RISING DARK - Apocalyptic (SG) - 29/02/2012 @ 23h25
C’est bien connu, la nouveauté ça ne sert à rien et ça n’apporte rien. Et de toute façon c’était mieux avant, alors refaisons ce qui se faisait avant plutôt que de se casser les dents sur quelque chose de prétendument neuf qui ne marchera pas. C’est ce qu’ont dû se dire la grande majorité des groupes du revival Thrash, subitement apparu vers 2007-2008 et qui a un peu fait « pschiiiit ». Reste donc quelques groupes formés à cette époque, mais qui ont traîné à enregistrer un premier album et à le sortir, qui débarquent donc dans les bacs après la guerre. Et pendant ces temps, les vieux schnocks se sont mis à autre chose, comme le Death old-school dont le revival a un peu mieux fonctionné ou les quelques formations qui se sont mises à photocopier MERCYFUL FATE et les premiers MAIDEN.

RISING DARK, groupe italien formé en 2007, est bien conscient d’être arrivé après la guerre alors que tout est rasé et qu’il n’y a plus rien. D’où le nom d’album Apocalyptic et la pochette qui en est une bonne illustration (le dessin est un peu moche, mais ça a son charme). Leur label aura beau cataloguer ce skeud « Thrash Core », il n’y a rien à faire Apocalyptic est bien un disque de pur Thrash nettement old-school. Plutôt que d’emprunter à quelque chose de prétendument « core », RISING DARK lorgne vers le Death en agrémentant son Thrash de vocaux growlés (qui doublent parfois le chant principal) et de quelques riffs plus brutaux et pesants. Sinon guitaristiquement et vocalement parlant, on est ici en plein terrain Thrash, avec ses rythmes incisifs et entraînants. Après une intro qui pose l’ambiance, RISING DARK ne fait pas les choses à moitié avec 6 morceaux plutôt longs, allant de presque 6 minutes à plus de 7. Le Thrash proposé ici est très classique, et pas forcément mémorable. La mayonnaise commence à prendre à partir de "The Bofoid" qui est très efficace avec des rythmiques qui cognent bien (la prod est vraiment bonne), morceau qui sera suivi de "Yog Sothoth" dont le départ mélodique accompagné de grosses voix death et d’accès clairs épiques fait presque penser à du SEPTIC FLESH ! Mais le Thrash reprend vite ses droits, pourtant après le classique mais bonnard "Your Blood Is On My Hands", RISING DARK se fourvoie avec l’horrible METALLICA-Piano-Power-Ballad "Phoenix" en guise de conclusion de Apocalyptic, avec un chant clair de mauvais goût.

Comme toujours avec du Thrash, l’originalité ne compte pas mais plutôt l’énergie. Le problème est que Apocalyptic est un brin hétérogène, avec des morceaux très convenus, d’autres efficaces, d’autres ratés. Mieux vaut retenir quelques riffs bien inspirés, surtout que RISING DARK n’a pas encore toute la maîtrise, notamment au niveau du chant Thrash un peu quelconque. Un groupe qui aurait été noyé dans le revival et qui apparaît un peu vain aujourd’hui, bien que les incursions death sont plutôt convaincantes. Si le groupe est amené à perdurer, il pourra peut-être proposer quelque chose d’un peu plus personnel et intéressant. Apocalyptic est un disque de Thrash correct dans l’ensemble, mais s’adresse surtout à ceux qui préfèrent la quantité à la qualité.

This Is War - 58 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 12.5/20 | Nb de lectures : 10965




Auteur
Commentaire
hainemijure
IP:93.14.83.241
Invité
Posté le: 01/03/2012 à 10h23 - (100765)
Le Chanteur essaye d'imiter Chuck Billy (Testament).

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker