RISE AND FALL - Faith (Deathwish) - 25/05/2012 @ 08h01
Pour une fois, on va zapper la phase « présentation » et attaquer directement les préliminaires vu que, grâce à « Our Circle Is Vicious », les Belges sont devenus une des locomotives de Deathwish et de toute la scène hardcore crassoux moderne. « Faith » est leur dernier album en date et que dire sinon qu’il est une fois de plus de qualité mais qu'il y a un mais. Avant de passer à la musique, nous allons parler du concept, de l’objet « Faith » livré dans un digipack cartonné assez fragile mais avec quatre feuillets différents, représentant les quatre éléments, à glisser dans la pochette histoire de changer les humeurs et d’adapter la pochette à son état d’esprit. Niveau lyrics, tout tourne autour de la foi, du destin et de l’interaction de l’un sur l’autre. Un peu sur la vie et la mort aussi. Le groupe livre ce qu’on pourrait appeler un concept album. A ce niveau-là, il n'y’a rien à redire, les Belges n’auront jamais livrés un travail aussi ambitieux et d’une telle qualité d’écriture. « Our Circle Is Vicious » était un concept album d’ambiances et de constructions musicales, « Faith » est un concept album thématique.

Pour respecter et conserver leur son, les belges se sont payés les services de Kurt Ballou, docteur ès son « proprement sale » qui leur a pondu un rendu sonore de derrière les fagots. Un son chaotique mais clair, puissant mais pas surproduit et surtout très riche. On capte chaque variation d’atmosphères, chaque mélodie, chaque petite note. A la rigueur, si on prête l’oreille on pourrait presque entendre le son du mediator frappant les cordes. Tout comme pour l’écriture, « Faith » est la meilleure production du groupe à ce jour. Pas bégueules, les Flamands ont invité le nounours de Converge à gratouiller et brailler sur le titre final. Mais… on vient au mais qui touche la partie purement musicale de ce « Faith ».

Rien de très grave, je vous rassure, cependant j’espérais un peu plus du groupe après un « Our Circle Is Vicious » qui flirtait avec les cimes musicales. « Faith » effectue une petite régression temporelle et se place d’emblée dans les pas de « Into Oblivion », plus immédiat, plus efficace mais moins ambitieux que son prédécesseur il laisse un tout petit goût de trop peu en bouche, on aurait aimé le groupe plus ambitieux, le voir surfer sur les parties lourdes et plus « post » misent en place sur « Our Circle » et pousser plus loin dans cette direction. Mais c’était oublier les racines foncièrement hardcore et punk du quatuor qui se relance à corps perdu dans le hardcore sale et crusty. Dix titres pour vingt-huit minutes de musique (dont sept pour le seul titre final), les Belges filent à toute allure et font vrombir guitares et basses. C’est toujours hargneux et agressif (formidable « Deceiver », détonnant « A Hammer And Nails ») parfois plus mélodique comme sur le dyptique « Burning At Both Ends » ou « Things Are Different Now » mais toujours punk dans l’esprit. Du sang, des cris, de la sueur et des larsens. Beaucoup de larsens, de sons dissonants venant étoffer l’album, parfois un peu artificiellement il faut bien le dire.

Sur la première partie de l'album le groupe sert la soupe mais le fait très bien et livre une soupe excellente, pleine de gras, de gros morceaux et parfaitement épicée. C’est délicieux mais ça reste du basique made in RISE AND FALL. Il faut vraiment attendre « Breathe » et « Faith/Fate » pour entendre des choses nouvelles. Et encore pas si nouvelles que ça puisque le groupe en avait posé quelques bases tout au long de leur discographie passée. « Breathe » apparaît comme un titre un peu plus lourd et tendu que la moyenne, on sent vraiment le désespoir sortir de la gorge et des tripes des Belges. Sur « Our Circle is Vicious » ils semblaient jouer leurs vies, ici on a l’impression qu'ils se font un peu plus plaisir en convoquant tout un tas d’invités de marque (Stephen Bodsky, Justin DeTore, Kevin Baker entre autres) comme le prouve l’excellent clip illustrant « Hidden Hands » regroupant la fine fleur du H8000. Les Belges ravivent aussi la flamme du rock’n’roll des débuts avec des petits soli à l’ancienne comme DJ Abdel et des chœurs old school. Enfin le groupe s’en va sur des sonorités sludgy plus plombées que le reste de l’album comme le font beaucoup de groupe du style, ça semble être dorénavant un passage obligé de finir sur un titre à rallonges d’autant que celui-ci tranche avec le reste de l’album hyper immédiat, brut de décoffrage et qui avait le feu aux couilles. « Faith » se présente comme un menu best-of de ce que sait faire le groupe.

Je vous rassure, l’album reste d’excellente facture et offre tout ce qu’on peut attendre d’une sortie de chez Deathwish mais on sent poindre une petite touche d’essoufflement dans le son et les compositions. Rythmé, rapide, efficace et sauvage, RISE AND FALL "fait le boulot" comme on dit mais le tout manque légèrement de « corps » et de nouveautés. Pour terminer je me devais de dire un mot sur l' E.P qui avait précédé de peu ce nouvel album. Deux titres avec sur la face A l’excellent « Deceiver » présent sur « Faith » et en face B une très bonne reprise du « Sinking In Sin » de Congress preuve supplémentaire que le groupe ne renie pas ses racines. Dommage que cette reprise qui, malgré l’adoration que je voue à Congress est vraiment très très réussie, respectueuse mais différente, ne se trouve pas en fin d’album, elle aurait constitué un vrai beau cadeau pour les fans de la première heure. Une petite pointe d’amertume donc qui reste en bouche à la fin de l’écoute de « Faith» . L’album reste très bon mais voilà qui aime bien châtie bien. C’est pour leur bien après tout.

My_____ - 105 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 15.5/20 | Nb de lectures : 12836




Auteur
Commentaire
isilion
Membre enregistré
Posté le: 25/05/2012 à 11h37 - (102203)
J'étais pas un grand fan de Our Circle is Vicious et je suis content qu'ils soient retourné vers un truc plus direct et pêchu. Un des meilleurs skeud de cette année pour moi. 18/20



daminoux
Membre enregistré
Posté le: 25/05/2012 à 11h50 - (102205)
pour moi excellent album.... je ne suis pas un grans fan de "Our Circle Is Vicious" car trop porté sur les emotions... mais la je trouve qu'il conjuge bien la hargne des premiers meme plus couillu d'avant... avec un coté emotionnel, dans l'urgence... en plus la produit est comme d'habitude au petit oignon a la limite étouffante... qui cloture sur un larsen infini(pour le vinyl).. l'objet est tres fragile... mais vraiment classe.. pour la reprise je pense que les fans du groupes on prit le 7"(dans mon cas, je l'ai)



Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 25/05/2012 à 13h04 - (102208)
Ils n'ont pas pensé au fan de CONGRESS qui n'ont pas de platine :(

Pour résumer, je trouve que c'est un bon album mais que ça ronronne tranquillement quoi.

vieillebranche
Membre enregistré
Posté le: 26/05/2012 à 20h37 - (102217)
Perso j'avais adoré le précédent, je "m'inquiète" donc un poil à la lecture de la chronique, mais bon comme ça a été dit c'est pas un changement radical non plus, plutôt un retour aux sources!
Je vais donc m'écouter ça sans plus tarder!!
Je pense par contre qu'il n'est pas facile de toujours évoluer vers plus de, plus de..., et que si c'est ce qui les botte et qu'ils font bien, autant rester sur de la valeur sûre! (on les traitera de répétitifs dans ces cas là, mais bon c'est le jeu à chaque fois!)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker