci pour la découverte ! ^^

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 08/01/2010 à 20h21 - (79519)
Par contre je ne vois pas en quoi la "sur-prodcution" gène en quoique ce soit (d'ailleurs je suis de ceux qui pensent que "Emissaries" de Melechesh est de loin leur meilleur album.. "Djin" est sympathique mais assez immature je trouve) : c'est loin d'être synthétique, ça sonne bien, c'est propre et je vois assez mal ce genre de groupe avoir la même prod que Primordial par exemple (production organique par excellence selon moi) pour la bonne et simple raison que ça joue relativement vite et à l'instar d'un Nile par exemple, tu ne peux pas avoir une production "ultra-naturelle" au risque de rendre la musique totalement brouillon (et vu la qualité des compos ce serait vraiment dommage).
Et puis non franchement, ils sont très loin d'être au niveau des prod de death technique tout simplement affreuses de ces dernières années (quoique en 2009 des groupes comme Obscura, Augury ou même Nile ont pas mal tiré leur épingle du jeu niveau prod bien propre sans sonner pour autant synthétique).

carnioxus
Membre enregistré
Posté le: 10/01/2010 à 09h45 - (79550)
Ravi de cette découverte, merci! Les morceaux sont impressionnants, des voyages musicaux aussi intenses, on en redemande. Le métal est vraiment mondial !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker