RELENTLESS - Turn The Curse (Dogfight) - 22/04/2013 @ 07h08
La scène australienne révèle toujours quelques petites pépites. J'ai eu ma période « Australian Hardcore » avec des groupes comme Carpathian, Shinto Katana, Third Strike ou bien 50 Lions, combos dont certains CD continuent d'écumer mes différents lecteurs. « Tempest » de Third Strike étant devenu l'un de mes 5 nouveaux albums de chevet. Le « Lowest Of The Low » de l'hémisphère sud. Jetez-vous sur les sorties de chez Dogfight, LE label hardcore australien.
Comme ma vie, vous vous en foutez autant que les « Chtits à Las Vegas » , je viens vous parler de Relentless.

« Turn The Curse » est le second opus pondu par nos Australiens et je découvre le groupe avec ce disque. Energique, puissant et bien foutu, Relentless se rapproche énormément de la scène moderne old school US comme Cruel Hand, Backtrack, Trapped Under Ice ou Down To Nothing avec un soupçon de new school façon Terror... Si ces groupes vous parlent, vous savez à quoi vous attendre en écoutant « Turn The Curse ». Et vous aurez bien raison de le faire.

L'album ne démarre pourtant pas de la meilleure façon qui soit. Il faut dire que avec « With A Voice », dont les riffs standard et son final plagié sur « Reign In Blood », on a de quoi s'inquiéter. Pourtant, Dieu sait qu'il ne faut jamais se fermer à la première écoute. C'est bien à partir de « World I Despise » que les Australiens se fâchent : Singalongs de ouf, riff efficace et structure très bien agencée. Malgré le côté classique et presque linéraire du style, Relentless nous montre que l'on peut très bien étonner avec des basiques, tant que c'est bien ficelé. Prends « All We Know » par exemple : trois petites notes en étouffé, un couplet rageur et son refrain entêtant où tu te surprends à hurler « That's all we know ! » en choeur avec le groupe.
Pas de chichi, pas de fantaisies, pas d'instruments supplémentaires, Relentless s'est abreuvé de hardcore US période 90's et cela s'entend. En plein revival modern old school dont Miles Away reste le plus grand représentant australien, les petits gars prennent la relève, assurent leur territoire et s'affirment grandement.
Du killer riff, il y en a sur tous les titres : je parlais de « All We Know » mais d'autres titres peuvent également être cités. « Rise » devrait sans conteste faire partie des plus plébiscités en raison de son refrain surpuissant agrémenté de double grosse caisse et de singalong. Quant à son accélération agrémentée de son solo, elle est imparable. « Justice For None » est très new school dans son approche avec son riff simple et très métallisé, similaire à Dead Reprise. « Undefeated » sonne comme la quintessence de leur expression musicale avec son couplet agressif et sans concession, couplé à un refrain « terrorien ». « Undefeated » aurait très bien pu figurer sur un album de Terror.

Le son global, majestueux et totalement dénué de fantaisies, contribue au caractère sincère et classique que le disque inspire. Guitares faiblement désaccordées, vocaux mis en avant (très proches de Down To Nothing) et mixage très homogène, « Turn The Curse » ne se démarque pas par un son spécifique, le hardcore moderne old school ayant déjà sa propre marque de fabrique dans ce domaine.
J'ai parlé des singalongs ? Pas la peine d'en parler, ils sont omniprésents, pas de raison d'en tartiner des tonnes, leur puissance parle d'elle-même.

Classique dans sa configuration mais efficace dans son interprétation, Relentless nous livre ici l'un des premiers disques majeurs de hardcore, incontournable et immanquable, dont l'énergie ne cesse de prendre de l'ampleur à chaque écoute. Recommandé.

https://www.facebook.com/relentlessHC - 185 visite(s)

Clip de Undefeated - 100 téléchargements


Rédigé par : Vision Of Beuh | 15/20 | Nb de lectures : 11434




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker