ROGASH - Supremacy Undone (War Anthem/Season of Mist) - 17/01/2014 @ 08h04
En voilà un groupe totalement inconnu car hormis sur la page de leur fesses du bouc et celle de leur label on ne trouve absolument aucune information sur ce quintet allemand qui sort son premier album (masterisé et mixé par Dan Swanö lui-même), et qui se retrouve signé chez War Anthem Records (Purgatory, Legion of the Damned, Postmortem...).

Cependant ne vous attendez pas à du pagan ou folk metal avec les lutins, les elfes et tout le toutim, car même si leur nom est directement inspiré du Seigneur des anneaux (Rogash étant un troll demeurant dans la région d'Angmar) et contrairement à sa signification dans la saga de J.R.R. Tolkien et la Terre du Milieu, les germaniques pratiquent ici du bon gros death metal qui tâche, loin des Finntroll, Korpiklaani et consorts ...

On retrouve en effet tous les éléments typiques qui ont fait le succès de leurs compatriotes d'Obscenity : chant hyper guttural (certes un peu monotone et qui ne varie pas des masses mais qui envoie suffisamment la sauce), des morceaux bien brutaux et rentre-dedans, et enfin beaucoup de parties rapides et de blast. Le tout est agrémenté de passages lents, de solos bien ficelés, des compositions assez courtes et directes et on obtient à un disque sans fioritures mais totalement efficace.

Celui-ci est d'une durée idéale, 43 minutes pour 14 titres (intro comprise), ces derniers oscillants entre le style à la suédoise ("Desolate"), le death-gore américain (l'énorme "The Forsaken", "Gattung Mensch" avec quelques relents modernes) et d'autres se partageant entre parties lentes et death plus old-school ("Kingdom of grief", "Rogan abomination") et quelques passages thrash ("Bloodgates Rising").

Le groupe qui a notamment fait la première partie de Paganizer en début d'année 2013 (et qui jouera au Party San cet été) est techniquement très affûté, la production est excellente et très homogène et les compositions sont très bonnes même si parfois on sent une certaine linéarité et répétition des idées.

Sans révolutionner le genre, on a une excellente surprise bien brutale et exécutée, les allemands ont visiblement du potentiel qui sera à confirmer lors du prochain album.


Rédigé par : GabinEastwood | 15/20 | Nb de lectures : 11550




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker