ROSETTA - The Anaesthete (Debemur Morti/Season Of Mist) - 07/02/2014 @ 08h43
Il ne faut pas se fier à l’artwork sans quoi, jamais on n’osera mettre la main sur ce disque.
Il ne faut pas se fier au patronyme du groupe sans quoi, jamais, sauf si on est un fan des frères Dardenne, on n’osera jeter une oreille sur ce groupe.
Il ne faut pas se fier au logo sans quoi, on sera bien étonner de constater que ROSETTA na joue ni du black, ni du pagan.
Il ne faut pas se fier à la tracklist sinon on risque de ne pas comprendre grand-chose.
Il ne faut pas se fier à ce qu’écrit un chroniqueur sans quoi, on ne découvrirait jamais un groupe comme ROSETTA.

Ceci étant dit, on peut maintenant parler, un peu, de musique. ROSETTA est un groupe de Philadelphie et joue du post machin à tendance hardcore-post metal et « The Anaesthete » est leur quatrième album (sans compter les splits), déjà, et pas leur meilleur. Ni le moins bon, quoique. Le problème majeur de ce disque c’est qu’il n’apporte pas grand-chose au groupe ou au style de postmetalcore qu’il pratique. Les morceaux s’enchaînent sans rien de vraiment marquant. Un disque homogène dans son homogénéité en fait. C’est propre, bien fait mais sans sel, sans vie, sans génie. Une espèce de disque de fonctionnaire efficace, propre et réglé comme du papier à musique.

Le premier titre « Ryu », qui est aussi le plus long de l’album, ouvre bien le disque, au final, on devra constater à regret qu’il sera le meilleur. Les riffs sont efficaces, d’un classicisme à toute épreuve mais ils font le boulot. La voix, classique aussi, dans le pur style post hardcore est bien placée et contraste bien avec les nappes de guitares qui jouent sur la dualité entre agression et calme. Le b.a-ba de toute musique en « post ». Le souci majeur de ce disque c’est que le groupe se contente de ça jusqu’au bout. Et « The Anaesthete » affiche une petite heure au compteur, au bout d’un moment ça fait beaucoup. Pourtant le groupe n’est plus un jeune perdreau de la scène, ses premiers albums étaient de qualité mais il semble que depuis « The Determinism Of Morality » le groupe de Philadelphie tourne en rond, à la recherche d’un second souffle, sans parvenir à se renouveler.

Sur la forme on comprend très bien ce que le groupe veut faire mais leur démarche manque de passion, de couilles, de vraie recherche. On trouve quelques bonnes choses, le titre d’ouverture ou un morceau comme « Oku » ou « Hodoku » par exemple qui se démarquent un peu du reste par une qualité de composition supérieure mais c’est finalement bien peu pour un groupe capable de sortir un album comme « The Galilean Satelite » ou « Wake Lift » par exemple. On ne retrouve plus la flamme qui les animait, remplacée par l’habitude, la routine. Un disque pas désagréable mais qui s’étiole au fil des écoutes et qui ne possède pas ce petit goût de revenez-y. Une fois rangé il y’a de fortes chances pour qu’on ne le sorte plus jamais de son étagère ou alors en tant que musque de fond, mais vous avouerez que c’est un peu triste.

http://www.rosettaband.com/ - 176 visite(s)

Ecoute intégrale - 85 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 12.5/20 | Nb de lectures : 11963




Auteur
Commentaire
Nokturnus
Membre enregistré
Posté le: 07/02/2014 à 11h02 - (110913)
Une déception ce disque, tellement générique, après les superbes premiers albums...



LabradoroftheDesert
IP:194.51.114.29
Invité
Posté le: 07/02/2014 à 16h36 - (110920)
C'est comme une tranche de saucisson 100% jambon St aulnay...c'est bon, c'est light, mais il te manque du gras....Déception pour ma part également

ralph
IP:84.99.129.93
Invité
Posté le: 08/02/2014 à 23h03 - (110925)
Pas écouté celui-là mais je vous conseille vivement de vous pencher sur les précédents, à mon sens Rosetta est (était ?) bien meilleur que beaucoup de groupes plus connus dans le même style (les très ennuyeux Cult of Luna, Amenra ou Year of No Light).
Et puis des parties de batterie intéressantes dans le postcore, hé ben ça coure pas les rue ma brav'dame !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker