RESCUE RANGERS - Manitoba (Trendkill/Season Of Mist) - 10/02/2012 @ 08h04
J'attendais impatiemment le nouvel album des marseillais de RESCUE RANGERS, car leur premier effort (« Guitars and dust dancing ») m'avait mis une bonne claque à sa sortie en 2008.
Entretemps le groupe a joué en première partie de HERMANO, BRANT BJORK, MONDO GENERATOR et DEVILLE, excusez du peu. Le power trio a aussi connu une instabilité de line-up, avec le départ de Christophe, le bassiste originel, qui est finalement revenu l'an dernier. Un retour au bercail effectué après l'enregistrement de « Manitoba », ce qui explique que l'album ait été enregistré en duo par Pierre (batteur) et Pascal (chanteur-guitariste), ce dernier s'étant chargé de la basse.
Pour ce nouveau disque, les RESCUE RANGERS se sont donnés les moyens de leurs ambitions. Il a été enregistré dans leur home studio (par Pierre), et mixé aux Etats-Unis par Jason Groves (du groupe ASYLUM ON THE HILL) et masterisé par Nick Zampiello et Rob Gonela au studio New Alliance East (qui ont notamment bossé avec UNSAFE, THURSTON MOORE, CAVE IN, ISIS).
Il faut aussi savoir que Dave Angstrom, le guitariste de HERMANO (et de ASYLUM ON THE HILL), et Nick Oliveri (KYUSS, QUEENS OF THE STONE AGE, MONDO GENERATOR) ont sympathisé avec nos Rangers du risque lors des concerts cités plus haut et, plus important encore, ont craqué sur leur musique. C'est la raison pour laquelle nous retrouvons ces deux musiciens en invités prestigieux sur « Manitoba ».

Alors qu'en est-il de ce nouvel album?

On peut déjà dire que le son est à la hauteur (ce qui n'était pas toujours le cas sur le premier disque). Un son gras, épais (« fat » comme on dit dans les milieux branchés) mais clair, qui sied parfaitement à la musique des RESCUE RANGERS.
Ensuite que c'est un album un peu moins immédiat que « Guitars and dust dancing », qui demande plus d'écoutes avant d'être apprivoisé. Mais une fois qu'on est entré dedans, et qu'on commence à en percevoir toutes les richesses, la récompense n'en est que plus grande.

« Manitoba » débute avec un « In time, pal » très Rock N' Roll et accrocheur. Agrémenté de solos incendiaires de l'ami Angstrom (qui participe aussi aux voix). Un morceau d'ouverture parfait, qui donne la grosse patate.
On retrouve le côté Stoner Grunge (pour schématiser) qui faisait le charme du premier skeud avec le titre suivant, « The blank ». Up-tempo énergique sur lequel Pascal s'arrache les cordes vocales.
« Ape shall not kill ape » a un petit côté QOTSA pas dégueu, et un excellent break/riff de relance au milieu de ce morceau court (2 minutes 30). L'album est d'ailleurs gavé de bons riffs simples et efficaces.
Avec « New astronomy », nous sommes dans un territoire plus surprenant, quelque chose de plus atmosphérique. Cette chanson est à mes yeux une des perles de l'album. Tout y est superbe, que ce soit les parties de guitare et de basse (c'est le seul morceau sur lequel joue Christophe) ou les mélodies vocales (à la ALICE IN CHAINS). Tout ça ponctué d'un très beau solo de guitare.
On retrouve ce gros travail sur les harmonies vocales sur le morceau suivant, « Why so serious ». Un titre remarquable dans l'esprit de NIRVANA période « In utero » (avec là encore un chant bien énervé à la fin).
Les RESCUE nous proposent ensuite « Done, gone », un joli intermède acoustique. Presque frustrant car très court (35 secondes), mais qui est là pour aérer un peu l'album.
Et la transition vers le morceau-titre se fait naturellement. « Manitoba » est un mid-tempo lourd et rampant, monolithique mais avec du relief, qui fait merveille.
En parlant de lourd, le summum est atteint sur « Creeper, the one who creeps », qui donne carrément dans un Heavy à la BLACK SABBATH. Et sur lequel on retrouve Oliveri, qui vient étonnamment poser des vocalises dans les aigus, presque à la... John Garcia!
« Done. Gone » prouve une nouvelle fois que les RESCUE RANGERS ont décidé d'expérimenter différents styles, et de sortir des sentiers battus du Stoner (terme aujourd'hui fourre-tout et qui ne veut plus dire grand chose au final). On baigne dans un Rock très mélodique (assez proche des FOO FIGHTERS), qui lorgne même vers la Folk de NEIL YOUNG. Un long titre audacieux de 8 minutes, avec des solos tout en feeling, qui marque encore un point.
Nous ne sommes pas au bout de nos surprises juste après, avec le planant « New astronomy (reprise) ». Une courte chanson instrumentale d'1 minute 30 qui s'aventure dans les contrées de PINK FLOYD!
L'album se termine d'une façon mélancolique, avec une autre perle : « You are here ». Power ballad sombre qui vous fout la chair de poule, et dont la sublime seconde partie s'élève carrément au niveau d'un ALICE IN CHAINS.

A l'arrivée, « Manitoba » est un album dans lequel on retrouve les ingrédients Heavy Rock qui nous plaisaient sur « Guitars and dust dancing », mais qui pousse davantage l'expérimentation (déjà présente sur certains titres du premier opus). Pascal a encore progressé au niveau du chant, que ce soit dans les voix claires ou éraillées, ou dans les harmonies vocales. Les influences citées plus haut sont totalement digérées, on n'est jamais dans le plagiat copier-coller. A mon avis, le groupe a trouvé son vrai son et sa propre personnalité.
« Manitoba » est un album riche, varié, bien équilibré, qui permet aux RESCUE RANGERS de franchir un palier. Et d'être actuellement au niveau des meilleurs groupes internationaux du genre, ni plus ni moins.
Ces mecs ne trichent pas, continuent de tracer leur chemin coûte que coûte et ne surfent sur aucune vague opportuniste. Ce qui fait du bien, surtout quand on voit certains poseurs français qui faisaient du Neo Metal il y a encore quelques années et qui aujourd'hui nous la jouent Stoner, avec la panoplie qui va bien : barbe, chemise à carreaux, t-shirt « vintage » et wallet chain...
Les RESCUE RANGERS font du Rock avec un grand R. Et ils méritent tout notre soutien car il y a finalement très peu de groupes comme eux en France!


Rédigé par : Stéphane | 16/20 | Nb de lectures : 12583




Auteur
Commentaire
Madrigal
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2012 à 08h45 - (100353)
j'avais bien kiffé l'écoute sur vs... faut que le chope!



Iro
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2012 à 09h31 - (100359)
Super, super album!



Zen
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2012 à 10h39 - (100363)

La pochette a l'air vraiment sympa !!!


T R E N D K I L L
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2012 à 11h28 - (100366)
Orders : CD / LP / Tape...

trendkillrecordings.bigcartel.com/artist/rescue-rangers

Egalement dispo en digital Itunes, Amazon etc...

Free streaming VS, Deezer, Spotify !

Cover en grand :

cache0.bigcartel.com/product_images/42675969/rr_2.jpg

Gaahl
Membre enregistré
Posté le: 10/02/2012 à 14h56 - (100375)
ecoute sur Deezer, c'est super efficace



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker