RIOTGOD - Driven Rise (Metalville) - 02/06/2014 @ 07h45
Riotgod partage deux musiciens avec Monster Magnet, Bob Pantella à la batterie et Garrett Sweeny à la guitare. Pourtant, ce groupe est loin de l'ersatz qu'un pessimisme légitime pousserait à envisager a priori. Certes, le groupe du New-Jersey joue dans la catégorie du Hard-Rock marqué par les années 70 et habille son univers de références Space-Rock. Il n'est pas le seul ! L'époque est en effet marquée par une ruée vers l'authenticité dont témoignent l'émergence d'une scène Classic-Rock et le foisonnement du Stoner. Dans cette effervescence, « Driven Rise », troisième album du groupe, révèle de formidables atouts qui permettent à Riotgod de se distinguer et d'affirmer une personnalité intéressante au potentiel très prometteur. Emballé dans une pochette sci-fi rétro-futuriste et une production old-school homemade de très bonne facture, « Driven Rise » dévoile une grande diversité et une inspiration sans faille. La session rythmique est béton. Furieuse dans les morceaux les plus Rock N' Roll, elle sait aussi développer des grooves visqueux dans la lourdeur des titres plus Doom. Le guitariste s'en donne à cœur joie, tant dans les riffs dont la palette couvre un pan considérable de l'Histoire du rock, que dans les excellents solos qui font mouche systématiquement. Enfin, le chant est indéniablement le point fort du groupe...

La voix mutante de Sunshine s'appréciera malgré tout selon la subjectivité de chacun. Elle déconcerte ou captive. Dans un registre principalement medium aigu, elle rappelle à la fois l'animalité sensuelle de Robert Plant, la rage malsaine de James Hetfield ou encore d'Axl Rose à la fin des années 80 et plus posée, elle emprunte des accents à Chris Cornell ou encore à Layne Staley dans l'approche de certaines mélodies. Elle marque ainsi d'une forte personnalité « Driven Rise » en apportant des influences anachroniques par rapport à l'inspiration musicale ancrée dans les années 70. La voix hors-norme, originale de Sunshine sert en plus un travail inspiré, techniquement parfait et toujours mélodique même dans la puissance.

Le contact s'établit avec « Driven Rise » de facture classique mais enrichi par le chant et les solos. « They Don't know » surprend par l'alternance de guitares enthousiastes jouant comme une section de cuivres avec des refrains malsains puis par son final Space-Rock inattendu et somptueux. « Grenade And Pin » et son ouverture mélodique rappelleront la scène grunge, Soundgarden et Alice In Chains particulièrement. Trois morceaux, trois univers, des musiciens au top, un chanteur habité. Forcément, ça accroche et finalement tout l'album est ici résumé. Chaque morceau est une surprise. « Sidewinder » et son rock lent, plombé d'ambiances pesantes, le 70's « Prime Moment » annoncé par une intro rappelant Led Zep, « Positronic », sa longue intro planante et ses cithares, l'énervé « Davos », « Melisandre » plus froid, martial et oppressant, l'excellent « You're My Waste Of Time » aux riffs Sabbathiens et aux percus massives et enfin la power-ballad, « Beg For Power » qui montre toutes les possibilités mélodiques du chanteur avant de clore l'album par un solo émouvant. (*)

Pourtant fan de Monster Magnet, leur dernier album attendu avec impatience m'avait pourtant déçu et avait rapidement délaissé ma platine à force de lassitude. Souvent comparé à son grand frère, à tort, Riotgod délivre ici un « Driven Rise » de haute volée, inspiré musicalement et illuminé par la présence d'un chanteur multifaçettes aussi fascinant qu'envoûtant. A découvrir et à suivre de près !

(*) : Attention, il est possible que le tracklisting comporte des erreurs dans ma version du disque...





Rédigé par : TheUgly | 15/20 | Nb de lectures : 11121




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker