ROTTEN LIVER - Purification by Debauchery (Mortis Humanae) - 31/10/2013 @ 23h03
Des récents bouleversements dans ma vie personnelle font que le Morbihan est soudainement devenu une terre chère à mon cœur. C'est donc avec une attention toute particulière que je me suis penché sur ce "Purification By Debauchery", premier EP des Vannetais de ROTTEN LIVER. Avec un nom pareil on pourrait s'attendre à du brutal death metal, voire du goregrind mais il n'en est rien, c'est plus du côté du black metal qu'il faut chercher pour trouver le style pratiqué par ce jeune groupe qui existe depuis 2010.

Au programme de ce EP qui sort sur le label marseillais Mortis Humanae, quatre titres pour une bonne vingtaine de minutes de musique, largement de quoi se faire une idée assez précise du potentiel de ce jeune groupe. Je vouas parlais de black metal en début de kronik mais il serait tout de même très réducteur de résumer le style du groupe à cette simple dénomination. En effet, si on trouve certains éléments qui rapprochent indéniablement la musique de ROTTEN LIVER du métal noir (les vocaux hurlés, même si ceux de J.L. le chanteur (et également bassiste) sont moins haut perchés que ceux de la majorité de ses collègues, les parties rapides, les blasts...), on sent que le groupe a déjà assimilé et digéré les codes inhérents au style et a d'ores et déjà décidé de s'en affranchir et de se forger sa propre identité.

A l'instar de DARKTHRONE sur son excellent dernier album "The Underground Resistance", ROTTEN LIVER a jeté un sérieux coup d’œil dans le rétro au moment de composer ces quatre titres et nous balance donc un black metal teinté d'influences heavy et thrash vraiment pas dégueus. Là où la démarche des bretons diffère, c'est qu'eux ne se sont pas jetés à corps perdus dans le revival 80's qui sonne carrément comme à l'époque mais ont plutôt choisi de bien digérer ces influences et de les intégrer dans son black metal de 2013 qui ne sonne pas pour autant spécialement moderne mais lorgne du côté de la Scandinavie pour les parties atmosphériques.

Les compos sont solides et bien construites. Les parties catchys s'enchaînent sans temps mort, gardant continuellement l'attention de l'auditeur en éveil. Le tout est soutenu par une production plus qu'honnête qui met bien en valeur la musique du groupe. Bref, une première bouteille à la mer plus que prometteuse.


Rédigé par : Sheb | 7,5/10 | Nb de lectures : 11304




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker