RORCAL/PROCESS OF GUILT - Split (Lost Pilgrims) - 20/11/2014 @ 08h25
Avec le retour en grâce du LP vinyl, les splits et eps se multiplient, le support se prêtant parfaitement à ce type de format. Puis les splits c’est souvent l‘occasion de découvrir de nouveaux groupes prometteurs ou totalement inconnus. C’était le cas avec Young And In The Way, groupe monumental que j’ai découvert grâce à leur split avec Withdrawal et c’est aujourd’hui PROCESS OF GUILT que je découvre, sorti de nulle part en ce qui me concerne, grâce à leur collaboration avec les suisses bien connus de RORCAL. Et c’est peu dire que malgré la qualité des helvètes, la grosse mandale de ce split est administrée par les portugais de PROCESS OF GUILT pourtant actifs depuis 2002 mais qui étaient parvenus à échapper à mes radars jusqu'à maintenant. D’après leur fiche promo, les portugais livrent ici les titres les plus lents et lourds de leur discographie. Ce que je peux aisément croire à leur écoute.

RORCAL, qui ouvre le split, lui, fait le chemin inverse, les trois titres proposés ici filent pied au plancher. On ne les savait pas à ce point amateurs de vitesse, de trémolos épiques et de blasts sortis du Grand Nord. Après les deux agressions qu’étaient « Heliogabalus » et « Vilagvege », il était difficile pour eux de faire plus écrasant alors on change de technique, on lâche les cheveux et on trace sa route à fond les ballons. Pas l’temps de niaiser, on est pas la pour philosopher Carpentier. Bien sur, sur leur dernier album, les suisses faisaient déjà montre de leur capacité à affoler le compteur BPM mais cette fois le doom/post/sludge du passé fait place à une vraie sensibilité black metal. Froids et hostiles comme un fjord, les trois morceaux « IX », « X » et « XI », suite logique de la numérotation de « Vilagvege », s’inspirent du black metal norvégien tout en lui apportant une dose de modernité et des habits plus contemporains. Pourtant « X » dans sa composition et sa structure n’aurait pas dépareillé sur un des premiers albums de Taake ou de Tsjuder par exemple. Cet e.p semble plus direct, plus Metal que ce qu’a pu sortir le groupe jusqu’à aujourd’hui, comme un gros glaviot jeté à la face d’un mec qui nous a brisé les noix toute la journée, à un moment faut que ça sorte et que ça file droit. C’est vraiment l’impression que donnent ces trois titres de black metal froid, glaçant, tranchant et brutal mais qui sait ménager ses effets en ralentissant le tempo comme pour nous rappeler qu’en matière de lourdeur et de lenteur, RORCAL sait aussi y faire. Trois bons morceaux de black-metal néo-conservateur. Le terme n’est pas à prendre péjorativement, il symbolise cette manière qu’ont les suisses, Vuyvr en tête, de mêler le black metal du début des années 90 aux sonorités de 2014. La prod est là aussi, entre un son puissant made in 2014 et une petite brosse necro ou raw qui pique le visage et fait plisser les yeux comme dans le temps. Une (très) bonne prestation donc pour les suisses mais pas aussi convaincante que le « Incineratd Gods » de leurs compatriotes et amis de Vuyvr.

PROCESS OF GUILT maintenant qui dès l’entrée de voix de leur vocaliste annonce la couleur : on n’est pas là pour déconner mais pour casser des têtes. Salement de préférence. Les portugais apportent une bonne dose de muscles et de violence à leur musique d’inspiration neurosisienne. Comme si la bande de Kelly et Von Till s’était mis à travailler sur des chantiers et à fréquenter la salle de sport pour prendre en masse et en muscles. Leur partie du contrat se compose d’un morceau décomposé en trois temps ce qui donne « Liar (Movement I – Movement II et Movement II) ». Trois parties donc qui alternent lourdeur estomaquante, noirceur et rage contenue qui ne demande qu’à exploser. Les guitares schizophrènes semblent tout à la fois fortes et fragiles, menaçant de claquer à tout de moment pour balancer sa haine à la face du monde. La différence se fait là, cette capacité à retenir ce que tout le monde aurait déjà depuis longtemps évacué à coups de blast, PROCESS OF GUILT le garde en lui et transforme cette urgence, cette frustration en force. Une forme de masochisme quelque part car oui, la douleur peut-être belle, faire plaisir, d’une façon certes perverse mais tout de même. Porté par un son vraiment lourd et compact, les portugais prouvent, avec ce split, qu’il faut compter avec eux lorsqu’on parle de lourdeur et d’atmosphères viriles et poisseuses. Le genre de mec hyper balèze, qui ne paie pas de mine et qui pourrait étaler n’importe quelle petite brute venue d’un coup de latte mais qui préfère ruminer sa colère et sa haine pour s’en repaître une fois seul chez lui. PROCESS OF GUILT est le genre de mec à porter un cilice sous ses fringues. Pour son plaisir évidemment mais aussi pour le nôtre parce qu’à la fin de ces trois titres, on en redemande.



Ecoute Intégrale. - 74 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 7.5/10 | Nb de lectures : 9803




Auteur
Commentaire
grrr
Membre enregistré
Posté le: 20/11/2014 à 10h47 - (114831)
J'avais posé une oreille sur quelques trucs de RORCAL sans vraiment m'y attarder et je ne connaissait pas PROCESS OF GUILT... Mais là, pour le coup, double grosse baffe!!
Merci pour la découverte!


grrr
Membre enregistré
Posté le: 20/11/2014 à 10h55 - (114832)
*connaissais*


gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 20/11/2014 à 17h47 - (114837)
PoG ont clairement changé de division avbec ce disque.
Rorcal me déçoivent un peu.



Maxgrind
IP:2.8.13.207
Invité
Posté le: 20/11/2014 à 18h42 - (114841)
Process Of Guilt, compo de mammouth qui t'écrase ! J'adhère !

daminoux
Membre enregistré
Posté le: 21/11/2014 à 09h26 - (114847)
PROCESS OF GUILT vainqueur par Ko...



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker