RECUEIL MORBIDE - A NeverEnding Fight (Rupture/Season of Mist) - 28/11/2008 @ 08h58
3ème album pour les Francs-Comtois, après un « Hurt By Human Race » brutal et technique, et un « Waste of Senses » plus recherché et plus mélodique (enfin, tout est relatif, ça restait tout de même clairement brutal et intense).
Appréciant énormément ce groupe (tant sur album qu’en concert), j’attendais cette nouvelle déflagration sonore avec une grande impatience, bien que saisi d’une certaine appréhension, car, en plus du départ de J-Fi (le bassiste), le beugleur de service, le grand Mickey (dans tous les sens du terme...), a dû également entre-temps quitter ses compères, à cause d’un problème de gorge...
Appréhension compréhensible, tant le chanteur apportait aux compos du groupe, de par ses interventions vocales, qui oscillaient entre Growls caverneux, hurlements graves et cris aigus, mais toujours judicieuses et percutantes.
Mais le reste du groupe n’est pas manchot pour autant, et ils nous le prouvent avec ce « A NeverEnding Fight », album, vraisemblablement, de la maturité et du succès (en tout cas c’est tout le mal que je leur souhaite.)
Pour pallier le départ de Mickey, c’est Julien Truchan, hurleur en chef des excellents Benighted, qui a pris le relai sur cet album en tant que chanteur de session ; un chanteur en la personne de Jérôme (chanteur/guitariste du groupe Dismål) ayant été recruté par les R.M., mais après l’enregistrement de l’album, d’où le coup de main de Julien pour l’enregistrement des lignes de chants sur cet opus.
Et histoire de boucler cette rubrique « petites annonces et rencontres », sachez que Johan, le nouveau bassiste des R.M., officie également dans le groupe Dismål ; et quant à Jean-Fi, qui a quitté les R.M., il palpe désormais les cordes chez les (excellents) Diluvian.


A peine le CD promo reçu, la première chose qui frappe, c’est cette pochette, travaillée et recherchée, qui plante le décor... Un paysage vide et dévasté, où subsistent quelques arbres décharnés, de la désolation à perte de vue, avec au premier plan une espèce de bonhomme famélique et translucide... Simple, mais efficace, et assez réussie (en tout cas à mon goût).

Suite logique et brutale de « Waste of Senses », « A NeverEnding Fight » remplit parfaitement son rôle, et nous lamine la tronche à grand coup de Brutal Death teinté de Grind, un poil technique, un poil mélodique, mais extrêmement efficace !

Toujours aussi Brutal. Toujours aussi Accrocheur.
Et néanmoins, une bonne dose de changements par rapport à « Waste of Senses »...

En effet, pas mal de soli et de riffs plus mélodiques font leurs apparitions sur ce 3ème album ; et cependant, on a ici affaire à un album résolument brutal et dévastateur. Les riffs, sans rentrer dans les détails, sont globalement moins techniques mais plus accrocheurs que sur le précédent méfait. Et paradoxalement, à de nombreuses reprises, les Francs-Comtois ont durci le propos, en balançant des passages bien bourrins, qu’on dirait tout droit tirés de « Hurt By Human Race », tant ils transpirent la rage et l’énergie.

Le début de l’album, qui plus est, pourra peut-être rebuter ou tromper les auditeurs les moins patients... Les 2 titres d’ouverture (dont celui en écoute sur GaySpace) sont en effet bien bons, mais relativement « standards », en tout cas pour du Recueil Morbide.
Mais les 7 autres titres de l’album ont, heureusement, achevés les miettes de réticences que j’ai éprouvées lors des premières écoutes.
Terriblement efficaces et brutaux, ils comportent tout de même de nombreux riffs plus mélodiques, accompagnés de passages plus lourds et saupoudrés de changements de rythmes ; les Recueil Morbide ont décidé de varier leurs compos, axant désormais leurs efforts sur l’efficacité, ou quand la mélodie se met au service de la Brutalité...
Le titre « Insects » en est le meilleur exemple : presque 6 minutes d’alternance continue entre « Pilonnage » et « Equarrissage », avec plusieurs changements de rythmes bien réussis, passant du break au blast avec brio ; aux alentours des 3min, un break bien mélodique vient aérer le morceau, puis ça repart, avec des blasts et un tempo bien soutenu, accompagné de sympathiques leads de guitare et assaisonné des excellents hurlements de Julien.

D’une manière générale, on a un peu l’impression que les RM ont « épurés » leur style, puisque par rapport à « Waste of Senses », les compos sont moins portées sur la technique, il y a moins de complexité et de structures alambiquées, et les titres sont bien plus orientés sur l’efficacité, plus « In Your Face ».

Alors incontestablement, même si à de nombreuses reprises, on sent que les Recueil Morbide ont durci le ton et augmentés le tempo, plusieurs passages plus mélodieux et breaks teintés « Core » (et bien déjà présents sur « Waste of Senses ») ont aussi été incorporés à la mixture Morbide ; et, associé à une Prod claire et puissante de l’opus, nul doute que certains ne pourront s’empêcher de faire le parallèle avec l’évolution plus ou moins réussie de certains groupes que l’on catalogue désormais dans la p’tite case « Death Moderne ».
Mais fort heureusement, les Francs-Comtois ont trop d’expérience (ou de talent) pour se laisser happer par les sirènes du BrutalDeathCore à la ricaine ; et bien qu’en apparence simples et moins tordues, les compos du groupes sont bien plus complexes et recherchées qu’il n’y paraît.
Car de nombreux changement de rythmes bien sentis, entre accélérations limite Grind, break plus « mélodiques » et passages typiquement BrutalDeath, viennent ornementer ces 9 titres (pour plus de 40 minutes de carnage).
Agrémentés de passages ultra-blastés, alliés à des riffs un poil recherchés, cela permet ainsi d’aérer l’opus et de varier le plaisir, sans pour autant se laisser aller à la facilité.
Tous les titres sont globalement plus longs que sur la précédente offrande du groupe, sans qu’il n’y ait cependant de redondance ou de remplissage ; et chaque titre comporte à la fois son lot de break plus ou moins mélodique et de passage bourrin et dévastateur.

Le chant de Julien Truchan, excellent au demeurant (mais il s’agit de toute façon d’un pléonasme...), apporte un vrai « plus » à cet album ; sa palette de growls, bien reconnaissable, est indéniablement un gage de qualité, et véhicule une énergie et une patate bien appréciables ; et paradoxalement, c’est justement cet aspect qui sera susceptible de déstabiliser ou déranger les fans de R.M....

Et en fait, c’est uniquement cet aspect qui m’a légèrement décontenancé lors des premières écoutes…
Que je m’explique :
J’apprécie énormément Benighted et Recueil Morbide, deux groupes français bourrés de talents, mais qui évoluent dans des styles légèrement différents ; Et de ce fait, aux premières écoutes, on éprouve une sensation bizarre, pas foncièrement négative, mais juste inhabituelle : entendre Julien beugler sur les compos de Recueil Morbide demande, je pense, un certain temps d’adaptation.
Ne vous méprenez cependant pas, l’un et l’autre vont très bien ensemble !
La brutale alchimie a bien lieu, et l’ensemble est terriblement efficace et headbanguant ! Mais il faut prendre en compte ce paramètre pour, je pense, pouvoir se faire un avis sur cet opus.
Et au final, le ressenti général est très positif, et les vocaux de Julien collent parfaitement aux compos brutales de Recueil Morbide.

Concernant la Prod : l’album ayant été enregistré au Kohlekeller Studio (BENIGHTED, CREMATORY, A TRAITOR LIKE JUDAS, ...), il bénéficie bien évidemment d’un son massif et monstrueux, parfaitement adapté aux déflagrations sonores des RM.

Alors c’est vrai, je le conçois, il y a deux façons d’appréhender cet album :
- Soit les évolutions dites « Modernes » (tout au moins au niveau du son) d’Aborted (en version relativement réussie) et d’Emeth (en version relativement ratée) vous laissent de marbre, et alors indubitablement vous risquez de déchanter à l’écoute de cet opus... (Bien que musicalement, les RM nous balancent des titres clairement plus bourrins et réussis que les deux groupes susnommés.)
- Soit le mélange entre BrutalDeath bien bourrin et sonorités plus moderne et mélodique vous donne la trique… et alors : foncez ! Car ce « A Neverending Fight » vous comblera en tous points !



J’ai écouté cet album de nombreuses fois, et je le réécouterais sans aucun doute de nombreuses fois à nouveau, car, et c’est sans doute le plus important, « A NeverEnding Fight » est brutalement efficace, terriblement jouissif et growlement bien foutu…

Myspace - 654 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 16/20 | Nb de lectures : 11969




Auteur
Commentaire
Keyser
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 09h40 - (64921)
Pas fan de leur évolution plus moderne avec toutes ses saccades sans intérêt. Niveau composition c'est plus abouti que WoS mais il manque cette folie du précédent opus avec ses riffs vicieux et entêtants. Pas un mauvais album mais une déception pour ma part. Les 3 1ers titres butent mais après ça devient mou de chez mou, dommage...

Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 12h00 - (64945)
Leur batteur est un tueur !!! et c'est cool que ce soit Julien au chant !

Destruktor Avenger
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 12h22 - (64949)
Mickey etait plus puissant et varie , dommage sinon musik excellente!!!

Lord Orgazmo
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 14h30 - (64963)
credieu, je connaissais pas ; en tout cas ça a l'air d'envoyer le pâté comme j'aime

Et content que Ju soit désormais chroniqueur ici bas, ces chroniques tombent pile dans mes gouts :D



peporc
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 14h43 - (64967)
Je trouve cet album très très bien fichu, putain de bons riffs, par contre je vais faire mon difficile mais je ne suis pas fan du chant, qui suit beaucoup trop les instruments, trop prévisible en gros, c'est pas assez rechercher.
Comme dans le dernier Benighted quoi...
Après c'est clair que ça reste deux putains de groupe en live.
Mais je sais pas, il manque LE truc qui fera qu'on aura pas l'impression d'avoir déjà écouter ces plans là des milliers de fois.

A part ça j'aime hein ;)
J'suis juste TRÈS critique.



gaspode
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 18h50 - (64983)
Première réaction à l'écoute du Myspace (avant de lire la news) :
"heu... y a un soucis la, c'est pas Benighted plutôt?"

J'ai ensuite compris en lisant la news....

Conclusion : Malgré tout le respect que j'ai pour le groupe (franc-comptois oblige)... Je trouve que ce disque risque de cruellement manquer d'intérêt pour ceux qui ont déjà un des 2 derniers albums de Benighted.

Du bon Benighted, quoi (la fin du titre se démarque un peu quand même)

Bref... déçu....
(ceci dit, je ne juge que sur un titre, donc faut pas me prendre au pied de la lettre)

Dut's
IP:82.235.90.200
Invité
Posté le: 28/11/2008 à 18h57 - (64984)
Bon album selon moi, mais néanmoins en dessous de Waste of Senses, peut être moins aboutis musicalement, mais doté d'une certaine folie qu'on ne retrouve pas dans son successeur.

Et sans notre Jeanfi d'amour a la basse, c'est tout de suite moins fun haha !

Mais il y a quand même des putains de titres !
Et si on fait impasse sur le chant auquel j'ai encore du mal à m'habituer, ca chie dur !



NeKrobAt
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 19h23 - (64987)
roh si c'est pas gentil ça ? on parle en bien de Diluvian sur une chronique de VS :D

sinon pour le skeud, je l'ai pas écouté, j'suis comme Gaspode... le son est puissant, y a des plans qui vont tout ravager en live, mais apres c'est l'chant qui m'titille, autant sur Benighted ça m'dérange pas du tout autant là j'ai l'impression que ça colle pas, c'est peut etre psychologique, et les grattes sont peut etre a peine sous mixé par rapport aux restes.

Mais bon là c'etait tout ce qui me paraissait moyen, ça reste quand meme bien bon, hate de voir ça sur scene et surtout hate d'ecouter l'skeud en entier !



getz
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 20h24 - (64990)
J'aime bien Diluvian aussi du peu que j'ai entendu.
Sinon cet album est vraiment pas mal (et pourtant le dernier Emeth m'a vraiment déçu...), juste certains passages un peu trop long et répétitifs (notamment sur Premortem Ritual).
Sur scène les nouveaux morceaux passent vraiment bien (putain de bon batteur!)

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 21h45 - (64998)
@ Tous ceux qui ont "du mal" avec le chant : ouaip, c'est normal, c'est exactement le type de réflexion que j'ai eu lors des premières écoutes ; c'est vrai qu'on a l'impression d'écouter un album de "RecueilNighted", ou un truc comme ça
Mais en fait, après moults écoutes, je peux vous affirmer qu'on est bien loin des derniers Benighted (que j'adore aussi, au passage)
Et le chant de Julien (faut l'aimer, c'est vrai, mais en général, quand on est fan de Brutal et de Gruik, on apprécie son chant) colle assez bien aux compos...

En fait, je vois surtout cet album comme un album "de transition", c.à.d musicalement au point, mais avec pour but de "faire patienter" les auditeurs avant qu'ils composent avec leur nouveau chanteur... 'fin, c'est juste ma vision...
En tout cas, moi j'prends mon pied à l'écouter de R.M. !


@ NeKrobAt > ça mérite bien un p'tit "Inhumanity Remains" en cadeau, une telle pub' ...
:D :D
Nan, mais je suis pas objectif : j'aime bien, donc je le dit....

@gaspode : le premier titre (celui en écoute sur le site communautaire) est sans doute le moins "personnel", ou en tout cas le moins représentatif de l'album..... Donc tentes le coup, on sais jamais....

@Lord Orgazmo : ThanX ! :D
A voir si on continue d'avoir le même point de vue sur les prochaines...... :D



Peporc
IP:88.174.100.242
Invité
Posté le: 28/11/2008 à 21h48 - (64999)
Bon elle sort quand cette chronique de DILUVIAN ?






NeKrobAt
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 22h10 - (65001)
@..::Ju::.. : hahaha promis on te le file ! mais pour ça faut que tu vienne nous voir a un concert ! et comme on galere a trouver des concerts comme un nain atteind d'anorexie galere pour tirer un ploid-lourd ! bin j'peux te dire que t'es pas pret de l'avoir XD

Ah ouai c'est vrai ! ce nouveau chanteur tient ! j'avais presque zappé, pour l'histoire de l'album de transition, j'sais pas trop justement... prendre quelqu'un avec une grande renommé c'est pas l'idéale pour introduire un nouveau chanteur, que j'ai hate d'entendre d'ailleur !

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2008 à 23h16 - (65005)
@NeKrobAt : héhé ! Fais gaffe à ce que tu dis, car il me semble que vous jouez le 19/12 près de Lyon.... Or, je suis sur Grenoble ; et Gre>Lyon, c'est jamais qu'1h en caisse....!
:D



Bon, stop ze HS, place à R.M. !



Arnahud
IP:86.219.141.195
Invité
Posté le: 29/11/2008 à 02h54 - (65009)
Bah moi le chant j'ai trouvé qu'il se rapprochait plus de Mick de Destinity...

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 29/11/2008 à 23h13 - (65021)
Arnahud: tiens moi aussi

V.R.S.
Membre enregistré
Posté le: 30/11/2008 à 13h35 - (65027)
j'ai écouté l'album, il est très très bon et pourtant j'ai horreur de ce genre de chant mais là je trouve que ça passe bien avec le style



Pap3dutR
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2009 à 00h28 - (69028)
Album excellent et la voix de Julien colle parfaitement aux morceaux.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker